m

Documents  JOURDAA Frédérique | enregistrements trouvés : 14

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Parmi les mesures destinées à financer l'amélioration de la compétitivité économique, la TVA sera augmentée au 1er janvier 2014 : taux normal : 20%, taux intermédiaire : 10% et taux réduit : 5%. Les autres mesures annoncées : accompagnement ciblé pour les PME et ETI, formation et apprentissage, mobilité et conquête internationale...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le Conseil d’État rejette le recours des onze salariés de l’entreprise fontenaisienne en litige avec leur liquidateur. Devant le Conseil d’État, ces derniers soutenaient que " la fermeture de Plyrosol est imputable à des fautes de l’employeur " et que sa " cessation d’activité était frauduleuse ". En effet, outre ses sites français, Plysorol International compte deux filiales gabonaises, Leroy Gabon et Pogab. Ils contestaient également " l’insuffisance des efforts de l’entreprise " qui s’est contentée d’adresser une lettre circulaire sans proposer aux licenciés " une offre précise concrète et personnalisée " de reclassement. Mais les juges n’ont retenu aucun de ces arguments et ont rejeté l’ensemble des pourvois. Les licenciements sont donc confirmés. Le Conseil d’État rejette le recours des onze salariés de l’entreprise fontenaisienne en litige avec leur liquidateur. Devant le Conseil d’État, ces derniers soutenaient que " la fermeture de Plyrosol est imputable à des fautes de l’employeur " et que sa " cessation d’activité était frauduleuse ". En effet, outre ses sites français, Plysorol International compte deux filiales gabonaises, Leroy Gabon et Pogab. Ils contestaient également " ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Entre l'Intermarché de la route de Cholet, à Saint-Hilaire, et le Super U de la porte de Boufféré, il y a trois kilomètres. Autant dire que pour les deux grandes surfaces, situées à l'ouest et au nord de Montaigu, la concurrence est rude. Créée en novembre 1973, il y a 43 ans, la Sopodis a fait prospérer la marque des Mousquetaires et sa galerie marchande. Son chiffre d'affaires avoisine, chaque année, les 16 millions d'euros, mais elle n'a pas vu d'un bon oeil les projets de la société Codim qui, dès 2002, a demandé à installer un Super U. De procédures en procédures, Codim a dû patienter huit ans avant d'obtenir l'autorisation d'exploiter, accordée par la commission nationale d'aménagement commercial (Cnac). Pendant ce temps, Intermarché avait obtenu l'accord d'augmenter sa surface de vente.
La Sopodis soutient donc que Codim aurait exercé de manière illégale, pendant près de trois ans, entre 2007 et 2010. Elle demande réparation au titre des préjudices subis, pour un montant total de 7 110 000 € (plus intérêts). Elle souligne avoir subi une perte de chiffre d'affaires de 5 553 000 €, ainsi qu'une diminution de la valeur de son fonds de commerce, estimée à environ 1,5 million d'euros, car elle a, entre-temps, cédé ce fonds.
Portée devant le tribunal et la cour administrative d'appel de Nantes, sa demande avait été déboutée. La société revenait en dernier recours devant le Conseil d'État.
Mais la plus haute juridiction a confirmé le jugement nantais. La Sopodis ne touchera donc pas l'indemnité demandée.
Entre l'Intermarché de la route de Cholet, à Saint-Hilaire, et le Super U de la porte de Boufféré, il y a trois kilomètres. Autant dire que pour les deux grandes surfaces, situées à l'ouest et au nord de Montaigu, la concurrence est rude. Créée en novembre 1973, il y a 43 ans, la Sopodis a fait prospérer la marque des Mousquetaires et sa galerie marchande. Son chiffre d'affaires avoisine, chaque année, les 16 millions d'euros, mais elle n'a pas ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Nautisme : les grandes manoeuvres JOURDAA Frédérique | Ouest France 22/03/18

Article (FILIERES ET MARCHES)

... Lire [+]

V

La Fédération des industries nautiques (FIN) a tiré le premier bilan de son plan de développement du nautisme. Une vingtaine d’actions ont été lancées, dont la mise en oeuvre d’une filière de déconstruction qui prévoit le traitement de 20 000 à 25 000 bateaux d’ici à 2023. Avec ce document essentiel pour la filière et la mise en place en février d’un Comité stratégique de filière, la FIN veut aussi tenir sa place dans le débat ouvert par l’État sur l’occupation du territoire maritime. Les consultations battent en effet leur plein sur la côte atlantique, pour l’élaboration d’un document stratégique grâce auquel l’État veut mettre en place " une stratégie nationale tenant compte des spécificités locales". La Fédération des industries nautiques (FIN) a tiré le premier bilan de son plan de développement du nautisme. Une vingtaine d’actions ont été lancées, dont la mise en oeuvre d’une filière de déconstruction qui prévoit le traitement de 20 000 à 25 000 bateaux d’ici à 2023. Avec ce document essentiel pour la filière et la mise en place en février d’un Comité stratégique de filière, la FIN veut aussi tenir sa place dans le débat ouvert par l’État ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L'affaire est passée, hier, devant le Conseil d'État. Le centre hospitalier de Grasse fait porter la responsabilité du retard de son chantier à l'entreprise vendéenne.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Dans le litige qui oppose La Guérinière à l'ancien gestionnaire du camping des Moulins le Conseil d'État renvoie l'affaire.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le camping de La Guérinière, d'abord géré par la SAS des Moulins, puis repris par la municipalité, n'en finit pas de faire parler de lui au tribunal. L'affaire de La Guérinière repassera prochainement à Paris devant le Conseil d'État.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le spécialiste de l’engrais revoit toutes ses gammes et investit dans son usine de Saint-Jean-de-Monts avec des créations d’emplois à la clé. De nouvelles machines conditionnent les nouveaux emballages zippables, et un nouvel espace logistique de 1700 m2 pour les expéditions a été implanté à côté. Cette étape a permis le recrutement d’une dizaine de salariés. Pour 2020, Or Brun poursuit sa rénovation en revisitant son catalogue terreaux et paillages. Le spécialiste de l’engrais revoit toutes ses gammes et investit dans son usine de Saint-Jean-de-Monts avec des créations d’emplois à la clé. De nouvelles machines conditionnent les nouveaux emballages zippables, et un nouvel espace logistique de 1700 m2 pour les expéditions a été implanté à côté. Cette étape a permis le recrutement d’une dizaine de salariés. Pour 2020, Or Brun poursuit sa rénovation en revisitant son catalogue terreaux et ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Les Pays de la Loire n'ont pas vu passer grand-chose de la première tranche du Grand Emprunt. Mais 15 à 20 milliards d'investissements vont être engagés. Les lauréats de la deuxième vague d'appels à projet lancée l'été dernier seront connus entre décembre 2011 et février 2012. Les matériaux composites et l'hydrodynamique semblent en bonne voie.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Après le recours des enseignes concurrentes, la CNAC avait refusé le 26 février 2013, l'autorisation de construction d'un magasin de bricolage de 7 310 m2 dont 3 510 m2 en extérieur. Hier, la décision du Conseil d'Etat relance le projet de la SAS la Tourelle. La décision de la CNAC est donc annulée et cette dernière devra réexaminer le dossier avant quatre mois.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le gouvernement présente les grandes lignes du tutorat jeunes-senior. Un outil ambitieux destiné à créer 500 000 emplois en cinq ans.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Même si elle est toujours leader mondial, la filière nautique française subit aussi les effets de la crise. Jean-François Fountaine, président de la fédération des industries nautiques (FIN), constate une baisse de 10% des ventes de bateaux neufs depuis le début de saison. Il annonce que le marché mondial devrait connaître en 2012 un recul d'activité d'environ 20%, et le marché européen, de 25 à 30%. Mais des opportunités à l'export se créent. Pour lui, il faut encourager les investissements, notamment en facilitant l'accès au crédit d'impôt recherche. Même si elle est toujours leader mondial, la filière nautique française subit aussi les effets de la crise. Jean-François Fountaine, président de la fédération des industries nautiques (FIN), constate une baisse de 10% des ventes de bateaux neufs depuis le début de saison. Il annonce que le marché mondial devrait connaître en 2012 un recul d'activité d'environ 20%, et le marché européen, de 25 à 30%. Mais des opportunités à l'export se créent. ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

H

Lien entre la recherche publique dans la région et les entreprises innovantes, Ouest valorisation enregistre ses premiers résultats. En trois ans d'existence, cette Satt (société d'accélération du transfert de technologie), en lien permanent avec les 7 000 chercheurs répartis sur les 24 sites universitaires du Grand Ouest a investi 5 ME pour financer 950 contrats d'aide au développement.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

En quinze ans, la société Paso (Pain apéritif sandwich original) a popularisé le préfou à grande échelle. L'entreprise réalise un chiffre d'affaires de 18 ME en forte croissance. Elle emploie 200 personnes sur ses deux sites d'Olonne-sur-Mer, pour les bouchées apéritives, et aux Achards, une nouvelle unité de production ouverte en avril 2017 tout entière dédiée au préfou. Paso est aussi engagée dans les sports automobiles, et sponsorise Thomas Laurent, le jeune pilote vendéen . En quinze ans, la société Paso (Pain apéritif sandwich original) a popularisé le préfou à grande échelle. L'entreprise réalise un chiffre d'affaires de 18 ME en forte croissance. Elle emploie 200 personnes sur ses deux sites d'Olonne-sur-Mer, pour les bouchées apéritives, et aux Achards, une nouvelle unité de production ouverte en avril 2017 tout entière dédiée au préfou. Paso est aussi engagée dans les sports automobiles, et sponsorise Thomas ...

Filtrer

Date de parution

Dossiers

 
0
Z