m

Documents  BONNARDEL Xavier | enregistrements trouvés : 53

O

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Entretien avec Régis Lebrun, directeur général de Fleury Michon. "Si la viande française est synonyme de respect de l'environnement et de la santé, nous serons capables d'exporter dans le monde entier... Nous achetons aux abattoirs 120 000 à 130 000 jambons par semaine, dont 70 % de viande française. Depuis juillet, pour tenir l'engagement d'un prix du kilo payé 1,40 euro à l'éleveur, nous payons, par solidarité, le jambon 2,50 E au lieu de 2,30 E.. Nous réalisons 30 % de notre chiffre d'affaires dans le cadre de filières de valorisation de la qualité : porcs certifiés, Label rouge, bio, Bleu blanc coeur. Fleury Michon emploie 3 800 salariés et réalise 707 ME de CA. Entretien avec Régis Lebrun, directeur général de Fleury Michon. "Si la viande française est synonyme de respect de l'environnement et de la santé, nous serons capables d'exporter dans le monde entier... Nous achetons aux abattoirs 120 000 à 130 000 jambons par semaine, dont 70 % de viande française. Depuis juillet, pour tenir l'engagement d'un prix du kilo payé 1,40 euro à l'éleveur, nous payons, par solidarité, le jambon 2,50 E au lieu de 2,30 ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Les éleveurs de Challans, la section Label Rouge des aviculteurs du Bocage (Ciab) et la coopérative volaille bio de l'Ouest reprochent à l'industriel sarthois LDC* de banaliser la marque Volaille de Challans. *L'usine LDC de Saint Fulgent est concernée.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Le foie gras fleure bon le bocage vendéen. BONNARDEL Xavier | Ouest France 23/12/10

Article (FILIERES ET MARCHES)

... Lire [+]

V

Les rôles sont répartis : le Sud-Ouest domine le marché de la conserve. L'Ouest, avec la Vendée en tête, se taille la meilleure part des produits crus. Le bocage vendéen, le sud Loire-Atlantique, les Mauges et les Deux-Sèvres constituent le 2e bassin de production : 800 producteurs, 4 000 t de foie gras, soit 20% de la production nationale.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Les vignobles de Brem, Mareuil, Vix, Pissotte et Chantonnay attendaient l'Appellation d'origine contrôlée depuis 20 ans. Hier, l'institut national de la qualité a donné son feu vert.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La société Bodin (Groupe Gastronome-Terrena), leader du poulet bio, plaide pour une croissance raisonnée de la production. Créée en 1979, l'entreprise abat chaque semaine 35 000 poulets bio (soit le tiers de la production nationale) dans son abattoir de Sainte Hermine. Elle emploie 90 salariés. Et est connue sous deux marques : Douce France (grandes surfaces) et Le Picoreur (boucheries, magasins spécialisés).

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

5 200 exploitations agricoles des Pays de la Loire pratiquent la vente directe de produits fermiers. Cependant, l'entente n'est pas toujours évidente, en témoignent les quatre éleveurs vendéens détenteurs de la marque Le Boeuf Cécilien, qui viennent de mettre fin à quinze ans de partenariat avec l'Hyper U de Chantonnay.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Samedi et dimanche, les Associations pour le maintien de l'agriculture paysanne AMAP se rencontrent à Angers. La première AMAP, créée il y a dix ans par Denise et Daniel Vuillon, a essaimé : aujourd'hui, on en compte 2 000 en France.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le volailler sarthois annonce l'achat de l'abattoir Marcel Favreau et l'acquisition imminente des sociétés Péridy et Couthouis. La Société Marcel Favreau (42 salariés), spécialisée dans l'abattage et la découpe de canard de barbarie à Soullans, réalise un CA de 21 ME, dont 70 % à l'export. Les filiales du groupe Le Marais : Péridy, à Commequiers et Couthouis, à Soullans, spécialistes du canard entier ou découpé, emploient 167 personnes et réalisent 50 ME de CA dont la moitié à l'export. Le volailler sarthois annonce l'achat de l'abattoir Marcel Favreau et l'acquisition imminente des sociétés Péridy et Couthouis. La Société Marcel Favreau (42 salariés), spécialisée dans l'abattage et la découpe de canard de barbarie à Soullans, réalise un CA de 21 ME, dont 70 % à l'export. Les filiales du groupe Le Marais : Péridy, à Commequiers et Couthouis, à Soullans, spécialistes du canard entier ou découpé, emploient 167 personnes et ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

A Angers, le pôle de compétitivité du végétal est en cours d'évaluation par un cabinet d'audit. Il affiche comme points forts une recherche dynamique et un rayonnement international. Fort de 370 adhérents, le pôle a pour ambition de fédérer une "vegetal valley". Il développe ses relations internationales, avec l'association Végépolys Chine qui fait office d'antenne en Chine. Celle-ci rassemble plusieurs entreprises régionales dont Marchegay à Luçon. A Angers, le pôle de compétitivité du végétal est en cours d'évaluation par un cabinet d'audit. Il affiche comme points forts une recherche dynamique et un rayonnement international. Fort de 370 adhérents, le pôle a pour ambition de fédérer une "vegetal valley". Il développe ses relations internationales, avec l'association Végépolys Chine qui fait office d'antenne en Chine. Celle-ci rassemble plusieurs entreprises régionales dont Marchegay à ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le groupe Grimaud, n°2 mondial de la génétique animale, a inauguré son laboratoire pharmaceutique vétérinaire, à Roussay : outil de pointe dans lequel il a investi 4 ME. Son objectif est de réduire les antibiotiques en élevage. Ce laboratoire fait partie de la filiale de santé animale Filavie. Par ailleurs, sa filiale Vivalis (Saint Herblain) isole des anticorps contre les infections en milieu hospitalier.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le volailler breton doit 3,3 millions d'euros à 123 aviculteurs fournisseurs des abattoirs de Laval et Chantonnay. Hier, Joël Limouzin, président de la FRSEA des Pays de la Loire, a rencontré le nouveau préfet de région pour faire le point sur la situation. Solidaire, la Cavac a pallié la défection de certains négociants pour assurer la continuité du fonctionnement de l'usine de nutrition animale de l'Oie.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Sept offres de reprise pour l'ex-leader européen de la volaille ont été déposées, hier, auprès de l'administrateur judiciaire, à Quimper. La puissante filière végétale coordonne les offres de six d'entre eux.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Hier, à Châteaulin, les délégués du personnel ont accueilli avec amertume les offres de reprise du groupe volailler breton. Charles Doux va soumettre un plan de continuation.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Une usine Valdis, inaugurée hier à Issé (44), va transformer chaque année 58 000 tonnes de déchets biodégradables en énergie renouvelable. Dans les Pays de la Loire, la méthanisation se développe. 20 unités fonctionnent actuellement et une centaine de projets sont en cours de réalisation ou d'instruction.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Secouée par la crise financière, la "banque verte" se recentre sur des valeurs refuges : les territoires, l'agriculture, l'agroalimentaire.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Depuis le 1er octobre, les 50 000 entreprises du paysage et des territoires doivent avoir signé un contrat avec un organisme certificateur. Elles demandent un délai.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Les ministres Le Foll et Garot étaient jeudi à Nantes, pour lancer les Rencontres régionales pour l'avenir de l'agroalimentaire et du bois. Les Pays de la Loire comptent 1053 entreprises agroalimentaires qui emploient 49 000 salariés, soit le quart de l'emploi industriel régional. Or, ce secteur donne des signes de faiblesse : ses entreprises ont du mal à grossir, investir, exporter, résister à la concurrence, dégager de la valeur ajoutée. En janvier, des groupes de travail vont phosphorer sur "l'innovation, la recherche, l'enseignement supérieur, la formation continue, la conquête des marchés export". Pour s'inscrire : IAA.draas-pays-de-la-loire@agriculture.gouv.fr Les ministres Le Foll et Garot étaient jeudi à Nantes, pour lancer les Rencontres régionales pour l'avenir de l'agroalimentaire et du bois. Les Pays de la Loire comptent 1053 entreprises agroalimentaires qui emploient 49 000 salariés, soit le quart de l'emploi industriel régional. Or, ce secteur donne des signes de faiblesse : ses entreprises ont du mal à grossir, investir, exporter, résister à la concurrence, dégager de la valeur ajoutée. En ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La coopérative Euralis, numéro un mondial du secteur, a créé une branche Grand Ouest. 337 producteurs des Pays de la Loire et de Bretagne y ont adhéré. Le marché du foie gras est soumis à une flambée du coût des aliments, à la chute des exportations en Espagne, la fermeture de la Californie, et aux attaques répétées des associations de protection animale. Toutefois, la consommation française est stable, malgré la crise. La réouverture des marchés russes et japonais et les bons résultats de Saint Martin portent le secteur. La coopérative Euralis, numéro un mondial du secteur, a créé une branche Grand Ouest. 337 producteurs des Pays de la Loire et de Bretagne y ont adhéré. Le marché du foie gras est soumis à une flambée du coût des aliments, à la chute des exportations en Espagne, la fermeture de la Californie, et aux attaques répétées des associations de protection animale. Toutefois, la consommation française est stable, malgré la crise. La réouverture des ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La deuxième puissance régionale agricole et agroalimentaire de France puise ses forces dans la diversité et la qualité de ses productions. Mais la crise de l'élevage la fragilise.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Basé à Angers, Végépolys (10 salariés, 1,3 ME de budget) veut s'affirmer comme un pôle de référence mondial dans le domaine du végétal spécialisé. En 2012, il a accueilli 54 adhérents supplémentaires, dont le vendéen Marchegay (fabricant de serres) pour compter actuellement 350 adhérents : entreprises, laboratoires de recherche, centres de formation,... Son objectif est de créer des végétaux et d'inventer des techniques culturales respectueuses de l'environnement et de la santé. Depuis sa naissance en 2006, Végépolis a labellisé 188 projets. 99 projets ont bénéficié de 51 ME d'aides publiques. Basé à Angers, Végépolys (10 salariés, 1,3 ME de budget) veut s'affirmer comme un pôle de référence mondial dans le domaine du végétal spécialisé. En 2012, il a accueilli 54 adhérents supplémentaires, dont le vendéen Marchegay (fabricant de serres) pour compter actuellement 350 adhérents : entreprises, laboratoires de recherche, centres de formation,... Son objectif est de créer des végétaux et d'inventer des techniques culturales respectueuses ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

60 éleveurs ont bénéficié de son coup de pouce pour construire leur poulailler, soit 510 000 euros sur les 2 millions d'euros de l'enveloppe disponible.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Contrairement à son rival Doux, l'industriel de Sablé sur Sarthe (Le Gaulois, Maître Coq, Loué) a encaissé sans dommage le choc de la flambée des céréales, même si pour la première fois cette année, le résultat opérationnel s'effrite. Une politique de gestion rigoureuse, d'investissements et d'innovations contribue au succès du groupe. Comme prévu, l'usine des Essarts sortira, prochainement, la gamme d'été "made in France" destinée à contrer les importations sur le créneau du premier prix. Contrairement à son rival Doux, l'industriel de Sablé sur Sarthe (Le Gaulois, Maître Coq, Loué) a encaissé sans dommage le choc de la flambée des céréales, même si pour la première fois cette année, le résultat opérationnel s'effrite. Une politique de gestion rigoureuse, d'investissements et d'innovations contribue au succès du groupe. Comme prévu, l'usine des Essarts sortira, prochainement, la gamme d'été "made in France" destinée à contrer les ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

En Vendée, la collecte de céréales par la coopérative agricole a progressé pour atteindre 650 000 tonnes en 2012. A Sainte Gemme la Plaine, un nouveau silo apporte une capacité supplémentaire de près de 50 000 tonnes. L'investissement représente 8,5 ME. Le site emploie 6 personnes.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

En France, 150 fermes et usines produisent électricité et gaz naturel à partir du fumier, lisier et déchets alimentaires. La méthanisation se développe.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

12,2 ME, une cinquantaine d'emplois à la clé : le groupe Eurial a décidé de spécialiser son site luçonnais en mozzarella. Afin de faire face à ce nouveau marché qui croît de 2% par an et conforter sa position de leader national, Eurial a dû sacrifier la fabrication de la raclette.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

A l'exemple de seize producteurs mayennais qui viennent d'ouvrir le Drive fermier 53, dans les locaux de la Maison de l'agriculture à Laval, de nombreuses initiatives de circuits courts voient le jour.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Entreprises dans le rouge, jardineries désertées, météo "pourrie", plantes invendues et détruites... la tempête souffle sur la première région horticole de France. Les Pays de la Loire comptent 715 exploitations horticoles et pépinières. Le salut de la filière pourrait venir de plusieurs actions : signes de qualité, pacte végétal, recherche, innovation et regroupement des producteurs régionaux.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Accueil Paysan fête ses 20 ans. L'association, présidée par Marie-Hélène Tanguy, propose bien plus qu'un hébergement en milieu rural. Elle cultive un accueil social et solidaire, comme chez Marie aux Brouzils.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Si le poulet d'importation progresse dans la restauration industrielle (selfs, cantines, sandwicheries...), il recule à la maison. Les Français lui préfèrent le coq tricolore et recherchent la qualité.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Il regroupe les trois laboratoires départementaux d'analyses de Loire-atlantique, Sarthe et Maine et Loire. Ses missions : santé animale, qualité de l'eau et sécurité alimentaire.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

De la cantine à la maison en passant par les supermarchés, elles se multiplient. Objectif : remettre sur le devant de la scène le Made in France. Les viandes importées s'invitent de plus en plus au restaurant. Données chiffrées.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Leader du matériel de désherbage mécanique, la société Carré investit 8 ME dans un nouvel atelier ultramoderne de finition de ses outils agricoles, et annonce la création de 20 à 25 emplois à terme. Des entreprises telles que Manitou ou Toyota Equipement font également appel à l'entreprise pour le traitement de leurs pièces. Créée en 1938, l'entreprise familiale emploie aujourd'hui 85 salariés et réalise 13 ME de CA.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Les chambres régionales de l'artisanat, du commerce et d'industrie, et de l'agriculture des Pays de la Loire veulent être au rendez-vous de la nouvelle donne énergétique et numérique, dans le cadre de la TRIA. Entretien croisé avec leurs responsables respectifs : Jean-Claude Choquet, Bruno Hug de Larauze et Claude Cochonneau.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L'agroalimentaire pèse lourd dans les Pays de la Loire : 1 095 entreprises, 47500 salariés, soit un emploi industriel sur quatre. Les entreprises régionales ont exporté en 2013 pour 3,8 ME de produits agroalimentaires et agricoles (21% des exportations). La Chambre régionale d'agriculture et le Conseil régional mettent à disposition une boîte à outils pour inciter les entreprises du secteur à tenter l'aventure de l'international.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Associés au sein de l'union coopérative Fertil'Eveil, Terrena, la Cavac et la coop Eveil s'apprêtent à investir 4,5 ME pour construire à Beaupréau, une usine à compost, capable de traiter annuellement 50 000 tonnes de matières organiques biodégradables. L'usine devrait ouvrir en janvier 2017 et créer trois emplois. Fertil'Eveil exploite depuis 2006, une usine de compostage à Saint Pierre du Chemin.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Ils se rapprochent des parcs, châteaus et jardins de la Loire, pour donner envie aux visiteurs d'acheter les végétaux produits dans la première région horticole de France.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Dans les Pays de la Loire, la Région gère désormais une enveloppe de 774 ME (dont 457 de fonds européens) de 2015 à 2020, pour donner une impulsion nouvelle aux filières agricoles et agroalimentaires. Installer des jeunes, moderniser les élevages, stimuler l'agroalimentaire, protéger l'environnement, constituent les dossiers prioritaires. Le lancement de Primabor, plateforme régionale d'innovation PRI Machinisme agricole, a été annoncée hier. La prochaine étape pourrait être la création d'un pôle de compétitivité. Dans les Pays de la Loire, la Région gère désormais une enveloppe de 774 ME (dont 457 de fonds européens) de 2015 à 2020, pour donner une impulsion nouvelle aux filières agricoles et agroalimentaires. Installer des jeunes, moderniser les élevages, stimuler l'agroalimentaire, protéger l'environnement, constituent les dossiers prioritaires. Le lancement de Primabor, plateforme régionale d'innovation PRI Machinisme agricole, a été annoncée hier. La ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

A l'appel de la Fédération nationale bovine, les éleveurs mettent la pression pour obtenir des avancées, lors d'une table ronde demain au Ministère de l'agriculture. Ils bloquent plusieurs abattoirs de la région, dont La Roche sur Yon et la Châtaigneraie.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Basé à La Roche-sur-Yon, le groupe coopératif Cavac (1 340 salariés, 3 500 agriculteurs sociétaires) a publié des comptes dans le vert, lors de son assemblée générale, aux Sables-d’Olonne. La coopérative et ses filiales ont dégagé un résultat net positif de 5,8 millions d’euros sur un chiffre d’affaires de 932 millions d’euros, en 2014-2015.
La Cavac s’implique de plus en plus dans l’agriculture biologique. Ses 160 cultivateurs bio produisent 10 % de la production nationale de céréales bio. Elle développe aussi sa production de porcs bio pour alimenter son usine Bioporc, à La Châtaigneraie, rachetée en 2013. Cette usine sera agrandie en 2016.
Basé à La Roche-sur-Yon, le groupe coopératif Cavac (1 340 salariés, 3 500 agriculteurs sociétaires) a publié des comptes dans le vert, lors de son assemblée générale, aux Sables-d’Olonne. La coopérative et ses filiales ont dégagé un résultat net positif de 5,8 millions d’euros sur un chiffre d’affaires de 932 millions d’euros, en 2014-2015.
La Cavac s’implique de plus en plus dans l’agriculture biologique. Ses 160 cultivateurs bio produisent 10 ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Dès lundi, l’industriel vendéen mentionnera systématiquement sur les emballages l’origine de la viande de porc utilisée dans ses charcuteries. Les plats cuisinés suivront en septembre. Sur son nouveau site Internet et sur sa chaîne You Tube, Fleury Michon intensifie sa communication avec les consommateurs. Des vidéos et un film publicitaire relaient ses " solutions pour mieux produire et mieux se nourrir ".

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Conçu par le constructeur vendéen Carré et par des ingénieurs de l’université de Nantes, le robot de désherbage Anatis, guidé par satellite, se débrouille en solo, grâce à l’agilité de ses quatre roues motrices, sans mordre les lignes de semis. Cette innovation ouvre l’ère d’un maraîchage sans herbicide et sans huile de coude.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Cinq chambres d’agriculture des Pays de la Loire mutualisent leurs moyens, sauf la Mayenne. En 2018, la superchambre concentrera les pouvoirs politiques, économiques et financiers : elle votera le budget unique, définira la stratégie, les priorités d’action de la vingtaine d’antennes territoriales calquées sur les communautés de communes. ". Les chambres départementales ne seront pas supprimées. Sans salariés, elles seront chacune dotées d’un budget constitué par 10 % des ressources perçues par le biais de l’impôt agricole pour assurer leurs " missions régaliennes, comme la signature de conventions avec les collectivités locales ". Cinq chambres d’agriculture des Pays de la Loire mutualisent leurs moyens, sauf la Mayenne. En 2018, la superchambre concentrera les pouvoirs politiques, économiques et financiers : elle votera le budget unique, définira la stratégie, les priorités d’action de la vingtaine d’antennes territoriales calquées sur les communautés de communes. ". Les chambres départementales ne seront pas supprimées. Sans salariés, elles seront chacune dotées d’un ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Une marque Produit en Pays de la Loire pourrait voir le jour en 2017. C'est l’une des mesures phares du plan stratégique régional agricole et agroalimentaire. Ce plan (2017-2020) sera financé par un budget de 195 ME, élaboré après une concertation approfondie avec les filières agricoles et après une enquête auprès de 11 000 consommateurs. Les Pays de la Loire ont beau représenter la deuxième puissance agroalimentaire de France, ses filières agricoles, à l’exception de la viticulture, souffrent d’un déficit de notoriété. Lourd handicap vis-à-vis d’un consommateur qui classe au premier rang de ses motivations d’achat l’origine locale des produits. Une marque Produit en Pays de la Loire pourrait voir le jour en 2017. C'est l’une des mesures phares du plan stratégique régional agricole et agroalimentaire. Ce plan (2017-2020) sera financé par un budget de 195 ME, élaboré après une concertation approfondie avec les filières agricoles et après une enquête auprès de 11 000 consommateurs. Les Pays de la Loire ont beau représenter la deuxième puissance agroalimentaire de France, ses filières ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La Cavac réunit ses 220 producteurs sous une bannière unique : Volinéo. Volinéo pèse 26 millions de volailles de chair (poulets, canards à rôtir, dindes, pintades, cailles, chapons…) et 62 millions d’œufs bio et plein air. Un plan de rénovation et de construction des poulaillers est lancé. Volinéo portera aussi son effort de développement sur les volailles bio et label (en partenariat avec les éleveurs de Challans) ainsi que sur les œufs bio et plein air. La Cavac réunit ses 220 producteurs sous une bannière unique : Volinéo. Volinéo pèse 26 millions de volailles de chair (poulets, canards à rôtir, dindes, pintades, cailles, chapons…) et 62 millions d’œufs bio et plein air. Un plan de rénovation et de construction des poulaillers est lancé. Volinéo portera aussi son effort de développement sur les volailles bio et label (en partenariat avec les éleveurs de Challans) ainsi que sur les œufs bio et ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Course à l’innovation, à la compétitivité… Les groupes agroalimentaires ligériens investissent dans des machines de plus en plus perfectionnées. La robotisation des chaînes de fabrication bouleverse la vie des salariés, pointe un rapport de la CFDT. Ce rapport se base sur les témoignages d’une cinquantaine d’élus syndicaux en poste dans les entreprises de la région. Il met en évidence que la formation des salariés ne suit pas la montée en puissance de la technologie. Course à l’innovation, à la compétitivité… Les groupes agroalimentaires ligériens investissent dans des machines de plus en plus perfectionnées. La robotisation des chaînes de fabrication bouleverse la vie des salariés, pointe un rapport de la CFDT. Ce rapport se base sur les témoignages d’une cinquantaine d’élus syndicaux en poste dans les entreprises de la région. Il met en évidence que la formation des salariés ne suit pas la montée en ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Maxime Vandermeiren, nouveau patron d'Archambaud, une PME spécialisée dans la découpe des viandes (40 salariés, 6 ME de CA, 1 000 tonnes de viande transformées dans deux usines à Saint-Martin-des-Noyers et Saint-Florent-des-Bois) se bat pour prendre position durablement sur le marché de la restauration collective. Il s’appuie sur la coopérative agricole Cavac, son principal fournisseur de viandes et actionnaire à hauteur de 30 % du capital. Objectif : construire une filière 100 % vendéenne, capable d’approvisionner en viandes locales les cantines scolaires et les hôpitaux publics. Grâce à son rapprochement avec Archambaud, la Cavac diversifie les débouchés de ses producteurs. Spécialisée dans la viande porcine bio, sa filiale Bioporc, ajoute à sa gamme de nouvelles préparations bouchères. Sa filiale Terre de viande, spécialisée dans la vente en ligne de viandes locales standard ou bio, bénéficiera du savoir-faire de la maison Archambaud en termes de recettes, de préparations de commandes et de logistique pour raccourcir à 48 heures ses délais de livraison chez les particuliers. Un bel atout pour satisfaire l’appétit croissant des consommateurs en faveur des produits locaux. Maxime Vandermeiren, nouveau patron d'Archambaud, une PME spécialisée dans la découpe des viandes (40 salariés, 6 ME de CA, 1 000 tonnes de viande transformées dans deux usines à Saint-Martin-des-Noyers et Saint-Florent-des-Bois) se bat pour prendre position durablement sur le marché de la restauration collective. Il s’appuie sur la coopérative agricole Cavac, son principal fournisseur de viandes et actionnaire à hauteur de 30 % du capital. ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La publication, hier, d’une vidéo choc par L214 a suscité l’émoi dans l’entreprise familiale vendéenne : poules déplumées, blessées ou encore des parasites sur les œufs. Les gérants sont abasourdis. L’association a porté plainte pour mauvais traitements. Sous pression, son client Panzani promet de ne plus s’approvisionner en œufs pondus en cage. À la demande du ministère de l’Agriculture, la direction départementale de protection des populations de Vendée " va conduire rapidement des investigations poussées dans l’élevage " . La publication, hier, d’une vidéo choc par L214 a suscité l’émoi dans l’entreprise familiale vendéenne : poules déplumées, blessées ou encore des parasites sur les œufs. Les gérants sont abasourdis. L’association a porté plainte pour mauvais traitements. Sous pression, son client Panzani promet de ne plus s’approvisionner en œufs pondus en cage. À la demande du ministère de l’Agriculture, la direction départementale de protection des populations ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Adossée au groupe Delpeyrat, la coopérative Val de Sèvre, spécialisée dans la production de palmipèdes gras, a subi le contrecoup de la crise de la grippe aviaire dans le Sud-Ouest. Malgré une production en baisse de 6 % par rapport à 2016, elle vient de réamorcer ses livraisons vers le Japon, dont les frontières étaient fermées depuis deux ans.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le 4 avril, le tribunal de commerce de Rennes prononcera la liquidation du volailler Doux. Les 169 salariés et les 122 intérimaires de l'usine vendéenne espèrent rebondir.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La possible fermeture de l’abattoir de Chantonnay inquiète les 75 aviculteurs des Pays de la Loire en contrat avec Doux. Ils cherchent un nouvel industriel pour poursuivre leur activité. De nombreux emplois sont également menacés. L’usine de Chantonnay emploie 148 CDI, 21 CDD et 122 intérimaires. Elle abat et congèle chaque jour 200 000 poulets destinés à être exportés au Moyen-Orient. Doux travaille en filière intégrée avec le couvoir Ballis à L’Oie et ses fermes de ponte (85 CDI), une usine de nutrition animale (17 CDI) aux Essarts-en-Bocage et avec 75 aviculteurs des Pays de la Loire (dont une majorité en Vendée).
La possible fermeture de l’abattoir de Chantonnay inquiète les 75 aviculteurs des Pays de la Loire en contrat avec Doux. Ils cherchent un nouvel industriel pour poursuivre leur activité. De nombreux emplois sont également menacés. L’usine de Chantonnay emploie 148 CDI, 21 CDD et 122 intérimaires. Elle abat et congèle chaque jour 200 000 poulets destinés à être exportés au Moyen-Orient. Doux travaille en filière intégrée avec le couvoir Ballis à ...

Filtrer

Date de parution

Dossiers

 
0
Z