m

Documents  Enseignementsup-recherche.gouv.fr | enregistrements trouvés : 2

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

Les inscriptions d'étudiants dans l'enseignement supérieur en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer ont atteint 2 609 700 en 2016-2017. Leur nombre a fortement progressé par rapport à l'année précédente (+ 2,3 %, soit 58 900 inscriptions de plus). La hausse est en partie liée à un accroissement des doubles inscriptions des étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles à l'université : hors ces doubles inscriptions, l'augmentation globale est de 1,8 % sur un an (+ 44 800 inscriptions). En 5 ans, l'enseignement supérieur a accueilli 225 000 étudiants supplémentaires. L'augmentation des effectifs est élevée pour les formations d'ingénieur ainsi que les écoles de commerce, gestion et comptabilité. Les formations courtes (en instituts universitaires de technologie et sections de techniciens supérieurs) et les classes préparatoires aux grandes écoles enregistrent une légère hausse de leurs effectifs. En 2016-2017, les inscriptions augmentent dans toutes les académies sauf à Aix-Marseille, en Martinique et en Guadeloupe. L'enseignement privé rassemble 18,2 % des étudiants. Les inscriptions d'étudiants dans l'enseignement supérieur en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer ont atteint 2 609 700 en 2016-2017. Leur nombre a fortement progressé par rapport à l'année précédente (+ 2,3 %, soit 58 900 inscriptions de plus). La hausse est en partie liée à un accroissement des doubles inscriptions des étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles à l'université : hors ces doubles inscriptions, ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

y

Le nombre total d’étudiants devrait s’accroître de 65 000 à la rentrée 2018 pour absorber le boom démographique intervenu en l’an 2000. Dans les CPGE, ce sont environ 2 800 nouveaux entrants (+6,6 %) qui sont attendus...En 2026 enfin, 2 937 000 étudiants seraient inscrits dans l’enseignement supérieur français. La croissance du nombre d’étudiants s’établirait alors à 327 000 entre 2016 et 2026 (+ 12,7%). L’université gagnerait au total 179 000 étudiants soit une hausse de 11,8 %. Les flux d’entrée en CPGE devraient également connaître une hausse importante (+ 7,7 %). Mais l’augmentation la plus importante concernerait les effectifs des formations d’ingénieurs non universitaires (+22 %). Les effectifs des " autres formations " (écoles de commerce, écoles privées…) seraient eux aussi particulièrement dynamiques, avec une croissance de 18 %. Le nombre total d’étudiants devrait s’accroître de 65 000 à la rentrée 2018 pour absorber le boom démographique intervenu en l’an 2000. Dans les CPGE, ce sont environ 2 800 nouveaux entrants (+6,6 %) qui sont attendus...En 2026 enfin, 2 937 000 étudiants seraient inscrits dans l’enseignement supérieur français. La croissance du nombre d’étudiants s’établirait alors à 327 000 entre 2016 et 2026 (+ 12,7%). L’université gagnerait au total 179 000 ...

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

Dossiers

 
0
Z