Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Psychanalyse et religion : la pensée de Freud | Sciences Humaines 01/11/05

Article

... Lire [+]

V

- n° 165
- p.50 à p.53

Tout au long de son oeuvre, de "Totem et Tabou" à "Moïse et le monothéisme", Sigmund Freud n'a cessé de revenir sur le thème de la religion, traitant tour à tour de ses origines, de sa permanence dans le monde moderne, ou encore des rituels, émotions et fantasmes qu'elle engendre.

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

Dossiers

 
0
Z
>

|

Paniers

|

Signaler une erreur

1

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Les nouvelles formes du capitalisme | Sciences Humaines 01/11/06

Article

... Lire [+]

V

- n° 176 - p.33 à p.47

Un nouveau capitalisme se dessine, caractérisé par la prééminence de la finance et l'obsession de la rentabilité à court terme. Qualifié de "patrimonial" ou de "flexible", il aurait pour trait distinctif la fragilité. Celle des économies soumises aux soubresauts des marchés. Celle des organisations et des hommes, appelés à s'adapter sans cesse, au gré des vues changeantes des opérateurs financiers. Cette vision ne manque pas d'arguments. Elle n'en mérite pas moins d'être interrogée. Doit-on prendre pour argent comptant l'idée d'un processus inéluctable qui modèlerait les sociétés selon les attentes des marchés financiers ? Assistons-nous à la convergence des économies vers un seul modèle de capitalisme, ou bien d'autres modèles continuent d'exister, bien que malmenés ? Un nouveau capitalisme se dessine, caractérisé par la prééminence de la finance et l'obsession de la rentabilité à court terme. Qualifié de "patrimonial" ou de "flexible", il aurait pour trait distinctif la fragilité. Celle des économies soumises aux soubresauts des marchés. Celle des organisations et des hommes, appelés à s'adapter sans cesse, au gré des vues changeantes des opérateurs financiers. Cette vision ne manque pas d'arguments. Elle ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Comment devient-on délinquant ? | Sciences Humaines 01/11/06

Article

... Lire [+]

V

- n° 176 - p.8 à p.19

De récentes études nous aident à comprendre un peu mieux ce qu'est la délinquance : comment y entre-t-on ? En sort-on ? Peut-on y faire "carrière" ? Bien que certains jeunes dealers soient peu à peu intégrés dans une économie parallèle fort lucrative, il semble que le "métier" de délinquant ne rapporte pas autant qu'on le croit.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La psychologie du consommateur, une nouvelle discipline | Sciences Humaines 01/06/06

Article

... Lire [+]

V

- n° 3 H.S. - p.86 à p.91

La psychologie de la consommation a connu un essor important ces dernières années. Elle met en lumière les processus d'influence qui conditionnent à leur insu les consommateurs.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Les nouvelles psychologies | Sciences Humaines 01/06/06

Article

... Lire [+]

V

- n° 3 - p.24 à p.91

Le monde change, les idées aussi. Alors que la "guerre des psys" tient le devant de la scène médiatique, il se produit en coulisse des changements en profondeur sur l'évolution des théories, des recherches et de leurs applications.
L'exploration des émotions permet de repenser le "grand partage" entre le corps et l'esprit. Leur étude permet notamment d'envisager l'influence du corps sur la formation des idées, mais également la façon dont la pensée consciente peut tenter de réguler nos émotions.
La conscience refait surface après avoir été la grande oubliée de la psychologie du XXème siècle. Et loin de lui attribuer un rôle mineur ou superficiel dans le fonctionnement psychique, on lui attribue un rôle central dans la perception du monde et le pilotage de nos activités.
L'essor des neurosciences se poursuit sur une voie inattendue. Alors que l'on aurait cru que l'exploration du cerveau allait conduire à un implacable déterminisme neuronal, la prise en compte de la plasticité cérébrale permet d'ouvrir le champ des neurosciences au monde de l'expérience personnelle et des influences du social.
Bien d'autres domaines présentés dans ce dossier - nouvelle psychologie de l'enfant, psychologie de la consommation, neurophénoménoloige, psychologie évolutionniste, théorie des schémas..., portés par de nouveaux auteurs et de nouvelles théories, attestent d'un renouvellement en profondeur d'une discipline, née il y a plus d'un siècle, qui s'est donné pour but d'explorer les arcanes de l'esprit humain.
Le monde change, les idées aussi. Alors que la "guerre des psys" tient le devant de la scène médiatique, il se produit en coulisse des changements en profondeur sur l'évolution des théories, des recherches et de leurs applications.
L'exploration des émotions permet de repenser le "grand partage" entre le corps et l'esprit. Leur étude permet notamment d'envisager l'influence du corps sur la formation des idées, mais également la façon dont la ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Alexis de Tocqueville : de la démocratie en Amérique | Sciences Humaines 01/02/06

Article

... Lire [+]

V

- n° 168 - p.54 à p.57

L'individualisme, l'obsession du bien-être matériel, le conformisme, la désaffection politique...Autant de menaces sur la démocratie que pointait Alexis de Tocqueville dès 1835, dans une analyse perçante et visionnaire.

">|

Signaler une erreur

1

ourdes peut-être !
Aujourd’hui, le statut de l’enfant dans la société fait débat : comment le respecter tout en l’éduquant ? Comment préserver sa liberté et œuvrer à son épanouissement tout en l’aidant à grandir, à devenir autonome, à réussir sa vie ?
Cette tension est devenue l’objet de passes d’armes chez les sociologues, les psychologues et autres spécialistes de l’enfance. L’école elle-même, qui avait décidé de placer " l’enfant au centre " à la fin du xxe siècle, semble vouloir revenir aujourd’hui à un fonctionnement plus autoritaire et directif. Pourtant, il apparaît bien que l’ère des brimades et des martinets n’est plus de mise dans les sociétés actuelles. Un retour en arrière ne semble guère possible, et l’on peut s’en réjouir… Tout en souhaitant aussi que la bienveillance envers les enfants, et surtout leur " bientraitance ", s’étende à tous ceux qui, ici et ailleurs, n’en bénéficient pas encore… SOMMAIRE :
L'enfant du 21ème siècle
Dossier coordonné par Martine Fournier
La révolution des poussettes
Martine Fournier
L'enfant n'est pas qu'un enfant...
François de Singly
Les droits de l'enfant
Les tempêtes de l'adolescence
Nicole Catheline et Véronique Bedin
Le plus bel âge de la vie
Entretien avec Michel Fize
La culture des 12-15 ans
Isabelle Danic
Generation.com
Florence Mottot
Une enfance sans temps mort
Dominique Glasman
Comment les enfants voient le monde
Entretien avec Boris Cyrulnik
L'enfant dans la chine urbaine. "Petites empereurs " et "petites princesses "
Gladys Chicharro-Saito
Grandir en Palestine
Sylvie Mansour
La philosophie du bébé
Entretien avec Bernard Golse
Peut-on remplacer l'amour d'une mère ?
Blaise Pierrehumbert
Les psychopathologies de l'enfant
Renaud Persiaux
Bébés bientôt sous contrôle ?
Xavier Molénat
Bibliographie : l'enfant au XXIe siècle
L’enfant du XXIe siècle est devenu un sujet de plein droit. Tel est le nouveau credo affiché des sociétés contemporaines, qui marque l’aboutissement de deux siècles d’évolution et un véritable retournement dans les conceptions de l’enfance.
C’est en 1989 que la " Convention des droits de l’enfant " est venue ponctuer ce mouvement biséculaire durant lequel l’enfance a été progressivement reconnue comme une période spécifique de la vie, à laquelle ...