m

Documents  GUIMARD Emmanuel | enregistrements trouvés : 116

O

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La société Yves Cougnaud, 1.300 salariés et 264 ME de CA, à l'origine spécialiste du modulaire professionnel, s'est diversifiée dans la construction de modulaire " architecturé " permettant de fabriquer, sur ossature acier, des immeubles tertiaires, des sièges sociaux, des écoles et même des hôpitaux. La société exclut en revanche d'aborder le marché des particuliers et de la maison individuelle. Elle va construire une cité universitaire de 200 logements. La société Yves Cougnaud, 1.300 salariés et 264 ME de CA, à l'origine spécialiste du modulaire professionnel, s'est diversifiée dans la construction de modulaire " architecturé " permettant de fabriquer, sur ossature acier, des immeubles tertiaires, des sièges sociaux, des écoles et même des hôpitaux. La société exclut en revanche d'aborder le marché des particuliers et de la maison individuelle. Elle va construire une cité universitaire de 200 ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

En reprenant la menuiserie industrielle Vendôme (investissement de 6 M d'euros), Atlantem, la filiale de menuiserie de VM Matériaux, gagne 4 usines (Carentoir et Languidic (Morbihan), Boué (Aisne) et Marseille), un tiers de chiffre d'affaires supplémentaire, de nouvelles gammes et un réseau national. Vendôme complète les activités d'Atlantem dans les clôtures, portails, portes de garage et volets roulants. Atlantem compte déjà 6 usines de menuiserie et 4 unités de charpente pour un CA total de 100 M d'euros. En reprenant la menuiserie industrielle Vendôme (investissement de 6 M d'euros), Atlantem, la filiale de menuiserie de VM Matériaux, gagne 4 usines (Carentoir et Languidic (Morbihan), Boué (Aisne) et Marseille), un tiers de chiffre d'affaires supplémentaire, de nouvelles gammes et un réseau national. Vendôme complète les activités d'Atlantem dans les clôtures, portails, portes de garage et volets roulants. Atlantem compte déjà 6 usines de ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le groupe, spécialisé dans les fournitures pour le bâtiment, a su combiner l'enracinement géographique, une gestion patrimoniale et une politique de croissance externe parfois risquée, tout en s'ouvrant aux marchés financiers et à un management extra-familial. Retour sur une histoire qui a débuté en 1859.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Spécialisé dans le négoce de produits pour le bâtiment, le groupe table sur un CA de 456,6 millions d'euros (+7,7%) et un résultat net de 7,3 millions d'euros (+22,4%). 10 millions d'euros d'investissements prévus, notamment dans son pôle menuiserie, Atlantem, renforcé début 2005 par l'acquisition de SCTPI (Troyes) : une nouvelle ligne PVC dans son usine de Fougères, un outil de production de profils aluminium intégrant une isolation à Saint Brieuc et la modernisation de son usine de Cholet. L'entreprise vient de lancer Solabaie, un label et un environnement marketing destinés à soutenir ses clients artisans. Un bureau a été ouvert en Chine pour les approvisionnements des gammes sanitaires et carrelage.
Spécialisé dans le négoce de produits pour le bâtiment, le groupe table sur un CA de 456,6 millions d'euros (+7,7%) et un résultat net de 7,3 millions d'euros (+22,4%). 10 millions d'euros d'investissements prévus, notamment dans son pôle menuiserie, Atlantem, renforcé début 2005 par l'acquisition de SCTPI (Troyes) : une nouvelle ligne PVC dans son usine de Fougères, un outil de production de profils aluminium intégrant une isolation à Saint ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L'usine de 12 000 m2 représente un investissement de 9 millions d'euros. AKENA et SOKO, filiales du Groupe ALIAN, emploient au total 250 personnes. AKENA est le premier fabricant français avec 70 000 vérandas installées. 20 agences couvrent le territoire français. Une nouvelle gamme, Easy Lux, véranda en kit , déclinée en 5 familles et 600 dimensions différentes, destinée à une grande enseigne de distribution de bricolage devrait constituer un nouveau marché de 3 000 unités par an. L'usine de 12 000 m2 représente un investissement de 9 millions d'euros. AKENA et SOKO, filiales du Groupe ALIAN, emploient au total 250 personnes. AKENA est le premier fabricant français avec 70 000 vérandas installées. 20 agences couvrent le territoire français. Une nouvelle gamme, Easy Lux, véranda en kit , déclinée en 5 familles et 600 dimensions différentes, destinée à une grande enseigne de distribution de bricolage devrait constituer un ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L'entreprise vendéenne revendique le premier rang national avec 6.000 réalisations par an. Elle a connu une croissance de 12 % sur ses deux derniers exercices, portant son chiffre d'affaires à 95 ME. Dans le même temps, 180 emplois étaient créés. Cette croissance, le groupe l'attribue à sa capacité d'innovation, un positionnement haut de gamme, et une production intégrée, assurant la maîtrise du produit, toiture et volets roulants inclus… sans recours à la sous-traitance. Rideau a également intensifié sa présence commerciale, principalement sous forme de franchise et compte une vingtaine de concessionnaires, soit une trentaine de points de vente, s'ajoutant aux 45 agences détenues en propre. Pour accroître sa notoriété, le fabricant a aussi intensifié ses investissements en communication. L'entreprise vendéenne revendique le premier rang national avec 6.000 réalisations par an. Elle a connu une croissance de 12 % sur ses deux derniers exercices, portant son chiffre d'affaires à 95 ME. Dans le même temps, 180 emplois étaient créés. Cette croissance, le groupe l'attribue à sa capacité d'innovation, un positionnement haut de gamme, et une production intégrée, assurant la maîtrise du produit, toiture et volets roulants inclus… sans ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Tous secteurs confondus, les projets industriels s'intensifient dans une région à l'économie diversifiée et où les entreprises tendent à s'internationaliser. A l'instar de plus grosses entreprises qui investissent, Piveteau (Sainte Florence) mise sur le lamellé-croisé (CLT) en se dotant d'un outil capable de produire 18 000 m3 par an. Pollina, imprimerie spécialisée à Luçon, investit 11 ME pour développer le segment bande dessinée.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le groupe vendéen va recréer un conseil d’administration. Grégoire Gonnord, quarante-quatre ans, entend ainsi prendre un rôle plus opérationnel au sein du groupe, détenu à 58% par sa famille. Fleury Michon emploie 3 700 personnes, a réalisé 503 ME de CA en 2008 et continue d'investir : cette année 41,5 ME. Le maintien des parts de marché en France et l'amélioration des marges à l'international sont ses priorités.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La montée en puissance du pôle de compétitivité EMC2, le lancement de Défi Composite et l'implantation de Daher consolident une filière née dans le sillage d'Airbus. Le Pôle EMC2 en chiffres.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Cavac Biomatériaux, fabricant de nappes isolantes à base de fibres de chanvre et de lin sous la marque Biofib'Isolation, produit 200 000 m3 d'isolants par an pour le secteur du bâtiment, et fournit aussi d'autres secteurs en fibres de chanvre. Cavac Biomatériaux (25 salariés) prévoit un CA de 8 ME.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Titok (45 personnes) vient d'investir 5 ME dans l'extension de ses locaux pour assurer sa croissance, portée par le développement des gammes de distributeurs, l’export (25 %) et de nouveaux marchés militaires. L'entreprise termine l’exercice 2018 sur un CA de 12 ME contre 8 ME en juin 2017. Elle a signé un contrat de trois ans avec l’ex-cycliste Thomas Voeckler qui sera l’ambassadeur de sa marque de nutrition sportive MX3.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L'entreprise Titok (40 salariés), connue sous la marque MX3, fournit des plats lyophilisés, packs et boissons énergétiques aux sportifs et aux armées. La PME va investir 1 ME pour doubler sa surface, pour assurer son développement.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Dans les Pays de la Loire, de nombreuses entreprises investissent. Parmi elles, le menuisier Liebot achève un programme d'investissement de 60 ME portant sur 4 nouvelles usines. La Laiterie de Montaigu va investir 30 ME à Saint Georges de Montaigu d'ici à 2014, pour accroître ses capacités de production de laits infantiles en poudre.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L'ambition de Bénéteau est de rayonner sur tous les continents. Pour autant, sur le programme d'investissement annuel d'environ 70 ME, les deux tiers reviennent à la Vendée où le leader mondial de la voile emploie 5 000 de ses 6 000 salariés. Quant à la sous-traitance, elle représente 400 entreprises et plus de 1 200 emplois induits sur le territoire. Le groupe est partie prenante dans la PRI meuble à Montaigu. Il forme près de 3 000 salariés dans son école interne et s'apprête à instaurer, avec Audencia, un cursus franco-anglais destiné aux cadres et aux dirigeants du groupe. L'ambition de Bénéteau est de rayonner sur tous les continents. Pour autant, sur le programme d'investissement annuel d'environ 70 ME, les deux tiers reviennent à la Vendée où le leader mondial de la voile emploie 5 000 de ses 6 000 salariés. Quant à la sous-traitance, elle représente 400 entreprises et plus de 1 200 emplois induits sur le territoire. Le groupe est partie prenante dans la PRI meuble à Montaigu. Il forme près de 3 000 salariés ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Bodard vient d’être reprise par l’un de ses concurrents, le groupe Solfab (44). Le nouvel ensemble représente un CA de 45 ME avec 250 salariés sur quatre sites. Il se présente désormais comme le deuxième constructeur français de bâtiments modulaires derrière un autre vendéen, le groupe Cougnaud. Leur activité va de l’immeuble de prestige aux logements pour réfugiés. Les objectifs sont de multiplier les implantations et de développer la location.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Sodebo : cap sur le Brésil GUIMARD Emmanuel | Lettre API (La) 21/09/17

Article | Actualités (ENTREPRISES)

... Lire [+]

V

L’entreprise vendéenne a choisi le Brésil pour sa première implantation à l'international. Sodebo va y créer en 2018, une usine de 10 000 m2 pour produire trois de ses gammes avec une centaine de salariés.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Numéro 2 mondial des robots pour presses d'injection plastique, Sepro doit son succès à sa culture collaborative, à sa maîtrise du logiciel et à son approche internationale. Entreprise étendue, elle emploie 620 salariés, produit 3 000 robots par an, pour un CA de 126 ME en 2017 (+ 21% des ventes en 2017). 11 ME d'investissements sont programmés.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L'entreprise familiale produit près de 12 tonnes d'escargots bio par an et fournit 150 restaurants. Elle s'apprête à investir dans un nouveau laboratoire. Lancée il y a deux ans et demi, sa gamme de cosmétiques à base de bave d'escargots est un succès avec plus de 20 000 pots écoulés. Les deux frères Royer envisagent de se développer à l'exportation et ont déjà pris des contacts à l'étranger, notamment en Chine.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La profondeur de la chaux, la limpidité des sols en béton ciré ou les lignes épurées des meubles en béton séduisent et assurent la croissance de l'entreprise vendéenne. Portrait de la société reprise en 1998 par José Rocha, ancien cadre commercial en peinture. Aujourd'hui Rocha (80 salariés) devrait atteindre 8 millions d'euros de CA en 2009 avec un carnet de commande rempli jusqu'en 2010.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Présent sur 25 départements du Grand Ouest, Rideau avance progressivement vers l'Est et le Sud. Il prévoit un CA de 55 ME pour 2009 soit une croissance de 10%. Il fabrique près de 5 100 vérandas par an (le marché français représente 86 000 vérandas en 2008) et se diversifie dans les abris de piscine. Sa filiale Ridorev , spécialisée dans les mobilehomes, a réalisé un CA de 15 ME. Comptant 320 salariés, dont 50 embauchés en 2008, Rideau innove aussi en matière sociale : transport, restaurant d'entreprise, aménagement d'horaires, intéressement.... Présent sur 25 départements du Grand Ouest, Rideau avance progressivement vers l'Est et le Sud. Il prévoit un CA de 55 ME pour 2009 soit une croissance de 10%. Il fabrique près de 5 100 vérandas par an (le marché français représente 86 000 vérandas en 2008) et se diversifie dans les abris de piscine. Sa filiale Ridorev , spécialisée dans les mobilehomes, a réalisé un CA de 15 ME. Comptant 320 salariés, dont 50 embauchés en 2008, Rideau innove ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le groupe familial, spécialisé dans les produits de santé naturels, a quitté la banlieue parisienne il y a dix ans pour s'établir à Boufféré. Aujourd'hui le groupe compte 340 salariés sur le site industriel qui produit plus de 500 références. Une plateforme logistique de 6 000 m2 est en cours de construction, et des investissements productifs sont prévus pour 2013. Depuis dix ans, le groupe connaît une croissance moyenne de 9%. Il dépassera les 100 ME de CA cette année. Le groupe familial, spécialisé dans les produits de santé naturels, a quitté la banlieue parisienne il y a dix ans pour s'établir à Boufféré. Aujourd'hui le groupe compte 340 salariés sur le site industriel qui produit plus de 500 références. Une plateforme logistique de 6 000 m2 est en cours de construction, et des investissements productifs sont prévus pour 2013. Depuis dix ans, le groupe connaît une croissance moyenne de 9%. Il dépassera les ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L'entreprise vendéenne poursuit sa diversification dans les produits de santé, d'hygiène et de cosmétiques. Elle renforce son outil industriel en investissant 3,5 ME dans une nouvelle plateforme logistique. L'entreprise propose près de 500 références, principalement en GMS. Elle s'est déployée à l'international, faisant essaimer plusieurs filiales commerciales. Les ventes à l'export représentent 25% de son CA (103 ME) en croissance moyenne de 9% depuis 10 ans. L'entreprise vendéenne poursuit sa diversification dans les produits de santé, d'hygiène et de cosmétiques. Elle renforce son outil industriel en investissant 3,5 ME dans une nouvelle plateforme logistique. L'entreprise propose près de 500 références, principalement en GMS. Elle s'est déployée à l'international, faisant essaimer plusieurs filiales commerciales. Les ventes à l'export représentent 25% de son CA (103 ME) en croissance moyenne de 9% ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Soutenu par l’investisseur 3i, Ponroy santé poursuit ses acquisitions. Avec l’acquisition de Densmore, il étoffe encore son catalogue de compléments alimentaires, cette fois dans l’ophtalmologie. Le groupe qui emploie un tiers de ses 630 salariés à Boufféré, devrait atteindre les 160 ME de CA cette année. Il développe sa présence à l'international, en particulier en Chine, où ses produits ont intégré de grandes plates-formes de vente.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Présent sur le site de Fontenay le 29 octobre, aux côtés du ministre chargé de l'industrie, François Wu, directeur général de Plysorol, un des leaders européens du contreplaqué, a annoncé qu'il s'engageait sur un maintien de l'emploi et sur un programme d'investissement de 20 ME sur ses trois sites.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Face à une baisse d'activité, Alliaura Marine prépare un plan social touchant 98 postes sur les 144 de son chantier des Sables d'Olonne. 51 postes seront proposés sur le site de Lanester où seront fabriqués les Privilège 515 et futur Feeling 48. Alliaura, filiale du groupe SGGR (72), projette également de fabriquer pour 2011, le Privilège 1000, le premier exemplaire du catamaran haut de gamme de 30 mètres de long et 18 de large.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Pionnière du bio, la région voit cette filière monter en puissance. Aux côtés des entreprises spécialisées, les acteurs de l'agroalimentaire ont une place à prendre. La stratégie de la Cavac, avec ses filiales Bioporc et Biofournil, de Terrena et sa filiale Bodin, entres autres coopératives, tend vers une maîtrise de toute la filière, capitalisant sur les terroirs et le label Origine France. Le bio constitue un levier de croissance.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le Conseil régional des Pays de la Loire, l'Etat et différentes organisations professionnelles des filières mécanique et matériaux viennent de signer un contrat de développement visant à financer des projets collectifs pour les trois prochaines années dans les secteurs mécanique et matériaux. L'objectif est de favoriser notamment l'innovation, les réseaux d'entreprise, le développement à l'international et de pallier le problème de la pénurie de main d'œuvre qualifiée. Le Conseil régional des Pays de la Loire, l'Etat et différentes organisations professionnelles des filières mécanique et matériaux viennent de signer un contrat de développement visant à financer des projets collectifs pour les trois prochaines années dans les secteurs mécanique et matériaux. L'objectif est de favoriser notamment l'innovation, les réseaux d'entreprise, le développement à l'international et de pallier le problème de la pénurie de ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La filière numérique régionale est une filière qui se développe rapidement, avec un vivier de start-up fertile et des clusters dynamiques. Elle compte 1 683 entreprises (+66% entre 2009 et 2014), 20 861 emplois (+32%). Plus de 1 000 recrutements prévus par les start-up en 2016.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La menuiserie industrielle des Pays de la Loire réalise un CA de 1,6 milliard d'euros, représentant 30% de la production nationale et 10 000 emplois. Des entreprises investissent : Janneau (49), le groupe Liébot aux Herbiers (K.Line, MC France, CAIB,...), Thermolaquage de Vendée, FPEE (72), Coloralu (49),... Gérard Tellier, président de Menuiserie Avenir, association des industriels du secteur dans les Pays de la Loire, indique : "nous percevons une reprise de long terme", et que "l'enjeu est d'être reconnu comme un pôle de référence d'envergure national". La menuiserie industrielle des Pays de la Loire réalise un CA de 1,6 milliard d'euros, représentant 30% de la production nationale et 10 000 emplois. Des entreprises investissent : Janneau (49), le groupe Liébot aux Herbiers (K.Line, MC France, CAIB,...), Thermolaquage de Vendée, FPEE (72), Coloralu (49),... Gérard Tellier, président de Menuiserie Avenir, association des industriels du secteur dans les Pays de la Loire, indique : "nous percevons ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La Région des Pays de la Loire vient de créer un fonds régional de co-investissement en capital, de 3 à 5 millions d'euros, en faveur des PME-PMI, et dans un premier temps, les entreprises de moins de 50 salariés. L'objectif est d'accompagner les entreprises, en appui des investisseurs privés, pour les conforter économiquement et en matière d'emploi.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Avec les deux projets de parc éolien offshore au large des îles vendéennes (WPD) et au large du Croisic et de La Baule (Enertrag), les sous-traitants régionaux se demandent comment profiter de l'éventuelle aubaine. Selon Philippe JAN, chargé du dossier à la CCI de Nantes, des marchés seront à prendre dans la construction de fondations, de mâts, de pales, de nacelles, dans la logisitque et la maintenance. Au total, une cinquantaine d'entreprises de la région pourraient être concernées, dont Plasticon et Rollix-Defontaine. Avec les deux projets de parc éolien offshore au large des îles vendéennes (WPD) et au large du Croisic et de La Baule (Enertrag), les sous-traitants régionaux se demandent comment profiter de l'éventuelle aubaine. Selon Philippe JAN, chargé du dossier à la CCI de Nantes, des marchés seront à prendre dans la construction de fondations, de mâts, de pales, de nacelles, dans la logisitque et la maintenance. Au total, une cinquantaine d'entreprises ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L'usine de lait Candia du Lude ferme, alors même que deux importants investissements sont annoncés. Les industriels de la viande et de la fabrication de pain sont également actifs dans un secteur qui emploie 58.000 salariés (24 % des emplois salariés de la région contre 17 % en moyenne nationale). Les Pays de la Loire sont la deuxième région pour le CA : 12,7 milliards d'euros, dans le domaine de l'agroalimentaire derrière la Bretagne. Sa valeur ajoutée est estimée à 2,7 milliards. L'usine de lait Candia du Lude ferme, alors même que deux importants investissements sont annoncés. Les industriels de la viande et de la fabrication de pain sont également actifs dans un secteur qui emploie 58.000 salariés (24 % des emplois salariés de la région contre 17 % en moyenne nationale). Les Pays de la Loire sont la deuxième région pour le CA : 12,7 milliards d'euros, dans le domaine de l'agroalimentaire derrière la Bretagne. Sa valeur ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Spécialisé dans la génétique du canard et de l'oie, le groupe vendéen accroît ses capacités de production en Chine, avec la construction d'une usine de 10 000 m2 et cherche à renforcer par croissance externe ses capacités d'accouvage en France. Il détient 70% de parts de marché dans la génétique sur le canard Mulard, destiné au foie gras et 50% sur le Barbarie, pour la viande.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Open innovation au Technocampus Océan GUIMARD Emmanuel | Usine Nouvelle (L') 29/10/15

Article (FILIERES ET MARCHES)

... Lire [+]

V

A peine inauguré, le Technocampus Océan est presque saturé. 250 chercheurs et techniciens qui y étudient les procédés métalliques et les structures en mer, navires et énergies marines renouvelables (EMR) seront plus de 300 en fin d'année. DCNS coopérera davantage avec les petites entreprises de la région mais aussi les grandes écoles.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La société Océplast (45 salariés, 12 ME de CA) poursuit sa forte croissance grâce à son produit phare Océwood, un matériau innovant composé de PVC recyclé et d’anas de lin. Ses produits : lames de terrasses, de clôtures, de claustras et prochainement éléments de portails et portillons, sont distribués par des grossistes et des grandes surfaces de bricolage, mais aussi via son site marchand (12 % des ventes), récemment doté d'Océwood 3D, un simulateur en réalité augmentée. Côté sponsoring, après le Figaro, la société s’est réengagée sur le Tour de France à la voile auprès de l’association basque Du Flocon à la Vague. La société Océplast (45 salariés, 12 ME de CA) poursuit sa forte croissance grâce à son produit phare Océwood, un matériau innovant composé de PVC recyclé et d’anas de lin. Ses produits : lames de terrasses, de clôtures, de claustras et prochainement éléments de portails et portillons, sont distribués par des grossistes et des grandes surfaces de bricolage, mais aussi via son site marchand (12 % des ventes), récemment doté d'Océwood 3D, un ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le chantier va investir 15 millions d'euros. Il fait entrer ACE Management dans le cadre d'une levée de fonds de 4 millions. L'entreprise, qui réalise 90 % de son activité à l'export, entend passer de 60 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012 à 100 millions cette année.Le chantier compte 240 salariés à Fontenay-le-Comte (Vendée), La Rochelle (Charente-Maritime) et sur les quais de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique. A cet effectif s'ajoute un volant d'intérimaires, dont certains viennent de Roumanie et de Pologne, pour pallier le manque de salariés qualifiés localement. Le chantier va investir 15 millions d'euros. Il fait entrer ACE Management dans le cadre d'une levée de fonds de 4 millions. L'entreprise, qui réalise 90 % de son activité à l'export, entend passer de 60 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012 à 100 millions cette année.Le chantier compte 240 salariés à Fontenay-le-Comte (Vendée), La Rochelle (Charente-Maritime) et sur les quais de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique. A cet effectif ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Nouveau site de production pour Longchamp. Montournais GUIMARD Emmanuel | Echos (Les) 12/01/18

Article | Actualités (ENTREPRISES)

... Lire [+]

V

Le maroquinier de luxe Longchamp investit 11 ME à Pouzauges, dans la création d’un atelier de 7.000 m2 qui accueillera ses premiers salariés en septembre 2018. Le nouveau site disposera également d’une école interne de formation. Longchamp (3 200 salariés) compte, dans les Pays de la Loire, six sites de production qui emploient 800 personnes.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le groupe Neuhauser, qui a racheté PBS en 2009, a investi 20 ME dans une unité de production (6300 m2) de pains surgelés. Il prévoit d'embaucher 50 salariés supplémentaires qui s'ajouteront aux 85 de l'effectif. L'usine alimente une clientèle de grandes surfaces et grossistes jusqu'à 200 km à la ronde, et 20% de sa production est exportée. Le groupe Neuhauser dispose de 15 sites en France, emploie 2 000 salariés pour un CA de 350 ME en 2010 et réalise la moitié de ses ventes à l'étranger. Le groupe Neuhauser, qui a racheté PBS en 2009, a investi 20 ME dans une unité de production (6300 m2) de pains surgelés. Il prévoit d'embaucher 50 salariés supplémentaires qui s'ajouteront aux 85 de l'effectif. L'usine alimente une clientèle de grandes surfaces et grossistes jusqu'à 200 km à la ronde, et 20% de sa production est exportée. Le groupe Neuhauser dispose de 15 sites en France, emploie 2 000 salariés pour un CA de 350 ME en 2010 et ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

En croissance de 22 % sur son dernier exercice, le spécialiste du modulaire pour le bâtiment, l'industrie et le bureau (1 250 salariés) vise le marché des résidences étudiantes, des maisons de retraite et même des logements collectifs.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Bref. MC France envisage un doublement de son activité d'ici à 2015. Le spécialiste des menuiseries mixtes bois-aluminium, filiale du groupe vendéen Liébot, atteindrait alors les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires contre 50 millions en 2011. Dans cette perspective, cette entreprise de 320 personnes, actuellement située à Clisson (Loire-Atlantique), revoit déjà à la hausse son projet industriel de Cugand, sur la commune voisine, en Vendée. La construction de celui-ci -un projet de 25.000 mètres carrés pour lequel 28 millions d'euros sont investis -est déjà engagée. Ce projet industriel permettra d'atteindre une capacité de 120.000 menuiseries par an contre 75.000 actuellement. D'ores est déjà est prévue une deuxième phase de 8.000 mètres carrés, avec une deuxième ligne de peinture, un doublement des capacités de montage et un deuxième centre d'usinage. Suivra la construction d'un bâtiment tertiaire pour abriter le siège social.
Produit de niche assez haut de gamme, la fenêtre mixte représentait 2 % des 12 millions de fenêtres commercialisées en France en 2010, soit 230.000 unités.
Bref. MC France envisage un doublement de son activité d'ici à 2015. Le spécialiste des menuiseries mixtes bois-aluminium, filiale du groupe vendéen Liébot, atteindrait alors les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires contre 50 millions en 2011. Dans cette perspective, cette entreprise de 320 personnes, actuellement située à Clisson (Loire-Atlantique), revoit déjà à la hausse son projet industriel de Cugand, sur la commune voisine, en ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Ce spécialiste des portes et fenêtres recueille les fruits de sa politique d'innovation. Son chiffre d'affaires consolidé a atteint 377 millions d'euros, contre 366 millions d'euros en 2011. Sur deux ans, à périmètre égal, sa croissance a atteint 19 %. Quant à la rentabilité, " son niveau nous permet d'envisager sérieusement l'avenir et d'assurer notre capacité d'investissement ", note Bruno Léger, le directeur général. Dans le même temps, le groupe a recruté 300 personnes pour atteindre 1.822 salariés en deux ans. Le groupe avait parié sur un tel développement en lançant en 2011 un programme d'investissement de plus de 60 millions d'euros portant sur quatre nouvelles usines, soit 50.000 m 2 de surfaces de production complémentaires : une unité de portes d'entrée aux Herbiers, siège du groupe, le transfert de sa filiale Bipa, près de Soisson (Aisne), une usine pour CAIB, filiale PVC du groupe, à Cholet (Maine-et-Loire) et une autre pour MC France, spécialisé dans les menuiserie mixte bois-alu, en cours d'achèvement à Cugand (Vendée). " La croissance a fini de saturer nos usines et nous n'aurions pu répondre à la demande avec l'existant ", note Bruno Léger. Ce spécialiste des portes et fenêtres recueille les fruits de sa politique d'innovation. Son chiffre d'affaires consolidé a atteint 377 millions d'euros, contre 366 millions d'euros en 2011. Sur deux ans, à périmètre égal, sa croissance a atteint 19 %. Quant à la rentabilité, " son niveau nous permet d'envisager sérieusement l'avenir et d'assurer notre capacité d'investissement ", note Bruno Léger, le directeur général. Dans le même temps, le ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Depuis près de 50 ans, l'entreprise Lucas G conçoit et fabrique des machines agricoles. Son catalogue compte une cinquantaines de machines, dont la dernière génération de technologies : le robot I-Ron Mix, appareil autonome de distribution d'aliments pour chèvres ou vaches. Lucas G emploie 200 salariés sur quatre sites pour un CA de 28 ME, consacre 10% de sa masse salariale à la recherche-développement et réalise 30% de ses ventes à l'export avec pour objectif d'atteindre 50% dans cinq ans. Depuis près de 50 ans, l'entreprise Lucas G conçoit et fabrique des machines agricoles. Son catalogue compte une cinquantaines de machines, dont la dernière génération de technologies : le robot I-Ron Mix, appareil autonome de distribution d'aliments pour chèvres ou vaches. Lucas G emploie 200 salariés sur quatre sites pour un CA de 28 ME, consacre 10% de sa masse salariale à la recherche-développement et réalise 30% de ses ventes à l'export ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

Les CESR (conseils économiques et sociaux) des quatre régions de la façade atlantique viennent d'éditer les résultats d'une étude réalisée entre septembre 2008 et avril 2009 sur la filière nautisme. Au-delà d'un état des lieux et des défis auxquels la filière doit aujourd'hui faire face, le rapport "Pour une coopération interrégionale en faveur d'un nautisme durable" préconise 50 propositions concrètes ayant pour dénominateur commun la nécessité pour les acteurs de jouer plus collectif.
Document disponible auprès du Cesr des Pays de la Loire.
Les CESR (conseils économiques et sociaux) des quatre régions de la façade atlantique viennent d'éditer les résultats d'une étude réalisée entre septembre 2008 et avril 2009 sur la filière nautisme. Au-delà d'un état des lieux et des défis auxquels la filière doit aujourd'hui faire face, le rapport "Pour une coopération interrégionale en faveur d'un nautisme durable" préconise 50 propositions concrètes ayant pour dénominateur commun la nécessité ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Tugdual Rabreau et Olivier Vallée ont acquis la société Gofrino, à Waremme (15 salariés, 1.8 ME de CA) en Belgique. L’entreprise est spécialisée dans les gaufres de Liège vendues cuites ou congelées en GMS et à des grossistes. Les deux entrepreneurs vendéens, qui ont cédé, en mars dernier, Paso spécialisé dans le préfou et autres produits apéritifs dînatoires, au groupe Fleury Michon, préparent leur avenir. Via un nouveau holding, Atom Food, l’idée est de reprendre " des spécialités régionales ayant un potentiel de développement national ", explique Tugdual Rabreau. D’autres acquisitions sont donc à attendre.
Tugdual Rabreau et Olivier Vallée ont acquis la société Gofrino, à Waremme (15 salariés, 1.8 ME de CA) en Belgique. L’entreprise est spécialisée dans les gaufres de Liège vendues cuites ou congelées en GMS et à des grossistes. Les deux entrepreneurs vendéens, qui ont cédé, en mars dernier, Paso spécialisé dans le préfou et autres produits apéritifs dînatoires, au groupe Fleury Michon, préparent leur avenir. Via un nouveau holding, Atom Food, ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Deux entreprises familiales espagnoles, Extrusiones de Toledo et Cortizo, créant au total 130 emplois, viennent défier en France les groupes Sapa et AFE. A Chemillé, dans le Maine-et-Loire, Cortizo a engagé la construction d'une usine de 21.700 mètres carrés, qui devrait être opérationnelle fin 2014 ou début 2015. Pour 20 ME, le groupe installe ici une capacité de 12.000 tonnes de profilés en plus des 5 usines dont dispose déjà ce groupe familial en phase d'internationalisation. Via sa filiale Extol France, Extrusiones de Toledo vient d'ouvir une usine de 7.000 mètres carrés à Nantes, d'un coût de 12 millions d'euros. La production vient de démarrer. Créé en 1997, par deux entrepreneurs indépendants, Extrusiones de Toledo emploie 180 personnes en Espagne et réalise 80 % de son chiffre d'affaires à l'étranger, dont la moitié en France. L'entreprise, en croissance constante (48 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2013), a fait du marché français l'une de ses priorités. Deux entreprises familiales espagnoles, Extrusiones de Toledo et Cortizo, créant au total 130 emplois, viennent défier en France les groupes Sapa et AFE. A Chemillé, dans le Maine-et-Loire, Cortizo a engagé la construction d'une usine de 21.700 mètres carrés, qui devrait être opérationnelle fin 2014 ou début 2015. Pour 20 ME, le groupe installe ici une capacité de 12.000 tonnes de profilés en plus des 5 usines dont dispose déjà ce groupe ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La Serta, premier fabricant français de vérins hydrauliques, les engins de manutention ou de travaux publics avait perdu la moitié de son chiffre d'affaires en 2009. Elle a retrouvé, en 2012, son niveau d'avant-crise, à 60 millions d'euros de chiffre d'affaires, pour une production de 500.000 vérins, avec un effectif de 780 salariés, dont 280 en Vendée. L'objectif est désormais fixé à 75 millions d'euros pour 2015. C'est dans ce contexte porteur que l'entreprise vient de procéder à un nouveau MBO (" management buy-out "), permettant aux cadres, sous l'égide du PDG, Jean-Eric Noublanche, d'accéder à 18 % du capital. Les Etats-Unis deviennent aussi un marché cible pour la société vendéenne dont la part export s'est accrue pour représenter désormais 43 % des ventes. Serta avait anticipé cette internationalisation en acquérant, en 2000, une filiale en Bulgarie pour les productions low cost. La Serta, premier fabricant français de vérins hydrauliques, les engins de manutention ou de travaux publics avait perdu la moitié de son chiffre d'affaires en 2009. Elle a retrouvé, en 2012, son niveau d'avant-crise, à 60 millions d'euros de chiffre d'affaires, pour une production de 500.000 vérins, avec un effectif de 780 salariés, dont 280 en Vendée. L'objectif est désormais fixé à 75 millions d'euros pour 2015. C'est dans ce contexte porteur ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Dans le cadre d'un consortium baptisé Algopolia, associant Olmix, le réseau de sous-traitants Néopolia, l'architecte Arco Marine et le chantier naval Alu Marine, Thomsea a mis au point un aspirateur à algues. Le chalut est équipé d'un filet spécial permettant de collecter les algues qui sont aspirées et stockées à bord. Un financement de la Région des Pays de la Loire à hauteur de 307 000 euros a couvert la moitié du coût du projet.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L'entreprise Coferm'ing (40 salariés) lance une nouvelle gamme de coffres de volets roulants, le Kuadri. Ce produit, qui réunit toutes les exigences d'isolation thermique et acoustique, permet d'inclure d'autres fonctions : éclairages LED, système audio et vidéo, système de filtration de l'air, ou encore de recevoir différents revêtements interchangeables. La société s'est dotée d'un nouvel atelier en 2017 pour produire 18 000 coffres par an. De 5.6 ME de CA en 2017, elle passera à 8.5 ME en 2018 et vise près du double dans cinq ans. L'entreprise Coferm'ing (40 salariés) lance une nouvelle gamme de coffres de volets roulants, le Kuadri. Ce produit, qui réunit toutes les exigences d'isolation thermique et acoustique, permet d'inclure d'autres fonctions : éclairages LED, système audio et vidéo, système de filtration de l'air, ou encore de recevoir différents revêtements interchangeables. La société s'est dotée d'un nouvel atelier en 2017 pour produire 18 000 coffres par an. De ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La société vient d’acquérir les activités plateau d’Euromedia (97 salariés), son concurrent direct, soit 23 plateaux à La Plaine Saint-Denis. AMP Visual TV double ainsi ses capacités parisiennes sous la nouvelle entité " Studios de France ". Cette acquisition porte le chiffre d’affaires de cette activité de 38 à 63 ME. Le groupe devrait réaliser 135 ME de CA et compter environ 500 salariés permanents.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L’industrie maroquinière française poursuit sa croissance de 6,8 % de janvier à octobre 2017. Les projets de création ou de rénovation d’ateliers de production de sacs à main fleurissent. En Vendée, Louis Vuitton et Longchamp investissent dans de nouveaux sites industriels.

Filtrer

Date de parution

Dossiers

 
0
Z