m

Documents  MOYNOT Amélie | enregistrements trouvés : 7

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Fournisseur de vérandas et d'abris pour piscines, le groupe Aluminium Rideau crée une nouvelle marque afin d'améliorer la visibilité de sa gamme de produits et développer ses ventes. Les abris de piscine sont donc désormais vendus sous la marque "Abri de Piscine Rideau", tandis que les vérandas demeurent vendues, comme c'était jusqu'alors le cas de tous les produits, sous la marque ''Véranda Rideau". Un nouveau directeur a pris la tête de la marque, qui a désormais son propre logo et un site internet refondu. Le groupe Rideau a réalisé un CA de 85,4 millions d'euros en 2012. Fournisseur de vérandas et d'abris pour piscines, le groupe Aluminium Rideau crée une nouvelle marque afin d'améliorer la visibilité de sa gamme de produits et développer ses ventes. Les abris de piscine sont donc désormais vendus sous la marque "Abri de Piscine Rideau", tandis que les vérandas demeurent vendues, comme c'était jusqu'alors le cas de tous les produits, sous la marque ''Véranda Rideau". Un nouveau directeur a pris la tête de la ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

En dépit d'atouts certains, le marché n'échappe pas à la crise. Ainsi, si les établissements haut de gamme et luxe voient leur chiffre d'affaires augmenter, les hôtels d'entrée de gamme sont ceux qui souffrent le plus.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

L'energie est un secteur hétérogène et dynamique qui offre d'intéressantes opportunités de vente. A condition toutefois pour les fournisseurs de s'armer de patience !

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Pascal Frion, expert en intelligence économique, fondateur du réseau Acrie et conférencier, invite, à rebours des comportements les plus répandus, à s'informer autrement.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Le pôle de compétitivité des industries du commerce (PICOM) a lancé, vendredi 29 décembre 2017, un appel à projets dédié aux start-up et PME innovantes dans le domaine du retail, baptisé Retail Booster. L'objectif est d'accompagner les TPE et PME dans leur création ou leur développement et les aider à accroître leur chiffre d'affaires sur le marché. Les inscriptions se font en ligne, jusqu'au 28 janvier 2018 : www.picom.fr/projets/appel-a-projets/ Le pôle de compétitivité des industries du commerce (PICOM) a lancé, vendredi 29 décembre 2017, un appel à projets dédié aux start-up et PME innovantes dans le domaine du retail, baptisé Retail Booster. L'objectif est d'accompagner les TPE et PME dans leur création ou leur développement et les aider à accroître leur chiffre d'affaires sur le marché. Les inscriptions se font en ligne, jusqu'au 28 janvier 2018 : www.picom.fr/projets/appel...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Une étude d'Asterop, publiée en mai 2018, révèle ce que pensent les Français des commerces de proximité. Le déséquilibre se joue, notamment au niveau de l'accessibilité. Le document révèle par ailleurs un -relatif- scepticisme des Français vis-à-vis des commerces de proximité. 11 % ne sont pas satisfaits des commerces de services (restaurants/cafés/bars, agences bancaires, assureurs, etc.), et 17 %, des commerces d'habillement : une insatisfaction en moyenne plus prononcée chez les habitants des zones rurales que chez les citadins. Mais, critiques à l'égard du commerce, ils n'en sont pas moins inquiets pour leur avenir. Près d'un tiers sont inquiets pour les commerces de centre-ville et plus de la moitié pour les commerces ruraux. Plus de huit Français sur dix pensent que de plus en plus de commerces sont obligés de fermer. Les trois quarts environ apprécieraient davantage de diversité dans leurs commerces de proximité.
Où les Français font-ils leurs courses ? A 68 %, ils se rendent en centre-ville pour boire ou manger, prendre un café, se faire coiffer ou rencontrer leur banquier, ou encore, à 65 %, pour s'approvisionner en produits alimentaires chez les commerçants de bouche (boulangers, traiteurs, épiciers, etc.). A 55 %, ils vont en zone commerciale ou périphérie pour faire leurs courses en grande surface alimentaire. Et près de la moitié s'y rend (48 %) pour des achats d'habillement.
En savoir plus sur http://commerce.chefdentreprise.com/Thematique/profession-1072/Breves/Commerces-proximite-pensent-clients-331227.htm#0zyG3JRRysdKz432.99
Une étude d'Asterop, publiée en mai 2018, révèle ce que pensent les Français des commerces de proximité. Le déséquilibre se joue, notamment au niveau de l'accessibilité. Le document révèle par ailleurs un -relatif- scepticisme des Français vis-à-vis des commerces de proximité. 11 % ne sont pas satisfaits des commerces de services (restaurants/cafés/bars, agences bancaires, assureurs, etc.), et 17 %, des commerces d'habillement : une ins...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Attirer les clients en point de vente. Un défi pour tous les commerçants, quelle que soit leur taille. "La baisse de trafic touche les centres-villes mais aussi les centres commerciaux, observe François Feijoo, p-dg du pôle Eram et président du Procos, fédération pour le développement du commerce spécialisé, en ouverture d'une matinée consacrée aux nouveaux leviers de la consommation, organisée avec l'Alliance du Commerce, regroupement des professionnels du commerce organisé, mardi 3 juillet 2018 à Paris.
Face à un enjeu commun, certaines réponses peuvent, pour les commerces petits ou grands, indépendants ou non, être les mêmes. Si les enseignes traditionnelles peuvent tenir rigueur aux centres commerciaux de monopoliser les flux de trafic, certaines recettes semblent toutefois applicables partout.
Au travers de trois tables rondes, consacrées à l'expérience client, aux influenceurs, et aux nouvelles tendances de la consommation, se sont dessiné en filigrane des bonnes pratiques et des pistes pour rester dynamique dans un secteur concurrentiel, et une conjoncture compliquée.
1. Favoriser la fluidité dans le point de vente
2. Élargir l'offre
3. Développer la relation
4. Essayer Pinterest
5. S'appuyer sur les influenceurs

http://commerce.chefdentreprise.com/Thematique/marketing-vente-1068/Breves/Commerce-proximite-pratiques-decliner-developper-son-activite-332607.htm?utm_source=CM_16_7_2018&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter&
Attirer les clients en point de vente. Un défi pour tous les commerçants, quelle que soit leur taille. "La baisse de trafic touche les centres-villes mais aussi les centres commerciaux, observe François Feijoo, p-dg du pôle Eram et président du Procos, fédération pour le développement du commerce spécialisé, en ouverture d'une matinée consacrée aux nouveaux leviers de la consommation, organisée avec l'Alliance du Commerce, regroupement des ...

Filtrer

Date de parution

Dossiers

 
0
Z