Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Tourisme : comment la crise bouscule le secteur. PALIERSE Christophe | Echos (Les) 18/09/12

Article

... Lire [+]

V

Le secteur, sévèrement affecté depuis début 2011 par les incidences du printemps arabe et de la dégradation de la conjoncture économique, a bénéficié cet été d'un sursaut du fait d'importantes ventes de dernière minute. Le phénomène s'est même amplifié de manière inouïe. Un rebond particulièrement salutaire pour les tour-opérateurs. Du côté des distributeurs, les spécialistes du discount et les sites Internet ont tiré leur épingle du jeu. Les agences de voyages en ligne se frottent également les mains. Côté destinations, les professionnels notent le retour en grâce de la Tunisie, lieu de vacances à petits prix, tout comme le succès de la Sardaigne ou de l'Amérique du Nord. La crise, qui n'en finit pas (le printemps arabe a torpillé, début 2011, un redémarrage du secteur), accentue les différences entre les modèles économiques et impose des révisions dratiques pour certaines entreprises. En outre, la désintermédiation et le " dépackaging " pèsent toujours plus lourd. En clair, le consommateur tend toujours plus à faire son marché sur Internet et à contourner l'agent de voyages traditionnel et/ou le tour-opérateur en achetant directement son voyage sur la Toile, voire en le concevant lui-même.Pour le PDG de TUI France, Pascal de Izaguirre, néanmoins " la rentrée s'annonce plus difficile ". Selon lui, " une des clefs de la réussite sera la réactivité face au manque de visibilité sur l'hiver et la capacité à proposer des produits différenciés, flexibles et nouveaux ".
Le secteur, sévèrement affecté depuis début 2011 par les incidences du printemps arabe et de la dégradation de la conjoncture économique, a bénéficié cet été d'un sursaut du fait d'importantes ventes de dernière minute. Le phénomène s'est même amplifié de manière inouïe. Un rebond particulièrement salutaire pour les tour-opérateurs. Du côté des distributeurs, les spécialistes du discount et les sites Internet ont tiré leur épingle du jeu. Les ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Une opération qui témoigne de la maturité du marché français. PALIERSE Christophe | LesEchos.fr 14/01/14

Article

... Lire [+]

V

Selon le Syndicat national des résidences de tourisme (SNRT), le nombre de résidences hôtelières de centre-ville ou " appart'hôtels " a été multiplié par trois entre 2000 et 2013, pour atteindre 509 unités. Le syndicat compte les résidences de tourisme classées ou établissements assimilés ayant plus de 100 lits, des appartements standardisés, un service hôtelier et un seul exploitant. Le total d'appartements, considérés par certains professionnels comme l'indicateur clef, a même été multiplié par plus de 5, avoisinant les 49.600 en 2013, soit 136.000 lits (28.200 en 2000). De son côté, le cabinet In Extenso (groupe Deloitte) a dénombré 606 résidences pour 2013, soit environ 51.500 logements, mais sa typologie diverge car il prend en compte les unités d'au moins 10 logements. Selon le Syndicat national des résidences de tourisme (SNRT), le nombre de résidences hôtelières de centre-ville ou " appart'hôtels " a été multiplié par trois entre 2000 et 2013, pour atteindre 509 unités. Le syndicat compte les résidences de tourisme classées ou établissements assimilés ayant plus de 100 lits, des appartements standardisés, un service hôtelier et un seul exploitant. Le total d'appartements, considérés par certains pro...

Filtrer

Date de parution

Dossiers

 
0
Z
stinations long-courriers : Mexique, Antilles espagnoles et françaises, Asie (sauf Japon) et Chine.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Les voyagistes restaurent leurs marges. PALIERSE Christophe | Echos (Les) 21/06/13

Article

... Lire [+]

V

Les tour-opérateurs ont drastiquement réduit leurs capacités face à un marché en berne. Moins de trafic mais de meilleures marges : annoncé dès l'automne dernier par certains d'entre eux, le plan de vol 2012-2013 de bien des tour-opérateurs français est respecté au vu du dernier point de conjoncture organisé hier par l'association professionnelle Ceto, qui représente l'essentiel du marché.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Parcs de loisirs : 2013 s'annonce difficile. PALIERSE Christophe | Echos (Les) 17/04/13

Article

... Lire [+]

V

Le Syndicat national des espaces de loisirs, d'attractions et culturels (Snelac), qui réunit plus de 230 adhérents très divers - de Disneyland Paris aux petites structures régionales et familiales en passant par le Parc Astérix ou la tour Eiffel -, indique que " plus de 50 % des sites " ont enregistré une diminution de leur fréquentation l'an dernier, tandis que 40 % d'entre eux ont bénéficié d'une hausse, 2 % autres ayant vu leur nombre de visiteurs maintenu. La résistance du secteur s'explique par sa dynamique d'investissement. Pour les professionnels, le secteur devrait continuer de profiter de la tendance au tourisme de proximité, d'autant que les parcs donnent la possibilité de " retrouvailles en famille " et de " se resourcer ". Le président du Snelac se montre donc " assez optimiste " pour 2013, sans pour autant masquer ses inquiétudes pour les années à venir. Le Syndicat national des espaces de loisirs, d'attractions et culturels (Snelac), qui réunit plus de 230 adhérents très divers - de Disneyland Paris aux petites structures régionales et familiales en passant par le Parc Astérix ou la tour Eiffel -, indique que " plus de 50 % des sites " ont enregistré une diminution de leur fréquentation l'an dernier, tandis que 40 % d'entre eux ont bénéficié d'une hausse, 2 % autres ayant vu leur nombre de ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Restauration : La France s'en sort mieux que ses voisins. PALIERSE Christophe | Echos (Les) 21/10/10

Article

... Lire [+]

V

Selon la société d'études de marché NPD, l'amorce d'une sortie de crise est palpable en France. Le cabinet conseil CHD Expert, quant à lui, constate une amélioration du moral des professionnels de l'hôtellerie-restauration. Pour sa part, Food Service Vision confirme la remise en mouvement des chaînes, constatant la relance du développement et la multiplication des rénovations de concept. Son dirigeant met également en exergue une adaptation de l'ofre avec l'émergence de menus à prix serré, et une présence plus significative du bio. Selon la société d'études de marché NPD, l'amorce d'une sortie de crise est palpable en France. Le cabinet conseil CHD Expert, quant à lui, constate une amélioration du moral des professionnels de l'hôtellerie-restauration. Pour sa part, Food Service Vision confirme la remise en mouvement des chaînes, constatant la relance du développement et la multiplication des rénovations de concept. Son dirigeant met également en exergue une adaptation de ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Sortie de crise difficile pour la restauration commerciale. PALIERSE Christophe | Echos (Les) 01/03/11

Article

... Lire [+]

V

Globalement, la restauration commerciale a accusé une baisse de sa fréquentation de 0,5% l'an dernier, contre - 1,2% en 2009, pour des dépenses totales de -0,4%. Selon le cabinet NPD, le secteur de la restauration traditionnelle a été plus touché : -2,3% pour la restauration à table, -2% pour la catégorie cafés-bars-brasseries et pour la restauration à thème. Par contre, la restauration rapide a enregistré une hausse de 0,2% de sa fréquentation et de 0,4% de la dépense moyenne. Globalement, la restauration commerciale a accusé une baisse de sa fréquentation de 0,5% l'an dernier, contre - 1,2% en 2009, pour des dépenses totales de -0,4%. Selon le cabinet NPD, le secteur de la restauration traditionnelle a été plus touché : -2,3% pour la restauration à table, -2% pour la catégorie cafés-bars-brasseries et pour la restauration à thème. Par contre, la restauration rapide a enregistré une hausse de 0,2% de sa fréquentation ...