m

Documents  MANPOWER | enregistrements trouvés : 2

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Révolution des compétences 2.0 | MANPOWER 01/03/2018

Etude/Rapport | Actualités (COMPETENCES )

... Lire [+]

y

La révolution des compétences bat son plein. Les nouvelles technologies transforment les organisations, les compétences requises évoluent rapidement et les entreprises ne parviennent pas à trouver les talents dont elles ont besoin.
Les individus dotés des compétences recherchées, capables d’apprendre en permanence et de s’adapter, peuvent tirer leur épingle du jeu. À l’inverse, ceux dont les compétences sont trop communes voient leur salaire stagner et l’insécurité se profiler. La tentation du protectionnisme et du populisme n’est alors jamais très loin.
Parallèlement, la transformation digitale et l’automatisation progressent à des rythmes distincts. Elles impactent les régions, les secteurs d’activité et les organisations à des moments différents, et de manière variée. Par le passé, la transformation prenait des décennies, voire des siècles. Aujourd’hui, elle se produit à un rythme sans précédent, sans qu’on puisse être certain du résultat. Une chose est
sûre : l’ingéniosité et l’expertise des Hommes serviront de socle à l’optimisation technologique de nos vies et de nos entreprises. Tous les scénarios d’avenir présentent ainsi une constante : accompagner les collaborateurs à développer leurs compétences dans un monde très évolutif garantira leur employabilité. Une transition qui doit se faire rapidement, et à grande échelle.
Les compétences et l’accès à l’emploi sont la solution à la révolution des compétences. Nous devons identifier les contiguïtés de compétences qui assurent des voies de carrière claires, du cursus éducatif à l’emploi, et d’un poste spécifique à un autre poste. Des programmes de reskilling accélérés sont nécessaires, avec des formations plus rapides, plus courtes et pragmatiques. Nous devons accompagner
un plus grand nombre de collaborateurs de secteurs en déclin vers les secteurs en croissance : les ouvriers textiles peuvent se muer en techniciens de matériaux composites, les mineurs en codeurs1.
Il faut aussi aider les individus à penser différemment. Dans ce monde digital, la réussite ne dépendra pas nécessairement d’un diplôme universitaire mais reposera fortement sur l’appétence pour le développement continu des compétences. Nous devons cultiver la curiosité et la capacité d’apprentissage afin que les collaborateurs aient la volonté et la capacité de développer en permanence leurs compétences et ainsi rester employables.
Avec le bon mix de compétences, les individus tirent profit de la technologie plutôt qu’ils ne la concurrencent. En tant que dirigeants, les accompagner dans le développement de leurs compétences et les armer pour l’avenir forment le grand défi de notre époque. Identifier les compétences recherchées et garantir l’accès à l’emploi constituent ainsi la réponse à la révolution des compétences.
La révolution des compétences bat son plein. Les nouvelles technologies transforment les organisations, les compétences requises évoluent rapidement et les entreprises ne parviennent pas à trouver les talents dont elles ont besoin.
Les individus dotés des compétences recherchées, capables d’apprendre en permanence et de s’adapter, peuvent tirer leur épingle du jeu. À l’inverse, ceux dont les compétences sont trop communes voient leur salaire ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

ETUDE. Alors que l’économie mondiale sort de dix années de croissance plus ou moins marquée, les employeurs sont de plus en plus optimistes et les intentions d’embauche sont sensiblement plus prometteuses. Une excellente tendance qui fait cependant face à un obstacle : amplifiée par l’évolution des besoins en compétences à l’heure de la transformation digitale, la pénurie de talents n’a jamais été aussi forte. Une situation qui impose aux chefs d’entreprise, tous secteurs d’activité confondus, de remettre en question leur stratégie de gestion des talents. ETUDE. Alors que l’économie mondiale sort de dix années de croissance plus ou moins marquée, les employeurs sont de plus en plus optimistes et les intentions d’embauche sont sensiblement plus prometteuses. Une excellente tendance qui fait cependant face à un obstacle : amplifiée par l’évolution des besoins en compétences à l’heure de la transformation digitale, la pénurie de talents n’a jamais été aussi forte. Une situation qui impose aux chefs ...

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

Dossiers

 
0
Z