m
     
N°spéciaux

H 0 Les ports français : quel avenir ?

Cahiers Français

01/11/2016

Du fait du désengagement financier de l'Etat, les ports français ont connu, à partir des années 1970, une période de déclin en ce qui concerne le volume des trafics, notamment celui des conteneurs. Une prise de conscience de cette situation a conduit, dans les années 2000, à l’adoption de réformes pour tenter d’y remédier. Avec une loi votée en 2004, les collectivités territoriales se sont vu confier la gestion des ports d’intérêt national dont elles sont devenues propriétaires et responsables de la stratégie de développement. Puis une loi de 2008 a modifié le statut des sept anciens ports autonomes, devenus « grands ports maritimes » ; cette loi a modifié leur gouvernance, cédé les outillages des terminaux à des opérateurs privés et transféré à des entreprises de manutention les employés portuaires. Une évolution qui correspond à une tendance générale de libéralisation des transports dans le cadre européen. S’il est trop tôt pour en mesurer les effets économiques, notons qu’une nouvelle vague de projets a été lancée pour la période 2014-2019, visant à associer la politique industrielle à la politique portuaire.

10,1 euros

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

Dossiers

 
0
Z