m

Documents  DUVAL Guillaume | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

La "corporate governance" à l'anglo-saxonne a manifestement failli : l'entreprise est une affaire trop sérieuse pour être laissée à ses seuls actionnaires. L'économie sociale et solidaire propose une alternative intéressante et la cogestion à l'allemande montre que d'autres modèles fonctionnent mieux.

SOMMAIRE

L'entreprise, trop importante pour être laissée aux actionnaires
Remettre au centre la mission créatrice de l'entreprise
L'économie sociale et solidaire, un modèle ?
La cogestion allemande a fait ses preuves
La "corporate governance" à l'anglo-saxonne a manifestement failli : l'entreprise est une affaire trop sérieuse pour être laissée à ses seuls actionnaires. L'économie sociale et solidaire propose une alternative intéressante et la cogestion à l'allemande montre que d'autres modèles fonctionnent mieux.

SOMMAIRE

L'entreprise, trop importante pour être laissée aux actionnaires
Remettre au centre la mission créatrice de l'entreprise
L'éco...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Les prix de l'énergie flambent et plombent l'économie du Vieux Continent. Il faut dire que sa dépendance énergétique ne cesse de se creuser : trop lents, les progrès en matière d'économies d'énergie et de renouvelables ne compensent pas le recul de sa production d'énergies fossiles. Il faut accélérer le pas.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

- 190

Après avoir caractérisé l'économie fondée sur la gestion des connaissances, les auteurs analysent les mutations sociales actuelles à travers l'entreprise et son environnement : organisation du travail, conditions de l'activité, système de formation, territoire, citoyenneté...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

- 230 p.

Que ne lit-on et n’entend-on pas en France sur le " modèle allemand " ? On fait en particulier très régulièrement l’éloge de la rigueur budgétaire allemande, et de la capacité de nos voisins à accepter de lourds sacrifices pour restaurer la compétitivité de leur industrie. Or, explique Guillaume Duval, ce ne sont pas là les véritables raisons des succès actuels de l’économie allemande. Cette réussite est due surtout aux points forts traditionnels du pays : un système de relations sociales très structuré, un monde du travail où le diplôme ne fait pas tout, un pays où l’entreprise n’appartient pas aux actionnaires, un solide réseau de firmes de taille intermédiaire, une longue tradition de décentralisation qui permet de disposer partout d’un capital financier, culturel, social, humain suffisant pour innover et entreprendre, etc.
Au cours de la dernière décennie, le boom des pays émergents a permis à l’industrie allemande de profiter pleinement de ces atouts. Au contraire, la profonde remise en cause de l’Etat social menée au début des années 2000 par le chancelier social-démocrate Gerhard Schröder a fragilisé le modèle allemand : le développement spectaculaire de la pauvreté et des inégalités menace son avenir. On l’aura compris, ce qu’il faudrait copier ce sont plutôt les caractéristiques traditionnelles du modèle allemand que les réformes récentes qui y ont été apportées.
Il n’est cependant jamais aisé de transposer les éléments d’un modèle national lié à une histoire particulière. Une meilleure compréhension du " modèle allemand " par les Français est par contre indispensable pour réussir à imaginer ensemble un avenir pour l’Europe.

SOMMAIRE

UN MODELE, SANS DOUTE MAIS LEQUEL ?
LA REUNIFICATION ET SON COUT : MYTHES ET REALITE
LE CAS SCHRODER : ANATOMIE D'UNE MYSTIFICATION
LES VRAIES RAISONS DU REBOND DE L'Allemagne D'ANGELA MERKEL
L'IMPASSE SCHRODER OU LE GREEN NEW DEAL
Que ne lit-on et n’entend-on pas en France sur le " modèle allemand " ? On fait en particulier très régulièrement l’éloge de la rigueur budgétaire allemande, et de la capacité de nos voisins à accepter de lourds sacrifices pour restaurer la compétitivité de leur industrie. Or, explique Guillaume Duval, ce ne sont pas là les véritables raisons des succès actuels de l’économie allemande. Cette réussite est due surtout aux points forts tra...

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

Dossiers

 
0
Z