m

Documents  COHEN Daniel | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

- 251 p.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

- 263 p.

Deux camps opposés à la mondialisation, d'un côté, les mollahs dénonçant l'Occident et la corruption du monde, de l'autre, les ennemis du capitalisme qui soulignent l'oppression exercée sur les peuples. L'auteur démontre que ces différents courants sont contredits par la réalité des faits, soulignant que la mondialisation est un processus non achevé.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

Présentation de l'éditeur
La société industrielle liait un mode de production et un mode de protection. Elle scellait ainsi l'unité de la question économique et de la question sociale. La " société post-industrielle ", elle, consacre leur séparation et marque l'aube d'une ère nouvelle. Daniel Cohen analyse ici les ruptures qui ont conduit le capitalisme du XXIe siècle à la destruction méthodique de cet héritage : innovations technologiques, révolution financière, transformations des modes d'organisation du travail, mondialisation des échanges... En examinant les logiques à l'œuvre dans ces bouleversements, ces " trois leçons " aident à comprendre les défis du monde à venir.

Biographie de l'auteur
Daniel Cohen est professeur de sciences économiques à l'Ecole normale supérieure et directeur du Centre pour la recherche économique et ses applications (CEPREMAP). Il est également membre du Conseil d'analyse économique auprès du Premier ministre et éditorialiste associé au journal Le Monde.
Présentation de l'éditeur
La société industrielle liait un mode de production et un mode de protection. Elle scellait ainsi l'unité de la question économique et de la question sociale. La " société post-industrielle ", elle, consacre leur séparation et marque l'aube d'une ère nouvelle. Daniel Cohen analyse ici les ruptures qui ont conduit le capitalisme du XXIe siècle à la destruction méthodique de cet héritage : innovations technologiques, ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

... Lire [+]

V

- 213 p

La société devient de plus en plus compétitive, l’obsession des chiffres et la manie des classements s’impose partout : l’économie guide le monde. Mais vers quelle destination ?
Le bonheur ? Les indicateurs de satisfaction et de bien-être stagnent ou régressent, dans les entreprises comme dans les couples. L’efficacité ? Les crises financières et les risques écologiques montrent qu’elle laisse beaucoup à désirer ! La liberté ? Non plus, tous ceux qui ont parié que la prospérité mènerait à la démocratie se sont trompés : ce sont les crises qui renversent les tyrans.
En vérité, l’économie tend à imposer son propre modèle : celui où la compétition l’emporte sur la coopération ; où la richesse acquise renforce le besoin d’en accumuler davantage ; où, au final, une espèce étrange, celle des Homo economicus, se hisse au dessus des autres, propageant partout sa logique neo-darwinienne.
Prolongeant les analyses de son précédent livre, La Prospérité du Vice, l’auteur nous entraîne dans une réflexion sur le rapport entre la quête du bonheur individuel et la marche des sociétés. Passant de la Rome antique au Pékin d’aujourd’hui, scrutant les enjeux des révolutions numérique et génétique, il nous dresse une vaste carte des plaisirs et des peines du monde contemporain.
La société devient de plus en plus compétitive, l’obsession des chiffres et la manie des classements s’impose partout : l’économie guide le monde. Mais vers quelle destination ?
Le bonheur ? Les indicateurs de satisfaction et de bien-être stagnent ou régressent, dans les entreprises comme dans les couples. L’efficacité ? Les crises financières et les risques écologiques montrent qu’elle laisse beaucoup à désirer ! La liberté ? Non plus, tous ...

Filtrer

Date de parution

Dossiers

 
0
Z