Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

"Au-delà des catégories, des nationalismes, des idéologies, des clivages politiques et de tout ce qui fragmente notre réalité commune, c'est à l'insurrection et à la fédération des consciences que je fais aujourd'hui appel, pour mutualiser ce que l'humanité a de meilleur et éviter le pire. Cette coalition me paraît plus que jamais indispensable compte tenu de l'ampleur des menaces qui pèsent sur notre destinée commune, pour l'essentiel dues à nos grandes transgressions. Par " conscience ", j'entends ce lieu intime où chaque être humain peut en toute liberté prendre la mesure de sa responsabilité à l'égard de la vie et définir les engagements actifs que lui inspire une véritable éthique de vie pour lui-même, pour ses semblables, pour la nature et pour les générations à venir." "Au-delà des catégories, des nationalismes, des idéologies, des clivages politiques et de tout ce qui fragmente notre réalité commune, c'est à l'insurrection et à la fédération des consciences que je fais aujourd'hui appel, pour mutualiser ce que l'humanité a de meilleur et éviter le pire. Cette coalition me paraît plus que jamais indispensable compte tenu de l'ampleur des menaces qui pèsent sur notre destinée commune, pour l'essentiel dues à ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

- 141p.

Pierre Rabbi a en effet vingt ans à la fin des années cinquante, lorsqu'il décide de se soustraire, par un retour à la terre, à la civilisation hors sol qu'ont largement commencé à dessiner sous ses yeux ce que l'on nommera plus tard les Trente Glorieuses.
Après avoir dans son enfance assisté en accéléré, dans le Sud algérien, au vertigineux basculement d'une pauvreté séculaire, mais laissant sa part à la vie, à une misère désespérante, il voit en France, aux champs comme à l'usine, l'homme s'aliéner au travail, à l'argent, invité à accepter une forme d'anéantissement personnel à seule fin que tourne la machine économique, point de dogme intangible.
L'économie ? Ce n'est plus depuis longtemps qu'une pseudo-économie qui, au lieu de gérer et répartir les ressources communes à l'humanité en déployant une vision à long terme, s'est contentée, dans sa recherche de croissance illimitée, d'élever la prédation au rang de science. Le lien filial et viscéral avec la nature est rompu ; elle n'est plus qu'un gisement de ressources à exploiter - et à épuiser.
Au fil des expériences de vie qui émaillent ce récit s'est imposée à Pierre Rabhi une évidence : seul le choix de la modération de nos besoins et désirs, le choix d'une sobriété libératrice et volontairement consentie, permettra de rompre avec cet ordre anthropophage appelé "mondialisation". Ainsi pourrons-nous remettre l'humain et la nature au coeur de nos préoccupations, et redonner, enfin, au monde légèreté et saveur.




Pierre Rabbi a en effet vingt ans à la fin des années cinquante, lorsqu'il décide de se soustraire, par un retour à la terre, à la civilisation hors sol qu'ont largement commencé à dessiner sous ses yeux ce que l'on nommera plus tard les Trente Glorieuses.
Après avoir dans son enfance assisté en accéléré, dans le Sud algérien, au vertigineux basculement d'une pauvreté séculaire, mais laissant sa part à la vie, à une misère désespérante, il voit ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

- 516 p.

La crise mondiale, Joseph E Stiglitz, prix Nobel d'économie, l'avait annoncée.
Aujourd'hui il démontre qu'elle est au système néolibéral ce que la chute du mur de Berlin, en 1989, fut à l'économie soviétique. Il ne s'agit donc pas d'y répondre dans le cadre exigu de nos références mais de faire un pas de côté et de la considérer globalement, jusqu'à la remise en cause des fondations qui l'ont rendue possible. Un document d'une importance majeure, par l'auteur de La Grande Désillusion et de Quand le capitalisme perd la tête.

SOMMAIRE :

FABRICATION D'UNE CRISE
LA CHUTE ET L'APRES-CHUTE
REACTION MALHEUREUSE
LE SCANDALE DES PRETS HYPOTHECAIRES
LE GRAND HOLD-UP AMERICAIN
LA CUPIDITE TRIOMPHE DE LA PRUDENCE
UN NOUVEL ORDRE CAPITALISTE
REFORMER LA SCIENCE ECONOMIQUE
POUR UNE NOUVELLE SOCIETE

La crise mondiale, Joseph E Stiglitz, prix Nobel d'économie, l'avait annoncée.
Aujourd'hui il démontre qu'elle est au système néolibéral ce que la chute du mur de Berlin, en 1989, fut à l'économie soviétique. Il ne s'agit donc pas d'y répondre dans le cadre exigu de nos références mais de faire un pas de côté et de la considérer globalement, jusqu'à la remise en cause des fondations qui l'ont rendue possible. Un document d'une importance ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V


La conjonction des crises écologiques, économiques et sociales n’a jamais été aussi préoccupante. Et pourtant ni les responsables politiques, ni l’opinion publique ne réagissent vraiment. Pourquoi ?
En 2012, Cyril Dion, qui dirige alors l’ONG Colibris initiée par Pierre Rabhi, prend connaissance d’une étude annonçant la disparition possible d’une partie de l’humanité d’ici à 2100. Menée par un groupe international de vingt-deux scientifiques, l’étude synthétise des dizaines d’autres travaux sur l’augmentation de la population, la disparition massive des espèces, le changement du climat, la pollution, la déforestation, etc. Alors que cette nouvelle devrait faire la une de tous les médias, mobiliser largement, elle fait à peine l’objet d’un traitement de seconde zone. Cyril Dion change alors de stratégie. Plutôt que d’amplifier le concert des catastrophes auxquelles l’humanité sera confrontée, il décide d’élaborer une vision désirable de ce que pourrait être l’avenir. Avec l’actrice et réalisatrice Mélanie Laurent, il voyage dans dix pays pour découvrir à quoi notre monde pourrait ressembler demain, si nous mettions bout à bout certaines des meilleures solutions que nous connaissons déjà dans l’agriculture, l’énergie, l’économie, l’éducation et la démocratie. De ce voyage sont nés cet ouvrage et le film Demain.
Ce livre est le récit de la genèse du film mais aussi des différentes étapes de cette aventure extraordinaire qu’a représenté le tournage. Il permet au lecteur d’approfondir les thématiques abordées dans le film et de découvrir des initiatives qui n’ont pas pu y figurer. Cyril Dion raconte ces rencontres hors du commun avec des femmes et des hommes qui changent le monde. Tantôt sur le mode du récit, tantôt sur celui du dialogue, en texte et en image, ce livre nous entraîne sur la voie du changement et de la transition, de l’espoir et de l’initiative, sur celle d’" un nouveau monde en marche ".

SOMMAIRE :

1. Nous nourrir pour ne pas disparaître // 2. Réussir la transition énergétique // 3. Une économie pour demain // 4. Réinventer la Démocratie // 5. Une nouvelle histoire de l’éducation // 6. Commencer à s’y mettre
La conjonction des crises écologiques, économiques et sociales n’a jamais été aussi préoccupante. Et pourtant ni les responsables politiques, ni l’opinion publique ne réagissent vraiment. Pourquoi ?
En 2012, Cyril Dion, qui dirige alors l’ONG Colibris initiée par Pierre Rabhi, prend connaissance d’une étude annonçant la disparition possible d’une partie de l’humanité d’ici à 2100. Menée par un groupe international de vingt-deux scientifiques, l...

Filtrer

Date de parution

Dossiers

 
0
Z