m

Documents  FRANCE STRATEGIE | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

Le marché du travail français est marqué par une augmentation du nombre de transitions professionnelles depuis trente ans. Un enjeu central pour les politiques publiques est de préparer les actifs à ces mobilités, afin qu’elles soient choisies plutôt que subies et qu’elles s’inscrivent dans des parcours professionnels ascendants. Pour ouvrir le champ des possibles, il faut donc identifier les facteurs facilitant le passage de tel métier à tel autre et en informer les actifs. Le marché du travail français est marqué par une augmentation du nombre de transitions professionnelles depuis trente ans. Un enjeu central pour les politiques publiques est de préparer les actifs à ces mobilités, afin qu’elles soient choisies plutôt que subies et qu’elles s’inscrivent dans des parcours professionnels ascendants. Pour ouvrir le champ des possibles, il faut donc identifier les facteurs facilitant le passage de tel métier à tel ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Intelligence artificielle et travail | FRANCE STRATEGIE 01/03/2018

Etude/Rapport | Actualités (TECHNOLOGIES)

... Lire [+]

y

Dans la suite des travaux de #FranceIA au printemps 2017, auxquels France Stratégie avait contribué, le député Cédric Villani s’est vu confier la mission d’analyser les enjeux de l’intelligence artificielle au niveau économique, social, environnemental et éthique. Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du Numérique, ont demandé à France Stratégie d’étudier plus particulièrement les impacts de l’intelligence artificielle sur le travail. C’est l’objet de ce rapport.
La question clé est de savoir si l’intelligence artificielle représente une rupture technologique telle que le travail s’en trouvera transformé de manière brutale, avec des répercussions importantes sur l’emploi, ou si elle s’inscrit dans la continuité des transformations numériques à l’oeuvre depuis plusieurs décennies. Pour tenter d’y répondre et illustrer de façon concrète les enjeux posés par ces mutations annoncées, notre rapport a choisi d’examiner trois secteurs, ceux des transports, de la banque et de la santé, pour esquisser des scénarios de transformation du travail.
De cet examen ressortent des spécificités sectorielles et des phénomènes parfois inattendus ou contre-intuitifs. Un chatbot qui répond automatiquement à minuit peut malgré tout nécessiter un humain capable de prendre le relai en cas de besoin. Et si la machine vient en effet à soulager les hommes des activités les plus routinières, ces derniers risquent de ne traiter que des tâches complexes, d’où une intensification du travail et un risque de surcharge cognitive.
La multiplicité des facteurs qui conduisent une organisation, quelle qu’elle soit, à décider de recourir, ou non, à des systèmes utilisant l’intelligence artificielle - coût, rentabilité, impacts sur les équipes, conséquences pour les clients - et le poids du contexte - démographique, réglementaire, social - expliquent pourquoi les tentatives de projection des impacts sur les métiers et les emplois resteront durablement incertaines.
Pour le transport, l’impact sur l’emploi du véhicule autonome est particulièrement difficile à anticiper : la technologie n’a pas encore atteint un niveau de sûreté tel qu’il soit possible de prévoir avec précision un calendrier pour sa généralisation, qui supposera que les réglementations aient évolué et que les assurances se soient adaptées. Les conséquences sur l’emploi de son adoption dans certains secteurs particuliers, comme les transports routiers de longue distance, pourraient cependant, le moment venu, être significatives.
Pour les banques, hors scénario de développement rapide de nouveaux acteurs très innovants, qui ne s’est pas matérialisé jusqu’ici, l’intégration de l’intelligence artificielle devrait avoir un impact significatif sur la pratique professionnelle des conseillers commerciaux, et accentuer la tendance à la réduction de leur nombre en agences, mais sans rupture majeure.
Pour la santé, les applications les plus spectaculaires - robots chirurgicaux, interprétation des radios et électrocardiogrammes - ne sont pas les seules qui auront un impact sur la définition des métiers et l’emploi. Celles du diagnostic et de la prescription assistés par ordinateur ou de suivi des patients à distance pourraient aussi changer profondément la donne, en particulier dans la répartition des tâches entre professions de santé (médecins, et pratiques avancées des infirmiers).
Le rapport propose des pistes d’action qui mobilisent les moyens d’anticipation des acteurs, de formation et de sécurisation des parcours professionnels. Les adopter devrait renforcer la probabilité que les transformations du travail liées à l’usage de l’intelligence artificielle se fassent de façon maîtrisée.
Dans la suite des travaux de #FranceIA au printemps 2017, auxquels France Stratégie avait contribué, le député Cédric Villani s’est vu confier la mission d’analyser les enjeux de l’intelligence artificielle au niveau économique, social, environnemental et éthique. Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du Numérique, ont demandé à France Stratégie d’étudier plus particulièrement les impacts de ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

Cette note dresse un état des lieux du dynamisme et du rayonnement régional de douze métropoles en matière d’emploi : Aix-Marseille, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice, Rennes, Rouen, Strasbourg et Toulouse.
Certaines partagent leur dynamique d’emploi avec les territoires régionaux avoisinants : c’est le cas de Lyon, Nantes, Marseille et, dans une moindre mesure, de Bordeaux et Rennes.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

Pour améliorer l’impact de la formation professionnelle en termes de retour à l’emploi et réduire les difficultés de recrutement, il importe de comprendre la manière dont les postes sont pourvus et de renforcer les capacités de recrutement des entreprises françaises. Ce rapport présente des pistes pour mieux prendre en compte cette dimension dans l’analyse des dysfonctionnements sur le marché du travail.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

2y

- 416

Le nouvel exercice de prospective nationale des métiers et des qualifications, "Les Métiers en 2022", présenté dans cet ouvrage, met en perspective les grandes évolutions qui contribueront à façonner l’emploi et le marché du travail dans les années à venir.

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

Dossiers

 
0
Z