m

Enseignement/Formation  | enregistrements trouvés : 48

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

Créer des laboratoires pour inventer les nouveaux métiers et les formations qu'ils nécessitent, favoriser l'apprentissage par le numérique à l'université et tout au long de la vie : le rapport Taddei formule trente propositions.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L’investissement des entreprises dans la formation continue diminue avec leur taille (voir fiche n°1). Il n’y a pourtant pas de fatalité. Dans les plus petites, de 10 à 19 salariés, d’autres facteurs ont une influence sur les taux d’accès : l’appartenance à un groupe (cf. illustration 1), une part d’emplois qualifiés plus importante qu’en moyenne, ou encore le niveau de diplôme du dirigeant (cf.illustration 1). Le secteur d’activité semble, quant à lui, avoir peu d’influence. L’investissement des entreprises dans la formation continue diminue avec leur taille (voir fiche n°1). Il n’y a pourtant pas de fatalité. Dans les plus petites, de 10 à 19 salariés, d’autres facteurs ont une influence sur les taux d’accès : l’appartenance à un groupe (cf. illustration 1), une part d’emplois qualifiés plus importante qu’en moyenne, ou encore le niveau de diplôme du dirigeant (cf.illustration 1). Le secteur d’activité semble, ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

Les dernières données sur l’accès des salariés à la formation confirment les inégalités habituellement observées en fonction de la taille des entreprises. Si 48 % des salariés ont suivi une formation en 2015, cette proportion s’échelonne de 25 % dans les plus petites à 63 % dans les plus grandes (cf. illustration 1). C’est sur ce constat que pouvoirs publics et partenaires sociaux s’appuient pour appeler à un effort de formation accru dans les TPE/PME. Les dernières données sur l’accès des salariés à la formation confirment les inégalités habituellement observées en fonction de la taille des entreprises. Si 48 % des salariés ont suivi une formation en 2015, cette proportion s’échelonne de 25 % dans les plus petites à 63 % dans les plus grandes (cf. illustration 1). C’est sur ce constat que pouvoirs publics et partenaires sociaux s’appuient pour appeler à un effort de formation accru dans les ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

Le rapport de Sylvie Brunet " pour le développement de l’apprentissage " (à lire ici), remis le 30 janvier 2018 au gouvernement, comporte des préconisations relatives à l’offre de formation et de certification. Parmi celles-ci, la nécessité de revoir les diplômes tous les 5 ans et de découper les référentiels en " blocs de compétences ". En quoi consistent t’ils ? Comment s’opère le découpage ? Et quel est leur intérêt pour les individus ?

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

A l'occasion de nos conférences O21/S'orienter au 21e siècle à Nantes, les 16 et 17 février, zoom sur le " jeu à la nantaise ", qui fait coopérer les établissements du supérieur, en lien avec les entreprises et les autorités locales.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

A l’heure de la montée en puissance de l’intelligence artificielle (IA), alors que les entreprises veulent recruter des jeunes prêts à s’investir immédiatement dans des projets, que doit-on leur enseigner ? " Notre métier ce n’est plus de diplômer des gens - et je doute qu’il l’ait été un jour - notre métier c’est de doter des femmes et des hommes des compétences nécessaires pour qu’ils soient acteurs d’une vie économique et sociale ", analyse le directeur de l’emlyon BS, Bernard Belletante. Si peu imaginent encore qu’un cursus en management ne doit se focaliser que la transmission de connaissances, l’enseignement ce qu’on appelle en anglais des softskills - et en français des " compétences douces " (ou plutôt " humaines ") ou encore des " savoirs comportementaux " -, est tout sauf une évidence pédagogique. Car comment apprend-on à bien se comporter ? Comment acquiert-on des manières policées, à bien se comporter en toutes situations, dans tous les pays, peut-on acquérir le sens de l’humour, de l’empathie, le sens de l’innovation… ?
Autant de qualités humaines qui feront largement la différence une fois dans l’entreprise. " Nous constatons aujourd’hui une très forte demande des entreprises. Sur le plan technique, il n’y a pas de grande différence entre deux jeunes diplômés sortant d’une grande école. Mais, sauront-ils passer le bon message ? Seront-ils capables de travailler avec leurs collègues, d’être leader ? Travailler sur ces compétences humaines et émotionnelles, c’est se donner toutes les chances de progresser. Ce sont bien ces compétences comportementales qui feront la différence ", comment le directeur de Toulouse BS, François Bonvalet.
A l’heure de la montée en puissance de l’intelligence artificielle (IA), alors que les entreprises veulent recruter des jeunes prêts à s’investir immédiatement dans des projets, que doit-on leur enseigner ? " Notre métier ce n’est plus de diplômer des gens - et je doute qu’il l’ait été un jour - notre métier c’est de doter des femmes et des hommes des compétences nécessaires pour qu’ils soient acteurs d’une vie économique et sociale ", analyse ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Formation professionnelle : ce que la réforme va changer | 06/03/2018 H

Article (COMPETENCES )

... Lire [+]

H

DOSSIER - Compte personnel de formation en euros mobilisables depuis son smartphone sans intermédiaire, agence nationale de régulation et d'évaluation, mise à l'écart des OPCA… Muriel Pénicaud a dévoilé le 5 mars son " big bang " de la formation professionnelle, qui s'appuie en partie sur l'accord conclu par les syndicats et le patronat. Explications.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Ce chantier de la réforme de l'apprentissage et de la formation professionnelle peut être utile pour sécuriser les parcours professionnels mais suffira-t-il à résorber le chômage ?

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Face aux pénuries de main-d'oeuvre, les entreprises s'impliquent dans la formation des jeunes et des demandeurs d'emploi et renforcent celle de leurs salariés. Des évolutions que devrait amplifier la réforme aujourd'hui en chantier.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

SOMMAIRE :
- Pourquoi il faut changer la formation professionnelle
- 12 mesures concrètes pour transformer la formation professionnelle
- Gouvernance et financement

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Les EGC confrontées à la vague Bachelor - Educpros | 08/03/2018 H

Article (COMPETENCES )

... Lire [+]

H

Nées il y a une trentaine d’années pour répondre aux besoins des PME en managers intermédiaires, les EGC souffrent de la multiplication du nombre de Bachelors et de licences professionnelles. [...] En Vendée, l’EGC joue à fond cette carte école et mise sur la concertation avec les acteurs du territoire : “Nous avons un schéma local de l’enseignement supérieur qui fonctionne bien, avec des actions communes, comme récemment en matière d’entrepreneuriat”, explique sa directrice, Isabelle Semling. Nées il y a une trentaine d’années pour répondre aux besoins des PME en managers intermédiaires, les EGC souffrent de la multiplication du nombre de Bachelors et de licences professionnelles. [...] En Vendée, l’EGC joue à fond cette carte école et mise sur la concertation avec les acteurs du territoire : “Nous avons un schéma local de l’enseignement supérieur qui fonctionne bien, avec des actions communes, comme récemment en matière d’e...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Des outils plus ludiques et interactifs | STRATEGIES 22/02/2018

Article (COMPETENCES )

... Lire [+]

V

A côté du e-learning, qui ne cesse de gagner du terrain, la formation s'appuie de plus en plus sur des outils collaboratifs tandis que les échanges entre intervenants et étudiants se font plus ludiques.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Universum a encore une fois sondé les étudiants sur leurs souhaits de travailler pour telle ou telle entreprise. A travers leurs choix, les étudiants en école de commerce apparaissent plus confiants et surtout plus exigeants et notamment en termes de rémunération !
Peu de changements par rapport à l'an passé concernant les secteurs favoris des commerciaux : le " Conseil en Stratégie et Management ", suivi par " Mode Luxe et Accessoires " et " Medias et Communication ".

A contrario, le secteur Biens de Grandes Consommation, poursuit sa chute. C'est même le secteur qui a le plus perdu en attractivité chez les futurs commerciaux et passe de la 9ème place à la 13ème place en 2018).
Universum a encore une fois sondé les étudiants sur leurs souhaits de travailler pour telle ou telle entreprise. A travers leurs choix, les étudiants en école de commerce apparaissent plus confiants et surtout plus exigeants et notamment en termes de rémunération !
Peu de changements par rapport à l'an passé concernant les secteurs favoris des commerciaux : le " Conseil en Stratégie et Management ", suivi par " Mode Luxe et Accessoires " et " ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La reprise de l'emploi profite aux diplômés | Challenges 05/04/2018

Article (COMPETENCES )

... Lire [+]

V

Les titulaires de master bénéficient de la forte croissance du marché des cadres.
Quant au moyen le plus sûr de s'insérer "durablement", selon l'APEC, c'est de réaliser ses études en alternance.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Intelligence artificielle : les vrais enjeux de la formation | 26/04/2018 H

Article (COMPETENCES )

... Lire [+]

H

" Un risque énorme est la perte du savoir-faire métier. Car c'est le savoir-faire qui permet de perfectionner les outils. " Un opérateur peut se contenter de suivre les instructions d'une IA sans lui-même savoir comment la perfectionner. C'est à ce moment que son emploi est menacé, pas tellement par l'IA, mais par la baisse du niveau de compétence requis : plus besoin d'être qualifié pour faire son job.
Si l'opérateur en revanche connaît suffisamment bien son métier pour identifier ce qu'il peut améliorer, quelles tâches il pourrait déléguer à la machine pour se concentrer sur autre chose, alors il devient un acteur indispensable de la perfection de son outil et de son travail. Se former à l'IA, en ce sens, c'est autant savoir ce que peut la machine qu'être passé maître de son art et savoir, avec créativité et ingéniosité, l'améliorer.
" Un risque énorme est la perte du savoir-faire métier. Car c'est le savoir-faire qui permet de perfectionner les outils. " Un opérateur peut se contenter de suivre les instructions d'une IA sans lui-même savoir comment la perfectionner. C'est à ce moment que son emploi est menacé, pas tellement par l'IA, mais par la baisse du niveau de compétence requis : plus besoin d'être qualifié pour faire son job.
Si l'opérateur en revanche connaît ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Ainsi donc le projet de loi confie à la CDC la mission de gérer l’ensemble des ressources destinées à financer les droits acquis " des actifs occupés, au titre de leur compte personnel de formation, y compris les droits acquis au titre des divers abondements. Ces ressources sont collectées par l’URSSAF et mutualisées au premier euro est affectée par France compétences à la CDC qui en assure la gestion selon des règles déterminées par le projet de loi. La CDC est habilitée à conclure tout acte juridique nécessaire à la réalisation de cette mission (marchés publics, actions de promotion du CPF en vue de son développement…). Outre la gestion financière du CPF, elle conçoit et met en place un système d’information national sur l’offre de formation éligible, les certifications, diverses modalités pratiques destinées à faciliter l’usage du CPF pour les titulaires d’un compte. C’est également la CDC qui s’acquitte auprès du prestataire du coût de la formation choisie par le titulaire du compte. Elle rend compte de son activité à France compétences et au ministre en charge de la Formation professionnelle. Ainsi donc le projet de loi confie à la CDC la mission de gérer l’ensemble des ressources destinées à financer les droits acquis " des actifs occupés, au titre de leur compte personnel de formation, y compris les droits acquis au titre des divers abondements. Ces ressources sont collectées par l’URSSAF et mutualisées au premier euro est affectée par France compétences à la CDC qui en assure la gestion selon des règles déterminées par le projet ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le concept d'entreprise apprenante regagne du terrain, porté notamment par les nouveaux outils du web 2.0. Mais si de plus en plus d'organisations et d'entreprises s'en emparent, cette innovation exige une révolution des mentalités qui ne va pas toujours de soi.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

Aujourd’hui, les formations en lignes ont remplacé peu à peu les formations présentielles. Le e-learning participe désormais au développement et à la transformation digitale de l’entreprise. Découvrez quels sont les 4 avantages à l’adopter …

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Arrivée de la réalité augmentée dans les supports d’apprentissage, autonomisation du conseiller, travail en symbiose avec les bases de connaissances automatisées… La formation à la gestion de la relation client évolue en profondeur pour faire face aux exigences croissantes des métiers.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

De plus en plus, les écoles de management et écoles d'ingénieurs françaises mettent en place des offres de formation continue à destination des cadres d'entreprise. Une manière de diversifier leur activité et de ne plus rester dans la sphère étudiante, en plus d'apporter des ressources financières en plus : la formation continue générerait au moins 20 % des revenus des écoles concernées. Chez HEC, 60 millions d'euros ont été perçus par ce moyen en 2017, soit la moitié du CA de l'école. Ces nouveaux liens avec le monde de l'entreprise leur permettent également d'ajuster leurs enseignements et de rester en phase avec les dernières tendances. Mais cela crée une nouvelle concurrence avec les organismes de formation indépendants, qui ont pendant longtemps été seuls sur leur marché. Les universités commencent aussi à investir le secteur et deviennent également des concurrentes. Toutes ces entités se disputent donc le marché de la formation continue, et toutes obéissent aux mêmes exigences attendues par les entreprises, pour qui la formation doit être fiable et efficace. Des détails. Données chiffrées (montant consacré à la formation continue en France en 2017, nombre de personnes concernées, etc.). De plus en plus, les écoles de management et écoles d'ingénieurs françaises mettent en place des offres de formation continue à destination des cadres d'entreprise. Une manière de diversifier leur activité et de ne plus rester dans la sphère étudiante, en plus d'apporter des ressources financières en plus : la formation continue générerait au moins 20 % des revenus des écoles concernées. Chez HEC, 60 millions d'euros ont été perçus par ce moyen ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Depuis quarante ans, le numérique a enclenché une révolution sans précédent dans l'histoire de l'humanité. L'ère du " tout data " et l'essor de l'intelligence artificielle font apparaître un enjeu majeur : quel statut, quelle place, quelle utilité pour l'Homme dans cet écosystème numérique ?

Réduits à de simples consommateurs fascinés par le déferlement incessant des innovations, il nous faut impérativement remettre de la verticalité dans notre relation au numérique et rester acteurs de notre destin.

Tel est l'objet de ce rapport, qui s'inscrit dans la continuité des travaux menés par votre rapporteure depuis plusieurs années sur les enjeux du numérique pour la France et l'Union européenne.

Après plus de 80 auditions et plusieurs déplacements effectués en Ile-de-France et en région, votre rapporteure formule 36 propositions afin d'assurer la montée en compétence numérique de l'ensemble des citoyens et de les sensibiliser aux enjeux de la digitalisation du monde. C'est à cette condition que la France, dans le cadre de l'Union européenne, pourra rester dans la compétition mondiale et défendre ses choix de société.
Depuis quarante ans, le numérique a enclenché une révolution sans précédent dans l'histoire de l'humanité. L'ère du " tout data " et l'essor de l'intelligence artificielle font apparaître un enjeu majeur : quel statut, quelle place, quelle utilité pour l'Homme dans cet écosystème numérique ?

Réduits à de simples consommateurs fascinés par le déferlement incessant des innovations, il nous faut impérativement remettre de la verticalité dans ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

Le nombre total d’étudiants devrait s’accroître de 65 000 à la rentrée 2018 pour absorber le boom démographique intervenu en l’an 2000. Dans les CPGE, ce sont environ 2 800 nouveaux entrants (+6,6 %) qui sont attendus...En 2026 enfin, 2 937 000 étudiants seraient inscrits dans l’enseignement supérieur français. La croissance du nombre d’étudiants s’établirait alors à 327 000 entre 2016 et 2026 (+ 12,7%). L’université gagnerait au total 179 000 étudiants soit une hausse de 11,8 %. Les flux d’entrée en CPGE devraient également connaître une hausse importante (+ 7,7 %). Mais l’augmentation la plus importante concernerait les effectifs des formations d’ingénieurs non universitaires (+22 %). Les effectifs des " autres formations " (écoles de commerce, écoles privées…) seraient eux aussi particulièrement dynamiques, avec une croissance de 18 %. Le nombre total d’étudiants devrait s’accroître de 65 000 à la rentrée 2018 pour absorber le boom démographique intervenu en l’an 2000. Dans les CPGE, ce sont environ 2 800 nouveaux entrants (+6,6 %) qui sont attendus...En 2026 enfin, 2 937 000 étudiants seraient inscrits dans l’enseignement supérieur français. La croissance du nombre d’étudiants s’établirait alors à 327 000 entre 2016 et 2026 (+ 12,7%). L’université gagnerait au total 179 000 ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

Le Céreq (Centre d’études et de recherches sur les qualifications) vient de faire le point sur 20 ans d’insertion professionnelle des jeunes.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

2y

Le marché du travail français est marqué par une augmentation du nombre de transitions professionnelles depuis trente ans. Un enjeu central pour les politiques publiques est de préparer les actifs à ces mobilités, afin qu’elles soient choisies plutôt que subies et qu’elles s’inscrivent dans des parcours professionnels ascendants. Pour ouvrir le champ des possibles, il faut donc identifier les facteurs facilitant le passage de tel métier à tel autre et en informer les actifs. Le marché du travail français est marqué par une augmentation du nombre de transitions professionnelles depuis trente ans. Un enjeu central pour les politiques publiques est de préparer les actifs à ces mobilités, afin qu’elles soient choisies plutôt que subies et qu’elles s’inscrivent dans des parcours professionnels ascendants. Pour ouvrir le champ des possibles, il faut donc identifier les facteurs facilitant le passage de tel métier à tel ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

20 mesures concrètes pour transformer l'apprentissage en France

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

Dans le cadre de la préparation de son rapport annuel sur la formation professionnelle, l’inspection générale des affaires sociales a souhaité éclairer le sujet spécifique de la transformation numérique de la formation professionnelle continue.
L’impact de l’économie numérique sur la formation professionnelle a deux dimensions principales :
 la transformation numérique de l’économie est un défi majeur au système de formation qui doit, à la fois, répondre aux besoins de formation des filières du numérique et contribuer à l’adaptation de la majorité des autres métiers.
 le secteur de la formation doit aussi accomplir sa propre mue numérique. La digitalisation de la formation professionnelle est susceptible de renouveler profondément les pédagogies et les parcours de formation ; elle peut, également, faire fortement évoluer le système de formation professionnelle dans sa globalité, de façon congruente avec l’esprit des réformes successives qu’il a connues.
Dans le cadre de la préparation de son rapport annuel sur la formation professionnelle, l’inspection générale des affaires sociales a souhaité éclairer le sujet spécifique de la transformation numérique de la formation professionnelle continue.
L’impact de l’économie numérique sur la formation professionnelle a deux dimensions principales :
 la transformation numérique de l’économie est un défi majeur au système de formation qui doit, à la ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

Les MOOC manquent-ils de présence humaine ? La question mérite d’être posée, tant les chiffres diffèrent entre nombre d’inscrits et nombre d’actifs. Cette contribution cherche à identifier les pratiques communicationnelles d’apprenants au sein de MOOC, en prenant soin de différencier xMOOC et cMOOC, ces derniers mobilisant plus les relations humaines. De ces pratiques, nous chercherons à comprendre s’il y a un réel enjeu à " humaniser " les MOOC, tant pour les apprenants que pour les institutions porteuses de ces MOOC. Les MOOC manquent-ils de présence humaine ? La question mérite d’être posée, tant les chiffres diffèrent entre nombre d’inscrits et nombre d’actifs. Cette contribution cherche à identifier les pratiques communicationnelles d’apprenants au sein de MOOC, en prenant soin de différencier xMOOC et cMOOC, ces derniers mobilisant plus les relations humaines. De ces pratiques, nous chercherons à comprendre s’il y a un réel enjeu à " humaniser " les ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

Plan
Se comprendre, apprendre
L’utopie pédagogique distanciée
Des limites pédagogiques et économiques
Les avatars de la pédagogie numérique
Innovation et pédagogie : la problématique du temps
Une révolution inachevée et inachevable

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Intelligence Artificielle : Smart Campus | Le Nouvel Economiste

Etude/Rapport | Actualités (COMPETENCES )

... Lire [+]

y

Les algorithmes d'intelligence artificielle (IA) vont transformer l'éducation supérieure. Les techniques d'enseignement et la pédagogie elles-mêmes vont être impactées. Les données produites par les étudiants permettront de dégager le profil de chaque étudiant et de leur assigner des objectifs d'apprentissage adaptés. Le métier d'enseignant connaîtra des mutations, avec moins de cours et davantage un rôle d'expert. L'importance croissante des débouchés professionnels liés à l'IA vont impacter la façon dont on forme les futurs responsables de ressources humaines ou de gestion d'entreprise. Les algorithmes d'intelligence artificielle (IA) vont transformer l'éducation supérieure. Les techniques d'enseignement et la pédagogie elles-mêmes vont être impactées. Les données produites par les étudiants permettront de dégager le profil de chaque étudiant et de leur assigner des objectifs d'apprentissage adaptés. Le métier d'enseignant connaîtra des mutations, avec moins de cours et davantage un rôle d'expert. L'importance croissante des ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

Il est indéniable que la nouvelle génération de cadres n’a pas les mêmes aspirations que celles de leurs parents. Adieu la sécurité avant tout et
la carrière dans une seule entreprise, place à l’épanouissement et à la quête de sens.
Comprendre ce qui motive les jeunes diplômés, c’est s’assurer de leur fidélité et, plus important pour des commerciaux, de leur pugnacité.
Destinée à toutes les entreprises qui recherchent des profils juniors pour leur force de vente, cette étude a pour ambition de les aider à
identifier et mettre en avant les points d’attractivité de leur entreprise, rédiger leurs offres d’emploi en fonction des aspirations de ces jeunes
commerciaux et déterminer les méthodes les plus pertinentes pour sourcer ces profils… et les retenir.
Épanouissement, quête de sens et perspectives d’évolution, les envies des nouveaux commerciaux sont bien loin des caricatures de la fonction,
avant tout centrées sur la rémunération et les avantages en nature.
Cela implique, pour les décideurs, de repenser leur force de vente en termes de motivation. Quelles missions leur confier, comment organiser
la formation, quel type de management est le plus efficace…
Autant de questions qui se posent aujourd’hui avec plus d’acuité.
Côté recherche d’emploi, ce sont toujours les annonces en ligne qui ont le plus la cote. Longtemps décriées, ces annonces publiées sur les job boards (sites d’offres d’emploi) sont toujours plébiscitées par les jeunes commerciaux : les job boards sont le premier canal sur lequel ils recherchent un emploi… et le premier sur lequel ils le trouvent ! Il y a donc une opportunité à saisir pour les recruteurs qui travaillent en profondeur leurs fiches de poste et leur marque employeur.
Il est indéniable que la nouvelle génération de cadres n’a pas les mêmes aspirations que celles de leurs parents. Adieu la sécurité avant tout et
la carrière dans une seule entreprise, place à l’épanouissement et à la quête de sens.
Comprendre ce qui motive les jeunes diplômés, c’est s’assurer de leur fidélité et, plus important pour des commerciaux, de leur pugnacité.
Destinée à toutes les entreprises qui recherchent des profils juniors pour ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Etude des salaires - Quelles rémunérations pour les commerciaux en 2018 ? | UPTOO 2018

Etude/Rapport | Actualités (BUSINESS)

... Lire [+]

y

Pour la septième année consécutive, le cabinet de recrutement Uptoo dévoile son étude exclusive sur les salaires des commerciaux B2B en France. Réalisée à partir d’un échantillon de plus de 50 000 profils commerciaux, celle-ci présente les tendances de rémunération pour l’année 2017 par secteur, par fonction et par région.
Elle est la seule en France à être exclusivement dédiée aux commerciaux et à intégrer la ventilation entre rémunérations fixes et variables.
Flashback : l’année dernière, nous observions des packages moyens en hausse sur la majorité des profils (+ 2,4%).
Portés par la guerre des talents sur le marché des commerciaux B2B, nous augurions une tendance haussière pour l'année à venir. Un an plus tard, force est de constater que ce n'est pas le cas : les salaires ont stagné en 2017.
Dans un contexte où la croissance reprend, nous assistons pourtant à un investissement massif des entreprises dans leur force commerciale. Avec des volumes de recrutement records (+10% par rapport à 2016), plus de 60% des embauches de cadres ont concerné la vente et le marketing selon l'APEC.
Face à cette demande croissante, il y a fort à parier que le chiffre de 100 000 postes commerciaux non pourvus en France (source DCF) augmente sensiblement.
Les candidats sont de plus en plus nombreux à abandonner des processus d’embauche avancés quand leurs exigences ne sont pas prises en compte.
Paradoxalement, la rémunération ne suffit plus à attirer les candidats et les entreprises doivent batailler pour les séduire. Ce sont dorénavant la partie fixe de la rémunération, les avantages en nature mais surtout la culture d’entreprise et le bien-être au travail qui sont les nouveaux leviers d’attractivité.
Les directeurs commerciaux devront rester vigilants en 2018 pour bien ajuster leurs pay plans et intégrer ces nouvelles attentes des commerciaux.
Pour la septième année consécutive, le cabinet de recrutement Uptoo dévoile son étude exclusive sur les salaires des commerciaux B2B en France. Réalisée à partir d’un échantillon de plus de 50 000 profils commerciaux, celle-ci présente les tendances de rémunération pour l’année 2017 par secteur, par fonction et par région.
Elle est la seule en France à être exclusivement dédiée aux commerciaux et à intégrer la ventilation entre rémunérations ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

L'alternance dans l'enseignement supérieur - Bilan et perspectives | Apec 01/04/2018

Etude/Rapport | Actualités (COMPETENCES )

... Lire [+]

y

Combinant des périodes d’enseignement théorique dans un établissement de formation et des périodes d’emploi dans une entreprise privée ou publique, l’alternance continue de présenter des avantages pour les alternant·e·s, les établissements d’enseignement assurant ce type de formation et les entreprises d’accueil. Pour les étudiant·e·s, c’est
l’assurance de conditions d’insertion et d’emploi plus favorables. Pour les établissements de formation, c’est un apport de financements intéressant, et pour les entreprises accueillant des alternants, c’est la possibilité d’évaluer directement ceux et celles qui pourraient devenir leurs futurs collaborateurs et de contribuer à leur formation.
Le développement de l’alternance se poursuit, notamment pour les formations de niveau Bac +2 et plus, et ce malgré la persistance d’une image qui la lie aux métiers faiblement qualifiés. Les acteurs sont satisfaits du dispositif malgré des insuffisances qui demeurent sur le fonctionnement du triptyque alternant·e tuteur académique-tuteur en entreprise.
Un renforcement des liens avec les établissements de formation est souhaité.
Combinant des périodes d’enseignement théorique dans un établissement de formation et des périodes d’emploi dans une entreprise privée ou publique, l’alternance continue de présenter des avantages pour les alternant·e·s, les établissements d’enseignement assurant ce type de formation et les entreprises d’accueil. Pour les étudiant·e·s, c’est
l’assurance de conditions d’insertion et d’emploi plus favorables. Pour les établissements de formation, ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Baromètre APEC des jeunes diplômé.e.s - Edition 2018 | Apec

Etude/Rapport | Actualités (COMPETENCES )

... Lire [+]

y

Cette étude présente un bilan des conditions d’emploi des jeunes diplômé.e.s de la promotion 2016, des éléments sur la recherche d’emploi, ainsi que les évolutions en comparaison avec la précédente promotion.
83 % des jeunes diplômé.e.s de niveau Bac +5 et plus sont en emploi 12 mois après l’obtention de leur diplôme, et 94 % ont déjà occupé un premier emploi : ces niveaux sont en légère progression par rapport à la précédente promotion. De plus, leurs conditions d’emploi s’améliorent : en particulier, 62 % des jeunes diplômé.e.s en emploi 12 mois après leur diplôme bénéficient d’un CDI, contre 55 % il y a 1 an.
Les diplômé.e.s de niveau Bac +3/4, quant à eux, s’insèrent également à un bon niveau, mais leurs conditions d’emploi diffèrent sensiblement.
Cette étude présente un bilan des conditions d’emploi des jeunes diplômé.e.s de la promotion 2016, des éléments sur la recherche d’emploi, ainsi que les évolutions en comparaison avec la précédente promotion.
83 % des jeunes diplômé.e.s de niveau Bac +5 et plus sont en emploi 12 mois après l’obtention de leur diplôme, et 94 % ont déjà occupé un premier emploi : ces niveaux sont en légère progression par rapport à la précédente promotion. De ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Les jeunes et l’acquisition des compétences professionnelles | AGEFOS PME 01/02/2018

Etude/Rapport | Actualités (COMPETENCES )

... Lire [+]

y

AGEFOS PME, l’organisme paritaire collecteur agréé des petites et moyennes entreprises, a publié les résultats d’une enquête réalisée par l’institut OpinionWay sur la formation des jeunes et leur future insertion professionnelle.

Menée auprès de 803 jeunes âgés de 15 à 29 ans encore en formation, le rapport de l’étude " Les jeunes et l’acquisition des compétences professionnelles " relève que la formation en apprentissage améliore la transmission des qualifications pour ses bénéficiaires et prépare mieux leur insertion professionnelle.

L’enquête relève particulièrement que les jeunes en apprentissage se montrent très majoritairement les plus confiants dans leur avenir professionnel (88% contre 60%) et leur capacité à trouver un emploi qui corresponde à leurs objectifs professionnels.

Autre fait notable dans les résultats de l’enquête, 50% des jeunes souhaitent créer leur entreprise. Par ailleurs, 53% pensent avoir les connaissances requises pour fonder leur propre entreprise. Une fois de plus, les apprentis se déclarent plus volontaires et mieux préparés que les autres.

AGEFOS PME, l’organisme paritaire collecteur agréé des petites et moyennes entreprises, a publié les résultats d’une enquête réalisée par l’institut OpinionWay sur la formation des jeunes et leur future insertion professionnelle.

Menée auprès de 803 jeunes âgés de 15 à 29 ans encore en formation, le rapport de l’étude " Les jeunes et l’acquisition des compétences professionnelles " relève que la formation en apprentissage améliore la ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

Ce trente-quatrième numéro de Repères et références statistiques apporte aux décideurs comme aux acteurs du système éducatif et au grand public, une information dont la richesse et la pertinence contribuent à étayer le débat sur le fonctionnement et les résultats du système éducatif.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

2y

49 thèmes sont abordés dans cette 10e édition. Chaque fiche est présentée au moyen de graphiques, de tableaux et de commentaires, et présente les dernières données de synthèse disponibles sur chaque sujet. Ces données sont issues des services statistiques du M.E.N.E.S.R. mais également d'autres organismes tels que l'INSEE, le Céreq, l'O.V.E. ou l'O.S.T. du HCERES.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

L’Union européenne approche de l’un des objectifs de la stratégie Europe 2020. La part de la population de l’UE âgée de 30 à 34 ans diplômée de l’enseignement supérieur est en effet passée de 23,6 % en 2002 à 39,9 % en 2017, frôlant l’objectif des 40 % d'ici 2020, d’après les données publiées par Eurostat. Mais cet objectif se décline différemment selon les pays membres. La moitié d’entre eux l’ont déjà atteint.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

La France va-t-elle manquer de diplômés en 2030 ? C’est un scénario probable si rien n’est fait d’ici là. C’est en tous cas le constat que dresse une récente étude du cabinet américain Korn Ferry, spécialisé dans la gestion internationale des talents et des organisations. Selon lui, la France fait partie des quatre pays au monde les plus touchés par cet écart entre l’offre de compétence des salariés et la demande des entreprises. D’ici 2030, notre économie devrait ainsi avoir un surplus de 1,7 million de salariés ayant un niveau de formation peu élevé, alors qu’1,5 million de salariés hautement diplômés pourraient manquer sur le marché du travail. Ce qui pourrait représenter une perte de 175 milliards d’euros pour l’économie française.
La France va-t-elle manquer de diplômés en 2030 ? C’est un scénario probable si rien n’est fait d’ici là. C’est en tous cas le constat que dresse une récente étude du cabinet américain Korn Ferry, spécialisé dans la gestion internationale des talents et des organisations. Selon lui, la France fait partie des quatre pays au monde les plus touchés par cet écart entre l’offre de compétence des salariés et la demande des entreprises. D’ici 2030, ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La place souhaitée de l’entreprise au sein de l’enseignement | IFOP 01/06/2018

Etude/Rapport (COMPETENCES )

... Lire [+]

y

L’enquête* menée pour KEDGE et Havas Paris s’intéresse à la place de l’entreprise au sein de l’enseignement supérieur français.
Au-delà de l’acquisition de compétences, il existe un souhait fortement partagé pour que les formations supérieures répondent à des objectifs plus larges de développement personnel.
Une courte majorité de cadres (54%) attend prioritairement d’une formation supérieure des compétences concrètes favorisant l’intégration immédiate en entreprise : l’acquisition d’expérience (30%) et le développement d’une expertise de métier (24%). Pour autant, une forte minorité (46%) donne la priorité à des objectifs moins directement liés à ces besoins. Il s’agit du développement personnel (16%), du développement de l’entreprenariat (14%), de l’opportunité de faire des études à vocation internationale (9%) ou encore du respect de valeurs éthiques telles que la RSE, le développement durable ou encore les valeurs managériales (7%).
Les étudiants mettent eux aussi en avant en premier l’acquisition d’expérience en entreprise (29%), et, dans une moindre mesure l’expertise métier (11%). Mas bien que cités en premier, ces deux critères sont minoritaires (40%). La spécificité des étudiants réside ainsi dans le fait de valoriser l’importance de l’épanouissement dans la formation supérieure et dans la performance de l’entreprise : le développement personnel (21%), l’opportunité de faire des études à vocation internationale (20%), puis le développement de l’entreprenariat (11%) et les valeurs éthiques (8%).

Les objectifs humains et sociétaux sont au cœur de la mission de l’entreprise.
Près de sept personnes sur dix estiment en effet que l’entreprise doit avant tout placer l’humain au cœur de sa mission (70% chez les cadres, 76% chez les étudiants), que ce soit le capital humain et le bien être des salariés (47%; 46%), ou le respect des valeurs environnementales et sociétales (23%; 30%). Les étudiants se distinguent des cadres par l’intérêt qu’ils portent au respect de valeurs environnementales et sociétales (30%; +7 points d’écart), ce qui fait écho à l’importance qu’ils donnent au respect de valeurs d’éthique. Les objectifs inhérents à la croissance et la compétitivité de l’entreprise ne sont cités qu’en second temps, en complément. Ils sont davantage valorisés par les cadres que les étudiants (30% vs. 24%), en termes de recherche de gains de compétitivité (20%; 14%), ou de recherche de croissance et rentabilité (10%; 10%).
Ces objectifs, loin d’être antagoniques, peuvent permettre un renforcement de la performance des entreprises à plus long terme.

*Elle a été menée auprès d’un échantillon représentatif de 1000 cadres d’entreprises privées et de 1000 étudiants détenteurs d’un Baccalauréat général.

L’enquête* menée pour KEDGE et Havas Paris s’intéresse à la place de l’entreprise au sein de l’enseignement supérieur français.
Au-delà de l’acquisition de compétences, il existe un souhait fortement partagé pour que les formations supérieures répondent à des objectifs plus larges de développement personnel.
Une courte majorité de cadres (54%) attend prioritairement d’une formation supérieure des compétences concrètes favorisant l’intégration ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Formations et emploi - 2018 | INSEE 2018

Etude/Rapport (COMPETENCES )

... Lire [+]

2y

Fruit d’une coopération entre l’Insee et les organismes statistiques travaillant sur le thème de la formation, cette nouvelle édition de Formations et emploi présente un ensemble d’indicateurs et d’analyses sur le système éducatif, l‘insertion professionnelle des jeunes et la formation tout au long de la vie.
Cette édition 2018 s’ouvre sur une vue d’ensemble qui dresse un panorama global s’appuyant sur les dernières données disponibles, tout en les inscrivant dans une perspective temporelle plus longue. Un éclairage présente les différents concepts et mesures de la formation.
Trois dossiers traitent successivement de l’accès à la formation professionnelle, de la place de la formation selon les parcours professionnels des salariés et de l’évolution sur vingt ans de l’insertion des jeunes sur le marché du travail.
Enfin, vingt quatre fiches thématiques complètent l’ouvrage en présentant les données essentielles, commentées et illustrées, avec un angle de comparaison internationale.
Fruit d’une coopération entre l’Insee et les organismes statistiques travaillant sur le thème de la formation, cette nouvelle édition de Formations et emploi présente un ensemble d’indicateurs et d’analyses sur le système éducatif, l‘insertion professionnelle des jeunes et la formation tout au long de la vie.
Cette édition 2018 s’ouvre sur une vue d’ensemble qui dresse un panorama global s’appuyant sur les dernières données disponibles, tout en ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Prospective - Communication & Enseignement supérieur 2030 | ARCES 01/06/2018

Etude/Rapport (COMPETENCES )

... Lire [+]

y

Que seront la recherche et l’enseignement supérieur en 2030 ? Comment la communication pourra-t-elle contribuer à leur excellence ? Comment l’équipe France tirera-t-elle son épingle du jeu mondial ? Telles sont les questions importantes qu’aborde ce livre blanc.
Il me semble que la recherche et l’enseignement supérieur sont, comme toutes les sphères de la société, propulsées dans la révolution digitale, peut-être plus vigoureusement encore. N’oublions pas qu’internet est né de la volonté de chercheurs de communiquer entre eux. La toile est donc le media naturel de la recherche et de l’enseignement supérieur. Il faut s’y faire. Et s’en réjouir.
Grâce à internet des territoires où recherche et enseignement supérieur étaient de pures abstractions, des mondes lointains et inimaginables, voient venir à eux le meilleur de la connaissance et de la science mondiales. L’Afrique en est. L’Asie aussi. À Douala, à Phnom Penh, on pourra faire HEC ou Centrale en ligne. C’est une incroyable opportunité pour la France, qu’il faut saisir sans hésiter, en profitant de l’avantage que nous donne la langue en Afrique, qui ne restera pas si longtemps décisif. Il en va de l’effervescence de notre recherche et de notre enseignement. La jeunesse de l’Afrique et de l’Asie me frappe et me touche toujours. Quelle énergie ! Ce sera -c’est déjà- un vivier d’intelligence et de vivacité pour le monde entier.
La communication s’avérera bien sûr déterminante dans la conquête des meilleurs étudiants : un CRM puissant, juste et qualitatif devra présider à l’approche des cibles, qu’elles soient étrangères ou françaises.
La communication sera aussi clé pour la réputation de la recherche et de l’enseignement supérieur français. Il s’agira de construire de véritables marques, référentes : des étendards attractifs, porteurs d’une excellence et aussi d’une certaine singularité française. La France a toujours été une terre de sciences, sciences dites dures autant que sciences humaines. Cette façon ouverte et généraliste de prendre les sujets, même ceux des sciences les plus dures, est une spécificité française. Le mythe des Lumières nous éclaire encore et projette sur l’enseignement français une aura d’ouverture et d’humanisme. En recherche aussi, à l’heure où la tech et l’intelligence artificielle nous conduisent sur des voies pavées de questions, on aura besoin de la French Touch, à coup sûr. À nous de la faire valoir. La Science avec le garde-fou de l’humanisme, cela reste vraiment utile et intéressant, à l’horizon 2030.
Que seront la recherche et l’enseignement supérieur en 2030 ? Comment la communication pourra-t-elle contribuer à leur excellence ? Comment l’équipe France tirera-t-elle son épingle du jeu mondial ? Telles sont les questions importantes qu’aborde ce livre blanc.
Il me semble que la recherche et l’enseignement supérieur sont, comme toutes les sphères de la société, propulsées dans la révolution digitale, peut-être plus vigoureusement encore. ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Guide 2018 des formations au commerce international dispensées dans l'enseignement supérieur français. Le palmarès des meilleures formations au commerce international de bac +2 à bac +5 : les MBA et Executive MBA (n° 1 : Executive MBA de Rennes School of Business), les Master of sciences et mastères spécialisés (n° 1 : MSc in International Business de Skema Business School), les programmes grandes écoles (n° 1 : Master de Rennes School of Business), les IAE (n° 1 : International Master in Management of Information Technology de l'IAE Aix Graduate School of Management), les Masters 2 des universités hors IAE (n° 1 : M2 Management of European Affairs de l'Université de Lille-Sciences et technologies), les diplômes de niveau Bac +4 (n° 1 : Business Bachelor Administration International de Groupe Sup. de co La Rochelle), les diplômes de niveau Bac +3 (n° 1 : Bachelor en management de Toulouse Business School), les BTS. Guide des métiers développés au sein des entreprises : les métiers, les besoins, les formations pour les fonctions commerciales, achats/logistique, finance/assurance/droit, stratégie. Zoom sur le V.I.E, un atout maître des entreprises et des jeunes diplômés. Sommaire. Les formations initiales au commerce international, le palmarès et le guide 2018. Métiers, quelles formations, pour quels jobs à l'international ? les formations continues au commerce international, du sur-mesure pour les salariés et les dirigeants. Dossier. Document de fond. Quelques données chiffrées. Guide 2018 des formations au commerce international dispensées dans l'enseignement supérieur français. Le palmarès des meilleures formations au commerce international de bac +2 à bac +5 : les MBA et Executive MBA (n° 1 : Executive MBA de Rennes School of Business), les Master of sciences et mastères spécialisés (n° 1 : MSc in International Business de Skema Business School), les programmes grandes écoles (n° 1 : Master de Rennes School of ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le Guide de l’Apprentissage 2018 présente le détail de l’offre de formation par apprentissage en Pays de la Loire, par domaine professionnel et par niveau de formation.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Formation de 16 à 25 ans - Contrat de travail - Les démarches - Les conditions - Les aides apprentis - Les aides aux entreprises...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Formation continue : l'appel du diplôme | Le Monde 12/04/2018

N°spéciaux (COMPETENCES )

... Lire [+]

V

L’essentiel des formations continues en France ne sont ni diplômantes ni certifiantes. Mais, portée par le projet de loi " avenir professionnel ", une nouvelle philosophie s’impose, celle de salariés en mouvement constant, pour qui les titres acquis tout au long de la vie seront une garantie d’emploi.

Sommaire :

- Un diplôme sinon rien
- Un compte personnel de formation pour rester employable
- Le financement, nerf de la guerre
- La tentation d'un nouveau départ
- Une recherche de sens
- Les seniors à l'assaut des formations
- Pour les artistes et les sportifs, un rebond salutaire
- Grandes écoles : une longueur d'avance
- Un changement à pas mesurés pour l'université
- Un marché toujours plus mondialisé
L’essentiel des formations continues en France ne sont ni diplômantes ni certifiantes. Mais, portée par le projet de loi " avenir professionnel ", une nouvelle philosophie s’impose, celle de salariés en mouvement constant, pour qui les titres acquis tout au long de la vie seront une garantie d’emploi.

Sommaire :

- Un diplôme sinon rien
- Un compte personnel de formation pour rester employable
- Le financement, nerf de la guerre
- La tent...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

- 114

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

Dossiers

 
0
Z