m
     
Article

H 0 Le commerce de biens culturels à l’heure d’Internet et de la dématérialisation.

Insee Première

10/2014

L’émergence du numérique a révolutionné la vente au détail de biens culturels, particulièrement affectée par la concurrence du e-commerce et les changements liés à la dématérialisation des produits. En 2011, la vente au détail de biens culturels représente un marché de 8 milliards d’euros : 3,5 milliards pour le livre, 2,7 milliards pour la presse et 1,9 milliard pour la musique et la vidéo. Sur les quinze dernières années, le marché du livre est resté plutôt dynamique, mais les ventes diminuent depuis 2012. Le marché de la presse a décliné et celui de la musique et de la vidéo a été peu porteur, avec une baisse marquée des ventes des produits physiques, amorcée en 2003. La vente par Internet est particulièrement développée pour les produits culturels. En 2011, elle représente 17 % du marché du livre et 28 % de celui de la musique et de la vidéo ; elle est largement dominée par les sites étrangers. Son essor a contribué au recul du commerce spécialisé, déjà concurrencé par les grandes surfaces alimentaires. Dans les secteurs spécialisés de la vente de livres et de presse, en perte de vitesse, les entreprises pérennes, plus productives et de plus grande taille, s’en sortent mieux.

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

Dossiers

 
0
Z