m

TERRITOIRE  | enregistrements trouvés : 19

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Challans : un édile roi du buzz GUIMARD Emmanuel | Echos (Les) 23/07/18

Article (TERRITOIRES)

... Lire [+]

V

L’arrêté anti-pluie de Serge Rondeau a donné à sa ville une notoriété inattendue. L’élu se singularise par une stratégie de défense du commerce de centre-ville.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Après des années d'incertitude, les travaux de l'ancien Vendéopôle du littoral, devenu parc d'activités des Sables-d'Olonne sud, reprennent. Les 39 ha de terrains cessibles sont commercialisables dès maintenant à un prix allant de 20 à 28 € HT/m2. Pour le moment, plusieurs entreprises sont déjà pressenties. Par ailleurs, d'autres travaux sont prévus en 2019-2021 et finaliseront l'aménagement complet du parc.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le conseil municipal a voté, jeudi 28 juin, une aide à la rénovation des façades et une aide à la rénovation des devantures commerciales et des terrasses uniquement dans le quartier des Halles pour le moment. Cette aide est valable jusqu'au 31 décembre 2020. Un guide de préconisations a été édité avec la participation des commerçants.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

De nouveaux concepts taillés pour la ville | Lsa 28/06/18

Article | COMMERCE INFOS

... Lire [+]

V

Afin de conquérir la clientèle urbaine en 2018, plusieurs enseignes font le choix de s'implanter en centre-ville en 2018. Mais cela leur demande d'adapter leurs points de vente, d'habitude présents en périphérie, à ce nouveau territoire et son public. Espace de vente plus petit, panier moyen moins important, public qui vient sans voiture... Les magasins repensent leur design, leur offre et leur aménagement. Exemple de quatre enseignes et de leur implantation en centre-ville : Leroy Merlin déploie ses services à la Madeleine ; H&M voit grand mais... très classique rue Lafayette ; Naturelia Origines se dédie à la médecine douce ; MyAuchan prend le virage du digital et de la vente à emporter. Afin de conquérir la clientèle urbaine en 2018, plusieurs enseignes font le choix de s'implanter en centre-ville en 2018. Mais cela leur demande d'adapter leurs points de vente, d'habitude présents en périphérie, à ce nouveau territoire et son public. Espace de vente plus petit, panier moyen moins important, public qui vient sans voiture... Les magasins repensent leur design, leur offre et leur aménagement. Exemple de quatre enseignes et de leur ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Sud Vendée. Le Pôle métropolitain compte peser | Ouest France 28/06/18

Article (TERRITOIRES)

... Lire [+]

V

Le Pôle métropolitain compte peser au niveau territorial. Forte de ses 212 communes (plus de 500 000 habitants), réparties entre la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime, cette structure de coopération, lancée en 2016, veut " peser face aux grandes métropoles que sont Nantes et Bordeaux ". 2018 doit être l'année de la concrétisation d'une plate-forme commune dédiée à l'emploi. Un projet de boucle cyclable, la Vélopolitaine, est en cours. Concernant les transports, le pôle veut négocier les dessertes ferroviaires de Marans et Velluire, sur la ligne Nantes-Bordeaux, avec pour objectif de se faire entendre sur le dossier d'une " alternative à l'ex-A831, au départ de Fontenay-le-Comte ". Le Pôle métropolitain compte peser au niveau territorial. Forte de ses 212 communes (plus de 500 000 habitants), réparties entre la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime, cette structure de coopération, lancée en 2016, veut " peser face aux grandes métropoles que sont Nantes et Bordeaux ". 2018 doit être l'année de la concrétisation d'une plate-forme commune dédiée à l'emploi. Un projet de boucle cyclable, la Vélopolitaine, est en ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Transport, économie, tourisme, étaient au cœur de la dernière rencontre du Pôle métropolitain Centre Atlantique. Lancée en 2016, cette structure de coopération regroupe les neuf présidents des communautés d'agglomérations du Niortais, de La Rochelle et Rochefort-Océan, et les communautés de communes Haut-Val-de-Sèvre, Val de Gâtine, Vendée Sèvre Autise, Pays de Fontenay-Vendée, Aunis Sud et Aunis Atlantique. Le but est de mutualiser les moyens de ce territoire afin de " peser face aux grandes métropoles que sont Nantes et Bordeaux ". Transport, économie, tourisme, étaient au cœur de la dernière rencontre du Pôle métropolitain Centre Atlantique. Lancée en 2016, cette structure de coopération regroupe les neuf présidents des communautés d'agglomérations du Niortais, de La Rochelle et Rochefort-Océan, et les communautés de communes Haut-Val-de-Sèvre, Val de Gâtine, Vendée Sèvre Autise, Pays de Fontenay-Vendée, Aunis Sud et Aunis Atlantique. Le but est de mutualiser les moyens ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

La ville de La Roche n’échappe pas aux commerces qui ferment. Si certains sont repris presque immédiatement, d’autres restent vacants pendant parfois plusieurs années. Au 1er janvier 2018, la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Vendée recensait 86 locaux commerciaux vacants dans le centre-ville, sur un total de 560.
Entre 2016 et 2017, pour attirer de nouveaux commerçants, la Ville se proposait de payer 50 % du loyer la première année, et 25 % la deuxième. Cette aide était réservée aux nouveaux commerces "de proximité" qui s'installaient "dans les quartiers en requalification", soit aux Halles ou au Bourg-sous-La-Roche. 25 commerçants en ont bénéficié, dont 24 aux Halles.
La ville de La Roche n’échappe pas aux commerces qui ferment. Si certains sont repris presque immédiatement, d’autres restent vacants pendant parfois plusieurs années. Au 1er janvier 2018, la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Vendée recensait 86 locaux commerciaux vacants dans le centre-ville, sur un total de 560.
Entre 2016 et 2017, pour attirer de nouveaux commerçants, la Ville se proposait de payer 50 % du loyer la première année, ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La nouvelle place du Marché vient d'être inaugurée, pour la plus grande satisfaction des commerçants et habitants. Il s'agit de la première étape d'un plan de redynamisation du centre-ville qui comprend aussi la réhabilitation de l'îlot Saint-Jacques, ou encore l'avenir du marché couvert.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le troisième baromètre Clear Channel - Centre-ville en Mouvement - CSA mesure l’inquiétude des habitants des villes pour l’avenir des commerces au coeur des cités. Leur sauvetage doit être un objectif à suivre pour leurs élus.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La communauté de communes lance un nouveau service dont le but est d'accompagner les entreprises et de faciliter les échanges sur les grands chantiers. Trois axes ont été définis : "renforcer l'attractivité du territoire, favoriser et accompagner la création et le développement, améliorer l'employabilité". Ce service vient en complément de la pépinière d'entreprises La Ruche et de l'espace d'innovations La Folie.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

L’association Centre-Ville en Mouvement et Clear Channel/CSA Research publient leur 3ème Baromètre du Centre-ville et des Commerces. L’enquête met en lumière la prise de conscience grandissante des Français pour la sauvegarde de leurs cœurs de ville.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Alors qu’un plan d’actions a été annoncé par la mairie, et que les travaux prennent fin place du Marché et place des Droits-de-l’Homme, les commerçants font le bilan : "On a vraiment hâte que ça se termine !". L'accessibilité du Centre, avec l'installation de parkings et le renforcement de la signalisation sont, selon eux, des points primordiaux. L’inauguration de la place du Marché se déroule, vendredi 8 juin.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Les élus réfléchissent à l'aménagement de la commune. Avec Anita Meneux et Ghislaine Filippolli, de la chambre de commerce et d'industrie, ils se sont penchés, jeudi, sur le potentiel commercial de la commune.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

Ce fonds a pour vocation de financer des opérations collectives ou individuelles permettant la création et/ou le maintien des commerces, d'entreprises artisanales et des services dans des zones rurales ou urbaines fragilisées. Les aides financières prennent la forme de subventions. Cet appel à projets est ouvert jusqu'au 31 janvier 2019 et donne une priorité à la revitalisation des centres des villes.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

Le déclin des centres-villes peut être, en partie, contré par l'action des élus sur la fiscalité des commerces et du logement selon des députés. CFE, taxe foncière, zone d'exception, voilà autant de dispositifs avancés pour réinvestir le centre des villes.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Six mois après avoir lancé la réflexion, la municipalité a finalement décidé de rester au Pays de Saint-Gilles. Elle suit la majorité qui se dégageait de la consultation publique.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Précédemment géré par Vendée Expansion, le Vendéopôle de La Mongie sera désormais géré par l'Agence de services aux collectivités locales de Vendée.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Une étude d'Asterop, publiée en mai 2018, révèle ce que pensent les Français des commerces de proximité. Le déséquilibre se joue, notamment au niveau de l'accessibilité. Le document révèle par ailleurs un -relatif- scepticisme des Français vis-à-vis des commerces de proximité. 11 % ne sont pas satisfaits des commerces de services (restaurants/cafés/bars, agences bancaires, assureurs, etc.), et 17 %, des commerces d'habillement : une insatisfaction en moyenne plus prononcée chez les habitants des zones rurales que chez les citadins. Mais, critiques à l'égard du commerce, ils n'en sont pas moins inquiets pour leur avenir. Près d'un tiers sont inquiets pour les commerces de centre-ville et plus de la moitié pour les commerces ruraux. Plus de huit Français sur dix pensent que de plus en plus de commerces sont obligés de fermer. Les trois quarts environ apprécieraient davantage de diversité dans leurs commerces de proximité.
Où les Français font-ils leurs courses ? A 68 %, ils se rendent en centre-ville pour boire ou manger, prendre un café, se faire coiffer ou rencontrer leur banquier, ou encore, à 65 %, pour s'approvisionner en produits alimentaires chez les commerçants de bouche (boulangers, traiteurs, épiciers, etc.). A 55 %, ils vont en zone commerciale ou périphérie pour faire leurs courses en grande surface alimentaire. Et près de la moitié s'y rend (48 %) pour des achats d'habillement.
En savoir plus sur http://commerce.chefdentreprise.com/Thematique/profession-1072/Breves/Commerces-proximite-pensent-clients-331227.htm#0zyG3JRRysdKz432.99
Une étude d'Asterop, publiée en mai 2018, révèle ce que pensent les Français des commerces de proximité. Le déséquilibre se joue, notamment au niveau de l'accessibilité. Le document révèle par ailleurs un -relatif- scepticisme des Français vis-à-vis des commerces de proximité. 11 % ne sont pas satisfaits des commerces de services (restaurants/cafés/bars, agences bancaires, assureurs, etc.), et 17 %, des commerces d'habillement : une ins...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La Ville dévoile les chantiers qu'elle va entreprendre pour relancer le centre-ville. Pour Véronique Besse, maire des Herbiers : "Le centre-ville possède un potentiel remarquable et tous les atouts pour être un coeur de ville agréable à vivre". La dynamiser passe par trois axes stratégiques : " L'identité, qu'il faut révéler, mettre en valeur ; l'accessibilité, pour venir facilement en centre-ville et se garer ; et l'attractivité, urbaine et commerciale". Pour renforcer l'attractivité commerciale, un observatoire opérationnel en centre-Ville verra le jour. Il aura pour mission, dans les deux prochaines années, de recenser les cellules vides (ou celles susceptibles de le devenir), d'anticiper les cessations d'activité, de trouver des porteurs de projets, etc. Un programme d'accompagnement du commerce sera également mis en place (adhérer au dispositif Boutiques à l'essai, préempter les locaux commerciaux intéressants pour le centre-Ville, disposer d'un programme d'aides à l'installation). Enfin, la Ville veillera à réserver les petites cellules commerciales au centre-ville uniquement. La Ville dévoile les chantiers qu'elle va entreprendre pour relancer le centre-ville. Pour Véronique Besse, maire des Herbiers : "Le centre-ville possède un potentiel remarquable et tous les atouts pour être un coeur de ville agréable à vivre". La dynamiser passe par trois axes stratégiques : " L'identité, qu'il faut révéler, mettre en valeur ; l'accessibilité, pour venir facilement en centre-ville et se garer ; et l'attractivité, urbaine et ...

Filtrer

Date de parution

Dossiers

 
0
Z