m

PECHE  | enregistrements trouvés : 6

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le bilan de l’année du port de commerce est en baisse en 2018. Avec 897 223 tonnes chargées ou déchargées sur le site de la Cabaude, le trafic général est en baisse de 2 % par rapport à 2017. C’est la baisse du trafic au terminal sablier qui explique ce recul. L’entreprise Sablimaris a connu des soucis avec ses cribleuses. Ce qui a contraint plusieurs sabliers à décharger dans d’autres ports. Pourtant, l’année avait été bonne, notamment sur les exportations et importations de céréales. La Cabaude passe ainsi sous la barre des 900 000 tonnes, alors que certaines dernières années ont approché la barre du million de tonnes. Le bilan de l’année du port de commerce est en baisse en 2018. Avec 897 223 tonnes chargées ou déchargées sur le site de la Cabaude, le trafic général est en baisse de 2 % par rapport à 2017. C’est la baisse du trafic au terminal sablier qui explique ce recul. L’entreprise Sablimaris a connu des soucis avec ses cribleuses. Ce qui a contraint plusieurs sabliers à décharger dans d’autres ports. Pourtant, l’année avait été bonne, notamment sur les ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Les criées de Vendée toujours en forme LE PROVOST Jean-Marie | Ouest France 08/01/19

Article (FILIERES ET MARCHES)

... Lire [+]

V

Dopées par de bons cours, les halles à marées ont frôlé les 70 ME de CA, en 2018, dont 68 % réalisés par la criée des Sables-d’Olonne. Avec 14 583 tonnes d’apports dans les trois criées, les tonnages ont progressé d’1,5 % sur un an. À quelques tonnes près, l’Herbaudière fait quasiment comme en 2017 à plus de 1 700 tonnes. En revanche, Saint-Gilles et Les Sables progressent respectivement de 227 tonnes et 150 tonnes. Le chiffre d’affaires fait un bond dans les trois halles à marée. Dopées par de bons cours, les halles à marées ont frôlé les 70 ME de CA, en 2018, dont 68 % réalisés par la criée des Sables-d’Olonne. Avec 14 583 tonnes d’apports dans les trois criées, les tonnages ont progressé d’1,5 % sur un an. À quelques tonnes près, l’Herbaudière fait quasiment comme en 2017 à plus de 1 700 tonnes. En revanche, Saint-Gilles et Les Sables progressent respectivement de 227 tonnes et 150 tonnes. Le chiffre d’affaires fait un ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La halle à marée sablaise vient de signer son neuvième exercice consécutif en hausse (+3%) avec 8 486 tonnes de poissons et un chiffre d'affaires de 47,6 millions d’euros. Le nombre d’acheteurs est passé de 165 à 180 au cours du dernier exercice, dont 83 adeptes de la vente à distance. Cette dernière représente 21 % des achats.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Pêche, commerce, ... le port pèse de tout son poids dans l'économie sablaise. Les professionnels aimeraient que les élus locaux reconnaissent cette importance à sa juste valeur alors qu'ils doivent cohabiter avec la multiplication d'animations nautiques qui pèsent sur le monde économique portuaire. Le conseil municipal du 9 janvier a permis l'élection d'un conseiller délégué au port, en la personne de Jean-Marie Belle.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Nouvelle criée : pas avant 2020 HERMEL Franck | Sables Vendée Journal (Les) 17/01/19

Article (FILIERES ET MARCHES)

... Lire [+]

V

L’agrandissement du centre de marée des Sables-d’Olonne aurait dû être mis en service au premier trimestre 2019. Un appel d’offres infructueux a retardé le chantier qui devait conduire au doublement de la surface des lieux. La mise en service est désormais espérée début 2020.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le navire palangrier Saint-Gabriel a été mis à l’eau, jeudi dernier, par le constructeur naval spécialiste en aluminium Océa. Premier d’une série de trois navires identiques, ce bateau d’une longueur de 22 mètres est destiné à la pêche à la longline de thons. La construction des trois navires commandés par ADN (Armement du nord) devrait être achevée mi-février 2019, avant d’être envoyés par cargo à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie.

Filtrer

Date de parution

Dossiers

 
0
Z