m

Documents  2007 | enregistrements trouvés : 2

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

- n° 2956 - 48 p.

En 2007, un enfant sur deux est né de parents non mariés
Population et sociétés
Gilles Pison
La population de la France métropolitaine a augmenté de 0,5 % en 2007, pour s'établir à 61,9 millions au 1er janvier 2008. La croissance s'explique pour l'essentiel par l'excédent des naissances sur les décès. La fécondité, en se situant très près du seuil de renouvellement des générations, reste une des plus élevées d'Europe. L'espérance de vie continue de progresser et dépasse, tous sexes confondus, 81 ans. En 2007, on compte quatre pacs pour dix mariages, tandis qu'un enfant sur deux naît désormais hors mariage.

La hausse de l'emploi s'accélère
Point statis - Unedic
Didier Dubaud et Sophie Garcia
En 2007, 360 900 emplois salariés ont été créés, soit une progression de 2,2 % par rapport à l'année précédente. Compte tenu du niveau de la croissance (+ 2,1 %), le nombre des créations d'emplois est particulièrement important et l'économie française enregistre sur ce plan sa meilleure performance depuis 2000. Comme ce fut le cas en 2006, la hausse des effectifs dans le secteur tertiaire (+ 3,0 %) et la construction (+ 4,2 %) a plus que compensé le recul enregistré dans l'industrie (- 1,1 %). On observe également, comme en 2006, une augmentation plus rapide de l'emploi féminin.

La progression de l'activité se maintient
INSEE Première
Franck Arnaud, Guillaume Houriez et Ronan Mahieu
En 2007, comme en 2006 (données brutes), le produit intérieur brut (PIB) augmente en moyenne annuelle de + 2,2 %. La consommation des ménages et l'investissement continuent de tirer la croissance. En revanche, le ralentissement des exportations a un impact négatif sur cette dernière. Quant aux importations, elles sont relativement dynamiques. Le pouvoir d'achat du revenu disponible des ménages a gagné en vigueur et leur taux d'épargne a augmenté. Les sociétés non financières ont vu leur taux de marge progresser légèrement tandis que l'activité des sociétés financières a été, elle, en repli. Le taux de prélèvements obligatoires s'est inscrit sensiblement à la baisse et le déficit public s'est creusé.

Ralentissement du pouvoir d'achat des ménages
Note de conjoncture
INSEE
En 2008, le pouvoir d'achat du revenu de l'ensemble des ménages a, contrairement à l'année précédente, nettement ralenti en raison de la hausse de l'inflation et de la décélération du revenu disponible brut. Cette dernière serait due à la progression des loyers et à l'accélération des impôts versés. La consommation des ménages s'est ainsi infléchie et leur investissement a stagné du fait de l'augmentation régulière des taux d'intérêt bancaires depuis deux ans.

Le déficit de la balance des paiements se creuse
Balance des paiements et position extérieure de la France
Banque de France
En 2007, le solde des biens de la balance des paiements continue de se dégrader (- 10,3 milliards par rapport à 2006), reflétant ainsi l'évolution, à la baisse, dans le compte des transactions courantes, des soldes des véhicules automobiles et des biens intermédiaires. D'un point de vue géographique, la dégradation est imputable au creusement des déficits vis-à-vis de la zone euro et de la Chine. Du côté des services, le solde positif se redresse davantage grâce, notamment, à l'accroissement de l'excédent des voyages. En ce qui concerne le compte financier, les opérations d'investissement direct font apparaître, en 2007, des sorties nettes de 48,7 milliards d'euros (+ 14,3 milliards d'euros par rapport à 2006), les relations transfrontalières entre firmes affiliées s'étant accrues de façon significative tant pour les investissements français à l'étranger que pour les investissements étrangers en France.

Progression plus modérée des échanges
Rapport sur le commerce extérieur
DGDDI
Par rapport aux années précédentes, la progression des échanges a été plus modérée en 2007. Après la forte croissance de 2005 et 2006, les exportations n'ont augmenté que de 3 % et les importations de 5,4 % (contre respectivement 9 et 9,9 % en 2006). Concernant les échanges par branche, l'industrie civile a enregistré un ralentissement de ses ventes et une forte croissance de ses importations. Cette évolution a été particulièrement marquée pour l'industrie automobile. Les échanges de biens agroalimentaires, quant à eux, se sont montrés très dynamiques, tandis que la forte progression de ceux des produits énergétiques observée en 2006 s'est transformée en baisse, contribuant ainsi à une réduction de la facture énergétique en 2007. En termes géographiques, les échanges vers l'Asie ont connu une croissance vigoureuse. Ils ont permis de compenser le ralentissement du commerce avec les autres pays membres de l'Union européenne. Au total, le solde des échanges a été déficitaire de 39,2 milliards d'euros en 2007.

Dégradation des finances publiques
Rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques
Cour des comptes
L'amélioration progressive de la situation des finances publiques, engagée à partir de 2004, s'est interrompue, voire inversée, en 2007. Le déficit public français - après 2,4 % du produit intérieur brut (PIB) en 2006 - s'est creusé pour atteindre 2,7 %, mais reste tout de même en dessous de son niveau de 2005 (2,9 %). La dette publique est également repartie à la hausse (63,9 % contre 63,6 % en 2006). Cette dégradation résulte notamment d'une augmentation du déficit public structurel à 2,9 % du PIB, soit plus d'un demi-point de pourcentage par rapport à celui de l'année précédente. Au cas où la conjoncture se détériorerait, il pourrait ainsi franchir le seuil de 3 %. Les comparaisons internationales montrent que la situation de la France a évolué à contre-courant de celle de la plupart de ses partenaires européens, et notamment de l'Allemagne.
En 2007, un enfant sur deux est né de parents non mariés
Population et sociétés
Gilles Pison
La population de la France métropolitaine a augmenté de 0,5 % en 2007, pour s'établir à 61,9 millions au 1er janvier 2008. La croissance s'explique pour l'essentiel par l'excédent des naissances sur les décès. La fécondité, en se situant très près du seuil de renouvellement des générations, reste une des plus élevées d'Europe. L'espérance de vie continue ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

- 58 p.

Depuis 1994, les équipes de TF1 Publicité vous
délivrent tous les ans une analyse des chiffres-clés
du marché publicitaire français, notamment des chaînes
généralistes, thématiques et de l’Internet. Véritable outil de
référence, ce dossier met à votre disposition les principaux
indicateurs et vous apporte une vision stratégique, ainsi
qu’une mise en perspective des données disponibles.
Afin de faciliter son utilisation, un lexique des termes
techniques liés aux media les plus couramment utilisés
est proposé en fin d’ouvrage.

SOMMAIRE :

Le marché des media 4
Les investissements en télévision 8
Achats en télévision et accessibilité du media 14
Les écrans publicitaires en télévision 20
Le parrainage en télévision 28
Les chaînes de complément (CabSat, ADSL et TNT) 32
Internet 44
Tendances 2007/2008 52
Depuis 1994, les équipes de TF1 Publicité vous
délivrent tous les ans une analyse des chiffres-clés
du marché publicitaire français, notamment des chaînes
généralistes, thématiques et de l’Internet. Véritable outil de
référence, ce dossier met à votre disposition les principaux
indicateurs et vous apporte une vision stratégique, ainsi
qu’une mise en perspective des données disponibles.
Afin de faciliter son utilisation, un lexique des t...

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

Dossiers

 
0
Z