m

Documents : Ouvrage  | enregistrements trouvés : 200

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L'expérience majeure de la modernité est celle de l'accélération. Nous le savons et l'éprouvons chaque jour : dans la société moderne, "tout devient toujours plus rapide". Or le temps a longtemps été négligé dans les analyses de la modernité au profit des processus de rationalisation ou d'individualisation. C'est pourtant le temps et son accélération qui, aux yeux de Hartmut Rosa, permettent de comprendre la dynamique de la modernité. Pour ce faire, il livre dans cet ouvrage une théorie de l'accélération sociale susceptible de penser ensemble l'accélération technique (celle des transports, de la communication, etc.), l'accélération du changement social (des styles de vie, des structures familiales, des affiliations politiques et religieuses) et l'accélération du rythme de vie, qui se manifeste par une expérience de stress et de manque de temps.

La modernité tardive, à partir des années 1970, connaît une formidable poussée d'accélération dans ces trois dimensions. Au point qu'elle en vient à menacer le projet même de la modernité : dissolution des attentes et des identités, sentiment d'impuissance, "détemporalisation" de l'histoire et de la vie, etc. L'auteur montre que la désynchronisation des évolutions socioéconomiques et la dissolution de l'action politique font peser une grave menace sur la possibilité même du progrès social. Marx et Engels affirmaient ainsi que le capitalisme contient intrinsèquement une tendance à "volatiser tout ce qui est solide et bien établi".

Dans ce livre magistral, Hartmut Rosa prend toute la mesure de cette analyse pour construire une véritable "critique sociale du temps" susceptible de penser ensemble les transformations du temps, les changements sociaux et le devenir de l'individu et de son rapport au monde.
L'expérience majeure de la modernité est celle de l'accélération. Nous le savons et l'éprouvons chaque jour : dans la société moderne, "tout devient toujours plus rapide". Or le temps a longtemps été négligé dans les analyses de la modernité au profit des processus de rationalisation ou d'individualisation. C'est pourtant le temps et son accélération qui, aux yeux de Hartmut Rosa, permettent de comprendre la dynamique de la modernité. Pour ce ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

langage commercial

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

langage commercial

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Indicateurs statistiques sur l'évolution économique de 77 professions du commerce et de l'artisanat : commerce de détail alimentaire, équipement de la personne, équipement de la maison, beauté-esthétique, culture et loisirs, CHR, santé, services, auto-moto, transports et bâtiment.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Indicateurs statistiques sur l'évolution économique de 77 professions du commerce et de l'artisanat : commerce de détail alimentaire, équipement de la personne, équipement de la maison, beauté-esthétique, culture et loisirs, CHR, santé, services, auto-moto, transports et bâtiment.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Quelles forces orientent la concurrence dans un secteur? Quelles manoeuvres 9865 entreprendront les concurrents ? Comment évoluera le secteur où on oeuvre? Comment réagiront les artisans de la planification stratégique aux actions des concurrents? Quelle est la meilleure position que peut prendre une firme pour lutter à long terme contre ses concurrents ?
Michaël E. Porter, avec Choix stratégiques et concurrence, a écrit un ouvrage définitif sur le thème de la " stratégie dans un monde concurrentiel ", thème nouveau et particulièrement brûlant dans le monde américain des affaires d'aujourd'hui. Le livre s'attaque à des questions qui offrent un intérêt vital pour les dirigeants d'entreprise, et présente un ensemble complet de techniques d'analyse qui permettent de cerner un secteur d'activité et de comprendre le comportement des concurrents.
Progressivement, M. Porter apporte les techniques et les instruments dont les dirigeants d'entreprise ont besoin pour conduire une analyse réussie d'un secteur et de la concurrence.
Citons, entre autres exemples :
- Les facteurs fondamentaux qui déterminent la nature de la concurrence dans un secteur d'activité.
- Les trois grandes catégories de stratégies qui permettent de s'adapter à la structure d'un secteur: la domination par les coûts, la différenciation, la concentration sur certains produits.
- Comment repérer les signaux émis sur le marché par les concurrents et agir en conséquence?
- Prévoir comment la structure d'un secteur évoluera.
- Quels sont les coûts, les risques, et le rendement d'une stratégie consistant à prendre les devants?
- Comment lutter efficacement dans un secteur naissant?
- Dans quels secteurs nouveaux choisir d'entrer?
Le livre commence par la présentation d'un ensemble complet d'instruments et de techniques qui permettent d'analyser n'importe quel secteur et n'importe quel spectre de concurrents.
Il se poursuit par l'étude des stratégies à mener face à la concurrence dans les secteurs dispersés, dans les secteurs naissants, dans les secteurs parvenus à maturité, dans les secteurs en déclin et dans les secteurs d'envergure mondiale. La dernière partie du livre est consacrée aux techniques d'analyse que doivent utiliser les firmes pour prendre leurs décisions stratégiques importantes: une intégration verticale, une extension de capacité conséquente, un désinvestissement et une entrée dans de nouveaux secteurs d'activité.
Ce livre permettra aux- dirigeants d'entreprise de prévoir des manoeuvres subites des concurrents, de nouvelles entrées dans leur secteur d'activité, des modifications dans la structure des secteurs, et de s'y préparer plutôt que de se borner à y réagir. Il leur permettra également d'entreprendre des actions décidées et constructives pour améliorer la position de leur firme face à la concurrence grâce à la mise en oeuvre de stratégies éprouvées. Choix stratégiques et concurrence doivent devenir la bible des dirigeants des 500 entreprises citées par Fortune, des conseillers d'entreprise et des analystes financiers.
Quelles forces orientent la concurrence dans un secteur? Quelles manoeuvres 9865 entreprendront les concurrents ? Comment évoluera le secteur où on oeuvre? Comment réagiront les artisans de la planification stratégique aux actions des concurrents? Quelle est la meilleure position que peut prendre une firme pour lutter à long terme contre ses concurrents ?
Michaël E. Porter, avec Choix stratégiques et concurrence, a écrit un ouvrage définitif ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Et si notre civilisation s’effondrait ? Non pas dans plusieurs siècles, mais de notre vivant. Loin des prédictions Maya et autres eschatologies millénaristes, un nombre croissant d’auteurs, de scientifiques et d’institutions annoncent la fin de la civilisation industrielle telle qu’elle s’est constituée depuis plus de deux siècles. Que faut-il penser de ces sombres prédictions ? Pourquoi est-il devenu si difficile d’éviter un tel scénario ?

Dans ce livre, Pablo Servigne et Raphaël Stevens décortiquent les ressorts d’un possible effondrement et proposent un tour d’horizon interdisciplinaire de ce sujet - fort inconfortable - qu’ils nomment la "collapsologie". En mettant des mots sur des intuitions partagées par beaucoup d’entre nous, ce livre redonne de l’intelligibilité aux phénomènes de "crises" que nous vivons, et surtout, redonne du sens à notre époque. Car aujourd’hui, l’utopie a changé de camp : est utopiste celui qui croit que tout peut continuer comme avant. L’effondrement est l’horizon de notre génération, c’est le début de son avenir. Qu’y aura-t-il après ? Tout cela reste à penser, à imaginer, et à vivre…


Pablo Servigne est ingénieur agronome et docteur en biologie. Spécialiste des questions d’effondrement, de transition, d’agroécologie et des mécanismes de l’entraide, il est l’auteur de Nourrir l’Europe en temps de crise (Nature & Progrès, 2014).

Raphaël Stevens est éco-conseiller. Expert en résilience des systèmes socioécologiques, il est cofondateur du bureau de consultance Greenloop.


Postface d'Yves Cochet, ancien ministre de l'Environnement et président de l'Institut Momentum.
Et si notre civilisation s’effondrait ? Non pas dans plusieurs siècles, mais de notre vivant. Loin des prédictions Maya et autres eschatologies millénaristes, un nombre croissant d’auteurs, de scientifiques et d’institutions annoncent la fin de la civilisation industrielle telle qu’elle s’est constituée depuis plus de deux siècles. Que faut-il penser de ces sombres prédictions ? Pourquoi est-il devenu si difficile d’éviter un tel scénario ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Comprendre l'informatique quantique EZRATTY Olivier | 2018

Ouvrage (TECHNOLOGIES)

... Lire [+]

V

L’objectif de cet ebook est de vous faire découvrir les nombreuses facettes de l’informatique quantique : scientifiques, technologiques, logicielles, métier, d’écosystème, industrielles et même sociétales. Certaines parties sont techniques et scientifiques (scientifiques, qubits, ordinateurs quantiques, algorithmes, complexité, outils de développement), d’autres moins (startups, marchés verticaux, stratégies industrielles, société). A vous de faire le tri ! L’objectif de cet ebook est de vous faire découvrir les nombreuses facettes de l’informatique quantique : scientifiques, technologiques, logicielles, métier, d’écosystème, industrielles et même sociétales. Certaines parties sont techniques et scientifiques (scientifiques, qubits, ordinateurs quantiques, algorithmes, complexité, outils de développement), d’autres moins (startups, marchés verticaux, stratégies industrielles, société). A vous de ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Les responsabilités des territoires et de leurs habitants sont profondément transformées par les principes de l'innovation sociale et les nouveaux outils de l'intelligence individuelle et collective que les développeurs, qu'ils soient élus, agents publics, bonnes volontés locales, entrepreneurs marchands ou sociaux, peuvent s'approprier. Ces nouveaux outils et plateformes améliorent la mobilisation et le partage de ressources tout en préservant la souveraineté des acteurs locaux sur les données et leurs usages. L'ensemble des parties prenantes intervient dans la préparation des décisions et le traitement global du territoire, avec des approches écologiques, circulaires ou systémiques. Le mode collectif de construction, intégrant les transversalités et l'innovation sociale, permet de mieux traiter les questions d'intérêt général et de développer la démocratie, l'accomplissement des personnes, l'efficience, la paix civile et la qualité de service. De nouvelles formes de financement favorisent l'essor des projets et l'implication des acteurs et la mise en place de ces nouveaux cadres est propice à la création et au développement des activités. Les rôles de chacun sont ainsi transformés pour un meilleur traitement des défis territoriaux. Les exemples présentés, de Figeac à Medellin, confirment les perspectives données aux développeurs quand ils cherchent les solutions avec créativité et souci d'excellence. Les responsabilités des territoires et de leurs habitants sont profondément transformées par les principes de l'innovation sociale et les nouveaux outils de l'intelligence individuelle et collective que les développeurs, qu'ils soient élus, agents publics, bonnes volontés locales, entrepreneurs marchands ou sociaux, peuvent s'approprier. Ces nouveaux outils et plateformes améliorent la mobilisation et le partage de ressources tout en préservant ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

" La génération actuelle de révolutionnaires du management s'emploie à inculquer de force la flexibilité aux salariés et considère l'éthos artisanal comme un obstacle à éliminer. On lui préfère de loin l'exemple du consultant en gestion, vibrionnant d'une tâche à l'autre et fier de ne posséder aucune expertise spécifique. Tout comme le consommateur idéal, le consultant en gestion projette une image de liberté triomphante au regard de laquelle les métiers manuels passent volontiers pour misérables et étriqués. Imaginez à côté le plombier accroupi sous l'évier, la raie des fesses à l'air. "

Matthew B. Crawford était un brillant universitaire, bien payé pour travailler dans un think-tank à Washington. Au bout de quelques mois, déprimé, il démissionne pour ouvrir... un atelier de réparation de motos. À partir du récit de son étonnante reconversion professionnelle, il livre dans cet ouvrage intelligent et drôle l'une des réflexions les plus fines sur le sens et la valeur du travail dans les sociétés occidentales.
Mêlant anecdotes, récit, et réflexions philosophiques et sociologiques, il montre que ce " travail intellectuel ", dont on nous rebat les oreilles depuis que nous sommes entrés dans l'" économie du savoir ", se révèle pauvre et déresponsabilisant. De manière très fine, à l'inverse, il restitue l'expérience de ceux qui, comme lui, s'emploient à fabriquer ou à réparer des objets - ce qu'on ne fait plus guère dans un monde où l'on ne sait plus rien faire d'autre qu'acheter, jeter et remplacer. Il montre que le travail manuel peut même se révéler beaucoup plus captivant d'un point de vue intellectuel que tous les nouveaux emplois de l'" économie du savoir ".

" Retour aux fondamentaux, donc. La caisse du moteur est fêlée, on voit le carburateur. Il est temps de tout démonter et de mettre les mains dans le cambouis... "
" La génération actuelle de révolutionnaires du management s'emploie à inculquer de force la flexibilité aux salariés et considère l'éthos artisanal comme un obstacle à éliminer. On lui préfère de loin l'exemple du consultant en gestion, vibrionnant d'une tâche à l'autre et fier de ne posséder aucune expertise spécifique. Tout comme le consommateur idéal, le consultant en gestion projette une image de liberté triomphante au regard de laquelle ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Ce guide s’adresse aux dirigeants de restaurants, qui pensent que le numérique peut aider leur entreprise à conquérir de nouveaux marchés, à mieux mobiliser ses salariés, à faire face aux changements de l’environnement ou de comportements des clients. Il met en valeur six étapes distinctes dans l’appropriation du numérique, qui se déclinent durant les diverses étapes du repas : avant, pendant, après.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

En 2011, la Commission européenne donne une nouvelle définition de la Responsabilité sociale de l'entreprise (RSE), comme relevant de la maîtrise par une entreprise de ses impacts. Cela constitue un véritable changement de paradigme vis-à-vis de la conception encore prédominante selon laquelle l'entreprise contribuerait à la société par la maximisation du profit, et par des actions philanthropiques volontaires (la RSE).
Mais pour que cette nouvelle perspective soit effective, cela suppose - paradoxalement - d'en finir avec la RSE : celle-ci continue, en effet, à être envisagée de façon instrumentale et de manière séparée de la stratégie. Maîtriser ses impacts, sur des territoires et au long de chaînes de valeur aujourd'hui mondiales, suppose de définir et d'évaluer l'entreprise comme un commun : par la démocratisation de sa gouvernance et par sa capacité à préserver les biens communs mondiaux tant immatériels (le lien social, la souveraineté populaire) que matériels (le climat, la biodiversité et la qualité de l'eau et de l'air).
En 2011, la Commission européenne donne une nouvelle définition de la Responsabilité sociale de l'entreprise (RSE), comme relevant de la maîtrise par une entreprise de ses impacts. Cela constitue un véritable changement de paradigme vis-à-vis de la conception encore prédominante selon laquelle l'entreprise contribuerait à la société par la maximisation du profit, et par des actions philanthropiques volontaires (la RSE).
Mais pour que cette ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Barème indicatif d'évaluation selon le chiffre d'affaires.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Filtrer

Date de parution

Dossiers

 
0
Z