m
     
N°spéciaux

H 0 Santé : Un secteur en plein essor

Problèmes Economiques

15/02/2016

Les dépenses de santé devraient continuer à augmenter à un rythme soutenu au cours des prochaines décennies dans les économies avancées et les pays émergents. Celles-ci augmenteront sous les effets conjugués du vieillissement, de l’augmentation des maladies chroniques, du progrès technique et de l’envolée des prix relatifs des soins de longue durée. Ces évolutions constituent pour le secteur de la santé des moteurs de croissance structurels.

SOMMAIRE :

Quel avenir pour les dépenses de santé ?
Note de politique économique
OCDE
La hausse des dépenses de santé et de soins de longue durée va continuer de peser sur les budgets publics au cours des prochaines décennies. Les dépenses publiques de santé qui représentaient environ 6 % du produit intérieur brut (PIB) entre 2006 et 2010, devraient en effet atteindre 9,5 % - voire 14 % dans certains scénarios - en 2060 dans les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Dans les grands pays émergents (BRIICS), les ratios de dépenses qui sont actuellement faibles, augmenteront également de façon importante pour se situer autour de 10 % du PIB vers la moitié du siècle. Les dépenses de santé s’accroîtront de manière soutenue en raison du vieillissement et de l’augmentation des maladies chroniques et également sous l’effet conjugué du progrès technique et de l’envolée des prix relatifs des soins de longue durée.

Industrie pharmaceutique : blockbusters et biotechnologies
Les études –La Documentation française
Matthieu Montalban, Mustafa Erdem Sakinç et al.
L’industrie pharmaceutique, un secteur en forte croissance depuis l’après Seconde Guerre mondiale se caractérise par un fonctionnement oligopolistique. Sa structure est très influencée par les spécificités des modes de régulation du marché du médicament ainsi que par l’évolution de l’environnement technologique et institutionnel du capitalisme. Le modèle du blockbuster – la mise au point d’une molécule susceptible de dégager plus d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires - a constitué la stratégie dominante des grands laboratoires pharmaceutiques (Big Pharma) au cours des vingt dernières années. À côté de celui-ci, d’autres modèles ont coexisté comme les modèles génériques ou biopharmaceutiques. Les grandes firmes explorent désormais d’autres stratégies face à de nouvelles contraintes et opportunités.

Les docteurs 3.0 de la Silicon Valley
Le Monde Éco & Entreprise
Chloé Hecketsweiler
Les nouvelles technologies de l’information sont aujourd’hui en passe de révolutionner la médecine et la recherche pharmaceutique. Les géants de l’informatique et de l’internet comme Google, Amazon, Apple, Microsoft ou encore IBM se sont en effet lancés à la conquête du secteur de la santé. La division Life Sciences de Google développe des technologies pour améliorer le diagnostic, le suivi et la prise en charge des malades. De son côté, Apple a mis au point plusieurs applications dédiés à la santé et espère transformer l’Iphone en un puissant outil de recherche médicale. Le système d’intelligence artificielle d’IBM, baptisé Watson, qui aide les médecins à réaliser le meilleur choix de molécules dans le traitement du cancer, est un autre exemple de stratégie mise en place par les grandes firmes des sciences de l’information pour prendre pied sur un marché dont les perspectives de croissance sont considérables.

La E-Santé, quels nouveaux usages ?
Réalités industrielles – Annales des Mines
Frédéric Durand-Salmon et Loïc Le Tallec
La santé mobile (m-Health) englobe l’ensemble des technologies individuelles en matière de santé. Elle bénéfice du développement des réseaux, des nouvelles solutions de communication et de la création de nombreux objets connectés. Le vieillissement de la population et l’augmentation des maladies chroniques relèguent désormais au second rang les traditionnelles maladies transmissibles infectieuses obligeant à modifier l’approche en santé publique. Cette nouvelle approche replace l’individu-patient au cœur de la prévention et du soin et réclame de la part de ce dernier une participation active. Elle modifie également la relation entre le patient et les professionnels de santé qui l’accompagnent. Véritable révolution, la santé mobile est un secteur dont le potentiel industriel de développement est aujourd’hui considérable.

La France sur le marché international des soins
La Note d'analyse - France Stratégie
David Marguerit et Mathilde Reynaudi
Le marché du tourisme médical est en plein essor. Le nombre de patients qui se rendent à l’étranger pour recevoir des soins aurait doublé en cinq ans, passant de 7,5 millions en 2007 à 16 millions en 2012. Ce marché mondial est estimé à 60 milliards d’euros. La France qui dispose d’un système de santé de qualité pourrait valoriser de façon plus efficace les atouts dont elle dispose dans ce secteur, y compris au bénéfice des assurés sociaux. Développer le tourisme médical nécessiterait d’adopter une stratégie nationale renforçant l’attraction de patients étrangers sur tout le territoire et favorisant le rayonnement de son système de santé et la « projection » de ses compétences à l’étranger.

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

Dossiers

 
0
Z