m
     
Article

H 0 L'IA, nouvel outil de précision des médecins

L'Usine Nouvelle

22/11/2018

Les progrès effectués par l’IA, intelligence artificielle, lui ouvrent peu à peu les portes de la médecine. En 2018, elle est capable de diagnostiquer avec plus d’efficacité que les médecins certaines maladies. Aux Etats-Unis, un dispositif médical permettant de détecter une déficience visuelle grâce à l’IA a été autorisé à la commercialisation. Ces nouvelles ressources permettent même d’anticiper plus en amont certaines maladies, comme les cancers, et donc de commencer les traitements plus tôt pour améliorer les chances de guérison. Cette petite révolution est annonciatrice d’une médecine "augmentée", où IA et médecins collaborent. La médecine "automatique", où l’IA serait seule maître à bord, n’est en revanche pas recommandée par les spécialistes, qui affirment que l’humain doit garder le contrôle. Le personnel médical va devoir faire preuve de pédagogie pour expliquer l’intérêt de l’IA aux patients, et la formation va également jouer un rôle primordial. La sécurisation des données de santé, utilisées pour "entraîner" l’IA, est également une problématique qui focalise l’attention, puisqu'il est nécessaire de les anonymiser pour respecter le droit à la vie privée. Sommaire. L’IA, nouvel outil de précision des médecins. A la pointe contre le cancer. Bernard Nordlinger : "L’IA n’a pas l’intuition d’un médecin". La cardiologie, cœur de cible. Données, santé et vie privée. Dossier. Pas de chiffres.

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

Dossiers

 
0
Z