m

Documents  Lemarin.fr | enregistrements trouvés : 9

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Lors d’une rencontre entre le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire, la secrétaire d’État Delphine Gény-Stéphann et des élus des Pays de la Loire, les représentants de l’État ont accepté de suspendre le permis exclusif de recherches de granulats marins accordé au GIE Granulats nord Gascogne.
Cette autorisation, délivrée en novembre, avait provoqué une levée de bouclier des élus de Vendée, de la région Pays de la Loire et du monde de la pêche professionnelle. Lors de la rencontre, la présidente de région Christelle Morançais, Yves Auvinet, président du conseil départemental de Vendée, les parlementaires vendéens et les conseillers départementaux Noël Faucher et Bruno Noury ont réaffirmé " de manière solidaire (…) ne pas accepter un projet qui est en rupture totale avec les accords passés avec l’État en 2014, limitant à 2,3 millions de tonnes le volume d’extraction de granulats marins au sein de l’espace maritime ligérien ", précise un communiqué de la délégation.
Ce permis portant sur une superficie de 432 km2 aurait comme impact direct la restriction " d’un espace maritime ligérien dont 74 % des surfaces sont déjà couvertes par des aires marines protégées, des sites d’extraction de granulats ou des zones d’implantation de parcs éoliens offshore ". La délégation a souscrit à la proposition du ministre de l’Économie de créer " un groupe de suivi permettant d’évaluer et de mieux apprécier l’impact économique et environnemental des projets d’extraction de granulats ".
Lors d’une rencontre entre le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire, la secrétaire d’État Delphine Gény-Stéphann et des élus des Pays de la Loire, les représentants de l’État ont accepté de suspendre le permis exclusif de recherches de granulats marins accordé au GIE Granulats nord Gascogne.
Cette autorisation, délivrée en novembre, avait provoqué une levée de bouclier des élus de Vendée, de la région Pays de la Loire et du monde ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Alertés par les professionnels de la pêche du port de l’Herbaudière, la communauté de communes de l’île de Noirmoutier a commandé un film sur le métier de marin pêcheur pour susciter des vocations. Le film d’un peu plus d’une minute présente les métiers de la pêche côtière à travers des gestes précis. L’enjeu est de sensibiliser les jeunes et les moins jeunes. Diffusé localement, le film est surtout conçu pour s’adapter aux réseaux sociaux. Pour donner envie de devenir marin, l’accueil de classes à la criée et des sensibilisations dans les établissements scolaires sont programmés.
Alertés par les professionnels de la pêche du port de l’Herbaudière, la communauté de communes de l’île de Noirmoutier a commandé un film sur le métier de marin pêcheur pour susciter des vocations. Le film d’un peu plus d’une minute présente les métiers de la pêche côtière à travers des gestes précis. L’enjeu est de sensibiliser les jeunes et les moins jeunes. Diffusé localement, le film est surtout conçu pour s’adapter aux réseaux sociaux. Pour ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le mardi 3 juin, la Fedopa (Fédération des organisations de producteurs de la pêche artisanale) a boycotté une réunion du groupe de travail sur les droits à produire. Il s'agissait de discuter du projet que leur a présenté, le 28 mai, la direction des pêches pour réformer l’arrêté de 2006, qui régit la distribution des quotas de pêche. Projet jugé trop peu ambitieux.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Quelque 400 pêcheurs français seraient pénalisés par la proposition de la Commission européenne d’interdire tous les filets maillants dérivants, avertit le Comité national des pêches (CNPMEM). " Nous allons fermement défendre la petite pêche artisanale ", prévient son président, Gérard Romiti.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Christophe Clergeau, le vice-président de la région Pays de la Loire, est favorable au consortium mené par EDF pour le futur parc éolien de Yeu-Noirmoutier, soumis au second appel d'offres éolien en mer.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Les pêcheurs de l’île d’Yeu ont étudié les dossiers présentés par les différents consortiums dans le cadre du 2e appel d’offres pour l’éolien en mer. Ils rappellent leur préférence pour le dossier d’EDF Énergies nouvelles, WPD et Alstom.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L’association France énergie éolienne travaille sur l’identification de zones favorables à l’éolien offshore, posé et flottant. Elle vient de livrer son diagnostic au large de la région des Pays de la Loire.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Moins bonne que 2012, l'année 2013 des criées vendéennes reste un exercice encourageant. Avec un chiffre d'affaires de 61,72 millions d'euros, les ventes ont enregistré une baisse d'1%. Négligeable par rapport à une année de référence qualifiée d'exceptionnelle. Les Sables-d'Olonne pulvérisent leur record de l'an passé avec 36,7 millions d'euros en valeur.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Bénéteau reste positif grâce à l'habitat. | Lemarin.fr 16/11/12

Article (ENTREPRISES)

... Lire [+]

V

Bref. Les résultats 2011-2012 marquent une baisse de 9,9 % avec 831,2 millions réalisés contre 921,8 millions à fin août 2011. À la fois positionné sur le bateau et l'habitat, le groupe obtient un résultat opérationnel positif de 200 000 euros grâce aux résultats de sa division habitat. La division bateaux affiche, elle, une perte de 4,3 millions. Dans son dernier communiqué financier, l'entreprise relève le " contexte économique tendu dans la majorité des pays européens " qui représente l'essentiel de son périmètre traditionnel sur le bateau. Le groupe a néanmoins poursuivi son développement sur les nouveaux marchés émergents du Brésil et de la zone Asie. Le groupe envisage " de ne pas distribuer de dividende au titre de l'exercice ". Bref. Les résultats 2011-2012 marquent une baisse de 9,9 % avec 831,2 millions réalisés contre 921,8 millions à fin août 2011. À la fois positionné sur le bateau et l'habitat, le groupe obtient un résultat opérationnel positif de 200 000 euros grâce aux résultats de sa division habitat. La division bateaux affiche, elle, une perte de 4,3 millions. Dans son dernier communiqué financier, l'entreprise relève le " contexte économique tendu dans la ...

Filtrer

Date de parution

Dossiers

 
0
Z