m

Documents  CADOUX Marie | enregistrements trouvés : 21

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Box, pizzas, salades repas… le numéro un du traiteur LS consolide ses positions sur ces différents segments et complète son offre avec de nouvelles références en linéaire à partir d’octobre 2018. Avec une part de marché de 63%, Sodebo détient le leadership de la catégorie Box qui s’étoffera d’une nouvelle gamme baptisée Box & Balls. Sur le segment des pizzas fraiches qui pèse 314 ME, Sodebo a généré 34% des gains du marché. La part de marché de la marque est de 62%. Sur le segment des salades repas, l’offre de Sodebo s’articule autour de deux gammes qui occupent une part de marché de 51,6%. Salade & Compagnie complète son offre avec plusieurs recettes. Box, pizzas, salades repas… le numéro un du traiteur LS consolide ses positions sur ces différents segments et complète son offre avec de nouvelles références en linéaire à partir d’octobre 2018. Avec une part de marché de 63%, Sodebo détient le leadership de la catégorie Box qui s’étoffera d’une nouvelle gamme baptisée Box & Balls. Sur le segment des pizzas fraiches qui pèse 314 ME, Sodebo a généré 34% des gains du marché. La part de marché ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le groupe coopératif cède son pôle volailles fraîches et produits élaborés à Terrena. Ce dernier renforce ainsi sa filiale Gastronome, qui devient le numéro 2 de la filière.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

LDC s'empare de Marie. CADOUX Marie | Lsa 02/07/09

Article

... Lire [+]

V

Le numéro un français de la volaille, signe sa quatrième acquisition en moins d'un an. Il devient, après le rachat d'Arrivé et de Marie, numéro trois du traiteur en France, numéro un des plats cuisinés et numéro deux des sandwichs et des pizzas.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Marie et Fleury Michon bataillent ferme. CADOUX Marie | Lsa 02/07/09

Article (ENTREPRISES)

... Lire [+]

V

Alors que le marché des plats cuisinés individuels accuse un net coup de frein, Marie et Fleury Michon se sont déclarés la guerre sur un certain nombre de recettes piliers. Mais la nutrition et la communication font partie également du plan de bataille.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le numéro un français de la volaille et numéro deux traiteur se montre pressé d'intégrer les entreprises Marie et Arrivé, acquises en 2009. En ce qui concerne Arrivé, LDC travaille à la rationalisation de l'outil industriel : 35 ME vont être investis au cours des trois prochaines années ; les 5 sites de production seront spécialisés, et une plateforme logistique et un abattoir de dindes seront fermées en Rhône-Alpes.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Les néocampeurs font leur première expérience de camping dans un hébergement locatif en dur. Le camping "chic" et les hébergements atypiques rencontrent de plus en plus de succès. Puis, ces campeurs reviennent pour un séjour plus long et privilégient la toile de tente, encore plus intégrée dans la nature. L'émergence de ce nouveau segment, mi-chic mi-nature, reflète la tendance de retour à la simplicité et aux ambiances zen et épurées, mais avec un minimum de confort. Exemples. Les néocampeurs font leur première expérience de camping dans un hébergement locatif en dur. Le camping "chic" et les hébergements atypiques rencontrent de plus en plus de succès. Puis, ces campeurs reviennent pour un séjour plus long et privilégient la toile de tente, encore plus intégrée dans la nature. L'émergence de ce nouveau segment, mi-chic mi-nature, reflète la tendance de retour à la simplicité et aux ambiances zen et épurées, mais avec ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le groupe alimentaire s'apprête à fêter ses 40 ans. Denis Lamber, Pdg, fait le point sur la situation du groupe, sur l'intégration de Marie et d'Arrivé, et sur les ambitions internationales de LDC. Encart : le groupe en chiffres.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Dossier consacré au rayon traiteur des hypers et supermarchés . Parmi les ténors du marché : Fleury Michon et Sodeb'O. En graphe : part de marché des marques nationales et des MDD de plats cuisinés en sachets et en barquettes, et en box.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Dans un contexte de reprise du marché alimentaire, l'industriel vendéen ajuste ses capacités de production aux immenses appétits du secteur de la charcuterie et accélère sa démarche autour de la naturalité. Fleury Michon est numéro 1 des jambons de porc (20% du marché), numéro 1 des PCI frais (30% du marché) et numéro 1 du surimi (23% du marché). Employant 3 547 salariés dans les 11 usines du groupe (dont 4 à l'étranger), le groupe a réalisé un CA de 532 ME. Dans un contexte de reprise du marché alimentaire, l'industriel vendéen ajuste ses capacités de production aux immenses appétits du secteur de la charcuterie et accélère sa démarche autour de la naturalité. Fleury Michon est numéro 1 des jambons de porc (20% du marché), numéro 1 des PCI frais (30% du marché) et numéro 1 du surimi (23% du marché). Employant 3 547 salariés dans les 11 usines du groupe (dont 4 à l'étranger), le groupe a réalisé un ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Fleury Michon met en valeur les éleveurs. CADOUX Marie | Lsa 17/02/11

Article (ENTREPRISES)

... Lire [+]

V

Fleury Michon multiplie les lancements, tant en charcuterie que du côté des plats cuisinés, pour conforter son leadership. Avec son nouveau slogan "L'obsession du bon", le groupe veut mettre en avant l'exigence de la marque sur l'amont et son savoir-faire. Pour sa filière Bleu-Blanc-Rouge, il met en avant les éleveurs sur ses packagings. Pour jouer la carte du local et se différencier, Fleury Michon a également développé un plat cuisiné développé en partenariat avec des producteurs bio et un mareyeur vendéens. Fleury Michon multiplie les lancements, tant en charcuterie que du côté des plats cuisinés, pour conforter son leadership. Avec son nouveau slogan "L'obsession du bon", le groupe veut mettre en avant l'exigence de la marque sur l'amont et son savoir-faire. Pour sa filière Bleu-Blanc-Rouge, il met en avant les éleveurs sur ses packagings. Pour jouer la carte du local et se différencier, Fleury Michon a également développé un plat cuisiné ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

A l'heure du e-commerce, avec un taux de fidélisation de 80% et une croissance de 8 à 10% en moyenne de son activité, la vente directe à domicile se porte à merveille. La cosmétique et le textile sont très prisés.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

A mi-chemin entre le traiteur et la charcuterie traditionnelle, le segment accélère son développement en multipliant les nouveautés. Unique marque nationale face aux MDD, Fleury Michon imprime son empreinte à cette catégorie.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Ce jeune marché affirme son dynamisme : 2 millions de coffrets cadeaux vendus pour un CA de 182 ME en 2011 (+ 8,5%). A tel point que de nouveaux opérateurs tentent chaque année de prendre position. La montée en gamme des prestations et l'élargissement de l'offre sont devenus une priorité pour les professionnels du marché.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Marquée, comme tous les opérateurs, par la crise du foie gras, la coopérative agricole affiche néanmoins ses prétentions pour son pôle alimentaire, qui renoue enfin avec la rentabilité. Le pôle alimentaire (Monfort, Monfort qualité traiteur, Jean Stalaven, Rougié) pèse 501 ME, emploie 2 600 salariés sur 9 sites en France.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Dans un contexte de fort recul de son chiffre d'affaires, le numéro un des plats cuisinés, de la charcuterie et du surimi au rayon LS dévoile sa nouvelle feuille de route, avec pour objectif l'accélération du développement des filières de qualité. Le groupe va développer sa contractualisation avec les éleveurs, son offre de charcuterie biologique et végétale, et proposer une nouvelle offre de plats cuisinés ultrafrais sur le marché américain. Cette stratégie sera portée par une nouvelle organisation du groupe. Dans un contexte de fort recul de son chiffre d'affaires, le numéro un des plats cuisinés, de la charcuterie et du surimi au rayon LS dévoile sa nouvelle feuille de route, avec pour objectif l'accélération du développement des filières de qualité. Le groupe va développer sa contractualisation avec les éleveurs, son offre de charcuterie biologique et végétale, et proposer une nouvelle offre de plats cuisinés ultrafrais sur le marché américain. ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Avec une gamme de 6 recettes, Fleury-Michon tente une nouvelle fois sa chance sur le marché très dynamique des salades repas. " 80% du marché du snacking est composé de produits froids. Avec notre nouvelle gamme présente en linéaire à partir du 26 mars 2018, nous voulons reprendre des positions sur ce marché, mais en accord avec la mission que s’est fixée l’entreprise d’aider les hommes à manger mieux au quotidien ", explique Adeline Musset, chef de projet innovation snacking chez Fleury-Michon. Avec une gamme de 6 recettes, Fleury-Michon tente une nouvelle fois sa chance sur le marché très dynamique des salades repas. " 80% du marché du snacking est composé de produits froids. Avec notre nouvelle gamme présente en linéaire à partir du 26 mars 2018, nous voulons reprendre des positions sur ce marché, mais en accord avec la mission que s’est fixée l’entreprise d’aider les hommes à manger mieux au quotidien ", explique Adeline Musset, ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Bousculé, Fleury-Michon se développe tous azimuts. Pouzauges CADOUX Marie | Lsa 12/04/18

Article | Actualités (ENTREPRISES)

... Lire [+]

V

Le groupe alimentaire poursuit son effort de redressement et tente, avec le rachat de Paso Traiteur, de se faire une place sur le marché de l'apéritif dînatoire. Les ambitions du groupe pour ce marché ne l'empêchent pas, alors que l'entreprise a perdu près de 24 ME en GMS en 2017, détudier d'autres concepts de vente.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La vague de la pêche durable s'amplifie CADOUX Marie | Lsa 19/04/18

Article | COMMERCE INFOS

... Lire [+]

V

Les Français se montrent de plus en plus préoccupés par l’impact de leur consommation sur la préservation des ressources. Industriels et distributeurs semblent prêts à changer de cap. A l’instar de Carrefour ou de Delpierre, ils misent volontiers sur la labellisation comme preuve de leurs engagements.
https://www.lsa-conso.fr/la-vague-de-la-peche-durable-s-amplifie,286066

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La cérémonie de remise des trophées du bien-être animal, évènement organisé par l’ONG britannique CIWF est de plus en plus prisé des distributeurs et des industriels. Parmi les 59 lauréats, figurent cette année 13 entreprises françaises dont 3 vendéennes : Sodebo, le groupement des producteurs Volinéo de la Cavac , la Boulangère.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Bien décidée à aller de l’avant malgré des résultats 2017 en retrait, l’entreprise vendéenne poursuit sa transformation. Ses principaux leviers de développement en GMS sont l’apéritif, le renforcement des filières de qualité et du bio, et enfin le végétal. L’entreprise dirigée par Régis Lebrun est désormais organisée autour de trois pôles : un pôle international, un pôle de ventes avec services dont sa filiale spécialisée dans la livraison de repas et buffet en entreprise et également la start-up Good-Morning dédiée au petit déjeuner en entreprise, et enfin un pôle GMS libre-service qui pèse actuellement 600 M€ Bien décidée à aller de l’avant malgré des résultats 2017 en retrait, l’entreprise vendéenne poursuit sa transformation. Ses principaux leviers de développement en GMS sont l’apéritif, le renforcement des filières de qualité et du bio, et enfin le végétal. L’entreprise dirigée par Régis Lebrun est désormais organisée autour de trois pôles : un pôle international, un pôle de ventes avec services dont sa filiale spécialisée dans la livraison de ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Secoué par deux années successives de crise aviaire mais également fragilisé par un endettement colossal (186 M€ sur un endettement total du groupe de 200 M€), le pôle alimentaire de la coopérative Euralis a bouclé son plan de restructuration. D’ici à 2019, 240 postes seront supprimés.

Filtrer

Date de parution

Dossiers

 
0
Z